BMW K1200GT 2006

Pas si massive que à§a
Cette nouvelle mouture de la K1200GT prend de l embonpoint mais le cache bien sous son habillage moins galbé que l’ancienne. Presque aussi massive que la RT mais identique en taille à une FJR1300, elle offre désormais toutes les qualités d une vraie GT: large pare-brise électrique, ordinateur de bord (option), selles chauffantes (option) de 820 ou 840 mm, bagagerie latérale d origine, ESA (option), carénage offrant une excellente protection contre les éléments, phare au xénon (option), réservoir de 24L, guidon réglable sur 40 mm, plage arrière pour un top case, indicateur d’usure des plaquettes, BMW K1200GT 2006freinage intégral ABS et on ne vous parle même pas de toutes les options&hellip.Le trop sobre tableau de bord n est pas en reste, il affiche le kilométrage total, le kilométrage journalier, l’heure, la température du liquide de refroidissement, le rapport de bo&icirc.te enclenché, le niveau d’essence et, dès que la réserve est entamée, l’autonomie restante. Celui qui a opté pour la suspension ESA optionnelle ou le système de contrôle de la pression de gonflage des pneus (RDC), peut également lire le tarage actuel des amortisseurs. L’ordinateur de bord disponible en option se sert également de l’écran plat d’information pour afficher ses fonctionnalités. L’éclairage des instruments est, quant à lui, piloté automatiquement par une cellule photosensible. Très techno, mais tout de même triste d’aspect, dans la plus pure tradition automobile germanique.En selle, la position est confortable même si les jambes restent fort pliées pour une GT (comme sur la S). le guidon réglable tombe parfaitement sous les mains avec des commodos très complets et de bonne facture. Côté passagère, aucune remarque n a fusé tout au long de notre périple de 1500 km dans les châteaux de la Loire si ce n est une selle chauffante quasi inexistante en position 1 et carrément br&ucirc.lante en position 2. Constat identique pour les poignées chauffantes qui pratiquent le « tout ou rien ». à régler d urgence donc !En matière de rangements, une fois les 2 demi-selles ôtées, il reste juste la place pour caser un antivol en U. Vos portefeuille et gsm trouveront place dans un étroit rangement verrouillable du carénage avant (pratique pour les péages autoroutiers). Les valises offrent quant à elles un rangement de respectivement 23 et 32 L, suffisant pour caser 2 casques modulaires, mais tout de même limité dans l’absolu puisqu’un grand top-case en offre tout autant.

TGV
La GT partage sa magnifique partie cycle avec la déjà fameuse et atypique K1200S. D emblée, la rigidité du châssis et le gros travail aérodynamique accompli sur cette GT se traduisent par une tenue de cap à toute épreuve. Que ce soit sous la « drache », ou sur départementale sinueuse et étroite vous pouvez y aller sans crainte, elle ne bouge pas d un poil même chargée et en duo : franchement impressionnant ! BMW K1200GT 2006Ce résultat a été obtenu grâce au nouveau Duolever qui apporte une énorme rigidité en torsion et une maniabilité préservée, ainsi qu au carénage intégral aérodynamiquement optimisé. La liaison avec le sol est tout simplement parfaite et ce ne sera sans doute pas demain qu on la détrônera sur ce plan-là ! Merci au duolever, la nouvelle suspension avant à 2 bras longitudinaux. Cerise sur le gâteau: si vous optez, en option, pour le réglage électronique de la suspension (ESA), vous disposez en plus d un réglage fin entre 3 positions : confort, standard ou sport.Mécaniquement parlant, on retrouve le magnifique bloc de la K1200S avec à peine 15 chevaux de moins (152 ch). Autant vous dire que ce 4 pattes en ligne qui délivre 130 Nm à 7.750 tr/min ne manque jamais de coffre. S il reprend avec une facilité déconcertante dans tous les rapports et même si la cavalerie débarque à la vitesse grand V, vous ne ressentirez jamais le coup pied aux fesses comme sur une FJR1300 par exemple (même si la version 2006 de la Yam s’est légèrement embourgeoisée). Attention tout même car, bien que tout se passe en douceur, vous atteindrez très vite des vitesses très élevées sans vous en rendre compte. Pour arrêter ce genre d engin, vous l aurez compris il faut du lourd, du très lourd ! De ce côté BMW n a plus rien à prouver, le performant système EVO couplé au sécurisant ABS intégral (en série) vous arrêtera dans toutes les situations que les lois de la physique autorisent. Seul bémol, il vous faudra une certaine poigne pour en tirer le meilleur parti.

F âché, très f âché!
Quelle ne fut pas ma déception, lorsqu après notre première journée de voyage pour rejoindre la ville de Tours (560 km), je dus composer avec une bo&icirc.te 6 vraiment récalcitrante ! D accord, BMW ne nous a BMW K1200GT 2006jamais vraiment éblouis par ses transmissions (dans ce domaine, les bonnes sont les exceptions) mais un effort évident avait pourtant été accompli ces dernières années. Avec cette K1200GT, rien de tout cela, des faux points morts en veux-tu en voilà, des rapports difficiles et lents à passer, une précision plus qu’aléatoire. Heureusement que la souplesse du moteur était là pour soulager le pied gauche. Que s est-il passé ? Soit cette moto du parc presse a été malmenée (mais le service technique est là pour veiller au grain), soit il y a un vrai problème de conception avec cette bo&icirc.te. Si nous sommes sévères avec cette GT d exception, c est parce qu une moto si aboutie et si chère devrait jouir en la matière de ce qui se fait de mieux. Bref, cette bo&icirc.te fonctionne mais assombrit le tableau par des performances indignes d une telle bécane.

En conclusion
Cette  » K  » peut marquer les esprits parce qu’elle propose une autre approche du grand tourisme, elle parvient à synthétiser plusieurs philosophies, les performances d une K1200S, le confort d une R1200RT et une ligne d option à faire pâlir les plus grosses berlines (c’est une qualité ou un défaut?) Sa liaison au sol est hallucinante de précision et d adhérence quelles que soient votre vitesse et la météo : un must ! D accord il y a cette fout&hellip. bo&icirc.te de vitesses récalcitrante, mais il faut bien avouer que nous n avons pas rencontré de tels problèmes sur le reste de la gamme. Cette BMW gagne vraiment à être connue tant elle sublime l art de rouler à moto.&nbsp.

Fiche technique
Moteur : 1157 cm3, 4 temps, refroidi par eau, 4 cylindres en ligne, alésage 79 mm x course 59 mm, 2 ACT et 4 soup./cyl., injection électronique diam. 32 mm, embrayage multidisque en bain d’huile, 6 vitesses, Transmission: par arbre et cardanPuissance :152 ch. ( kW) à 9 500 tr/min, couple 13 daN.m à 7 750 tr/minPartie cycle : cadre périmétrique alu, fourche Duolever, monoamortisseur AR, réglage manuel ou électronique ESAFreinage: Integral ABS sport en option – AV 2 disques diam. 320 mm / étriers 4 pistons – AR disque diam. 294 mm / étrier 2 pistonsPneus : AV 120/70 x 17 – AR 180/55 x 17Empattement :1 571 mm, chasse 112 mm / angle 29&deg.4, hauteur de selle 820-840 mm (option 800 mm)Réservoir: 24 litresPoids à sec (usine): 249 kg (avec les pleins 282 kg)&nbsp.BMW K1200GT 2006&nbsp.&nbsp.&nbsp.Conso moy. de l’essai : 7 l./100 kmImportateurBMW Group BeluxLodderstraat 162880 BORNEMWeb: www.bmw-motorrad.be
« 

Geoffroyhttp://www.Objectif-moto.Com
Motard et SimRacer passionné, j’aime partager avec vous mes découvertes au travers d’Objectif-moto et Objectif-Racing!

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité