BMW HP2 2006

Anorexique
BMW HP2 2006

Chez Bmw (comme ailleurs, mais ici c est nouveau), la tendance est clairement à la chasse aux kilos et dans ce domaine la HP2 fait figure d épouvantail avec un poids à sec de 175 kg digne des meilleures supersports japonaises! Pas un seul poste sur le cahier des charges n a été épargné . suppression de l arbre d équilibrage du moteur, échappement plus léger de 2 kg, amortisseur arrière pneumatique de seulement 2,3 kg, disque unique à l avant de 4,5 mm d épaisseur seulement, tableau de bord amputé du compte-tours, réservoir en matière synthétique,&hellip.bref du beau boulot ! Si vous arrivez à escalader la moto (la selle culmine à 920 mm, 900 mm pour la version basse) la sensation de légèreté et de finesse se ressent immédiatement. La position de conduite est confortable grâce notamment à un astucieux guidon réglable en 2 positions, à une hauteur de selle qui permet aux grands de détendre leurs jambes au maximum ainsi qu à de généreux repose-pieds en inox. En termes de confort, cette HP2 est assez ferme et peu encline à accueillir une passagère. La selle est vissée au cadre (déverrouillage à l aide d une clé fournie) et vous trouverez dessous uniquement la place pour les documents de bord et une petite trousse à outils. L antidémarrage électronique fait partie de la dotation standard et fonctionne via la clé de contact munie d un transpondeur (mais difficile à insérer entre le guidon et le tableau de bord). Précisons enfin que la protection contre les éléments naturels est quasi nulle (120 km/h max) même si ce n est pas sa vocation première et que le garde boue avant est muni de 2 solides barres (à l esthétique douteuse) pouvant servir à tirer la machine d une situation délicate.

Vitrine technologique
Extrapolée de la R1200GS, notre HP2 est conçue pour gagner des courses d enduro ou encore affronter les pistes les plus dures du monde. Dans cette optique, le cadre treillis en acier (qui repose sur l expérience des rallyes) fait preuve d une rigidité exceptionnelle, secondé de main de ma&icirc.tre par une magnifique fourche télescopique inversée de 45 mm. Exit donc le Telelever, incapable d offrir le

BMW HP2 2006

débattement de 270 mm indispensable à l utilisation en enduro. Cette nouvelle fourche s offre même le luxe d être réglable en compression et en détente indépendamment. Mais la nouveauté mondiale en matière d amortissement est le système ressort/amortisseur pneumatique arrière. L air enfermé étant compressible, il assume la fonction de ressort par étranglement du flux d air. L avantage étant une meilleure résistance à l échauffement et une meilleure progressivité. Une pompe à main haute pression avec manomètre, livrée avec la moto, permet de remettre de l air dans l amortisseur ou si besoin était, de regonfler les pneus. Côté freinage, la disparition d un précieux disque avant se ressent ! Fini le puissant et rassurant freinage de la GS, place à un mono disque de 305 mm à double piston pas franchement convaincant en usage routier. Ajoutez à cela un écrasement copieux de la fourche sur gros freinage et vous comprendrez que la confiance n y est plus autant qu avec la GS. C’est le progrès, ça?

Boxer body buildé
BMW HP2 2006

Hérité de la 1200GS, le c&oelig.ur de la HP2 a subi peu de changements techniques mais a gagné en vivacité et en puissance plus qu aucun de ses prédécesseurs. Combiné à un carburant 98 RON ce flat délivre désormais 77 Kw (105 ch) à 7.000 tr/min avec un couple maxi inchangé de 115 Nm à 5.500 tr/min ! Dès les bas régimes, ce moulin vous catapulte avec une fougue inconnue jusqu ici sur un flat ! Très vite on se prend au jeu tandis que les virages vous sautent au visage. En toutes situations, la HP2 est extrêmement facile à balancer même si la GS reste plus intuitive dans ce domaine (Telelever oblige). Bien que renforcé, le couple bo&icirc.te 6/cardan est précis mais n arrive pas toujours à digérer (notre modèle étant chaussé en supermotard) les changements incessants de rapports. Et à ce rythme-là, les 13 litres du tout nouveau réservoir en matière synthétique font long feu puisque l autonomie ne dépasse guère les 200 km ! Nous en avons d ailleurs fait les frais, car notre modèle d essai était en panne de témoin de jauge d essence&hellip. (une panne qui n est pas une première pour nous avec BMW!). bilan: une heure à pousser notre  » performante  » HP2.

Bilan
Il est toujours très délicat pour un constructeur de lancer un tout nouveau modèle, qui plus est, si ce

BMW HP2 2006

dernier crée à lui seul une nouvelle niche dans le milieu des 2-roues. Nous ne voyons guère que la supermoto de KTM pour lui faire de l ombre et encore&hellip. Force est de constater que BMW ne s est pas loupé sur ce coup-là. La HP2, tantôt supermotard tantôt enduro, étonne par son tempérament de feu et ses vraies qualités de moto de compétition. Si la HP2 s inspire pour beaucoup des composantes mécaniques de la GS1200, elle n est pas une ennième version de cette dernière mais bien un modèle unique pour des plaisirs uniques et piloté par des gens uniques. N espérez pas voyager avec la HP2 ou faire du duo le dimanche avec madame ! Non, la HP2 est exclusive et ludique, et même si elle vous fera vivre des moments intenses, n oubliez pas qu elle ne restera qu une seconde moto facturée tout de même 17.995 €&hellip.

Fiche technique
MoteurType Moteur 2 cylindres à plat 4 temps refroidi par air/huile, un arbre à cames et quatre soupapes par cylindreAlésage / course 101 mm x 73 mmCylindrée 1.170 ccPuissance 77 kW (105 ch) à 7.000 tr/minCouple maxi 115 Nm à 5.500 tr/minTaux de compression 11,0:1Contrôle du mélange / gestion moteur Injection indirecte électronique/gestion moteur numérique: BMS-K avec coupure d’injection en décélération, double allumageDépollution Catalyseur 3 voies à boucle ferméePartie cycleCadre Cadre en treillis en acierSuspension / roue avant Fourche WAD inversée, &Oslash. 45 mm, étage de compression réglable en deux phases, étage de détente réglableSuspension / roue arrière Bras oscillant en aluminium forgé d’un seul côté avec Paralever BMW Motorrad. amortissement pneumatique, précontrainte de ressort et amortissement réglable par pression d’airDébattement avant/arrière 270 mm / 250 mmEmpattement (assiette normale) 1,610 mmChasse (assiette normale) 127 mmAngle de tête de direction (assiette normale) 60,5&deg.Roues Rayons croisésJante avant 1,85 x 21Jante arrière 2,5 x 17Pneu avant 90/90 – 21Pneu arrière 140/80 – 17Frein avant Monodisque, diamètre 305 mm, étrier flottant à double pistonFrein arrière Monodisque, diamètre 265 mm, étrier flottant à double pistonABSEmbrayage Embrayage monodisque à sec, commande hydrauliqueBo&icirc.te de vitesses Mécanique à 6 rapports synchronisés avec engrenage hélico&iuml.dalTransmission Arbre à cardanChiffres Longueur 2,350 mmLargeur (avec rétros) 880 mmHauteur (sans rétros) 1,266 mmHauteur de selle, à vide 920 mmPoids à vide, tous pleins faits 1) 195 kgPoids à sec 2) 175 kgPTMA 380 kgCharge utile (avec équipement de série) 185 kgCapacité du réservoir 13,0 ldont réserve env. 2.0 lVitesse maxi 200 km/hConsommation aux 100 à 90 km/h constants 4,1 lConsommation aux 100 à 120 km/h constants 5,5 lCarburant Superplus (98 RON) sans plomb, peut également tourner à la sans plomb 91 RON grâce au détecteur de cliquetis automatique.ImportateurBMW Group BeluxLodderstraat 162880 BORNEMWeb: www.bmw-motorrad.be
« 

Geoffroyhttp://www.Objectif-moto.Com
Motard et SimRacer passionné, j’aime partager avec vous mes découvertes au travers d’Objectif-moto et Objectif-Racing!

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité