Sena 10 R et télécommande, intercom facile

Celui qui veut rester connecté ou roule souvent en duo est surement intéressé par un kit intercom mais le choix est vaste et surtout, certains appareils offrent tellement d’options qu’on a vite fait de s’y perdre avec les touches multifonctions. Si c’est pour passer la moitié du trajet à tenter de retrouver s’il faut cliquer une fois ou appuyer 2 secondes sur un bouton, ou l’autre peut-être, on a vite fait de le démonter ou de ne plus l’utiliser.

Je cherchais donc un système très simple, enfantin même puisque l’idée était de le faire tester par un enfant. Avec ses 3 seuls boutons, à plat, le Sena 10 R me semblait tout indiqué.

Sena 10 R et télécommande, intercom facile

En effet, la platine de commande est fine et les trois boutons sont bien distincts. Pour gagner de la place sur le côté, la batterie est séparée et se place à l’arrière du casque. Certes, ça demande de coller les deux parties sur le casque mais ça n’a pas que des désavantages, le poids par exemple est très réduit, il ne déséquilibre pas le casque et offre peu de prise au vent. A noter que comme d’habitude, Sena fournit tout dans la boîte dont les autocollants. Et si vous devez changer de casque ou retirer les éléments me demanderez-vous. Hé bien, ce ne sont pas des autocollants double face mais un velcro, toujours pratique si on veut les retirer.

A l’intérieur, on doit bien entendu installer les écouteurs, toujours aussi plats, et le micro, au choix sur perche ou filaire. Dans un intégral, j’opte pour ce dernier qui se fait discret et ne prend pas de place.

La facilité de placement dépendra bien entendu de votre casque, comme vous le verrez dans la vidéo, je n’ai pas pu optimiser le placement avec un fil qui passe de la commande vers l’intérieur du casque que j’ai dû caser entre les mousses. Toutefois, sur un casque adulte moderne (peut être enfant aussi), les mousses démontables offrent plus d’aisance pour le montage.

Sena 10 R et télécommande, intercom facile

Une fois le casque équipé, il nous reste à vous détailler les fonctions de ce Sena 10R et ne croyez pas que sous un aspect de simplicité, il soit dépourvu des fonctions nécessaires. Utilisant la technologie Bluetooth 4.1, il peut être couplé à votre smartphone ou un GPS ou encore un lecteur MP3 et vous permet de partager ces sources avec un autre intercom. La technologie Advanced Noise Control diminue les sons entrants et sortants pour des discussions plus claires et audibles.

Sena 10 R et télécommande, intercom facile

Il intègre également une radio FM avec dix stations enregistrables, vous pouvez même facilement les gérer via l’application sur votre smartphone, tout comme les autres paramètres de votre intercom.
La fonction radio utilise bien le RDS mais comme dans tous les intercoms que j’ai pu tester, elle reste assez limitée, perdant rapidement la station que vous écoutiez. Si vous souhaitez vraiment de la musique, je ne peux que conseiller le MP3 ou via votre smartphone.

Ce qui dans mon cas m’intéressait en premier lieu c’était ses possibilités d’intercom, le Sena 10R permet de se connecter à 4 casques sur une distance de 900 mètres (distance très théorique puisque l’environnement jouera un rôle important). Vous me direz qu’entre le pilote et le passager, la distance n’est pas un facteur clé, c’est vrai mais on a quand même pu le tester puisque mon cher passager fait office de caméraman et avec le casque sur la tête et la caméra en main, je peux l’informer sur les conneries que je m’apprête à faire devant lui, histoire qu’il sache où regarder et qu’il immortalise ces instants. Dans cet essai, difficile de dire si il tient ses 900 mètres parce que sur mon casque, c’était le Sena 10S qui est installé et que je vous présenterai également mais, lui, a un rayon d’action plus long. Toujours est-il que plusieurs centaines de mètres, c’est certain.

L’autonomie est un autre point qui pourrait être délicat mais le Sena 10 R se montre à la hauteur, après trois heures de charge via un câble USB, sur votre pc par exemple ou via la prise allume cigare fournie, la batterie est chargée. Sena annonce 10 heures en conversation et on ne doit pas en être loin. En plus des différents tests et essais, nous avons roulé 5 à 6 heures (non pas d’une traite je vous rassure, pas besoin d’appeler l’aide à l’enfance !) et le week-end suivant, on est encore parti une paire d’heures sans avoir à le recharger. Et quand nous roulons à deux, nous laissons tout simplement le canal intercom ouvert entre nous. Rassurez-vous messieurs, vous pouvez couper la liaison… Oulà, je vais me faire des copines là !

Sena 10 R et télécommande, intercom facile

Le volume sonore en intercom est très bon, suffisant pour discuter sans devoir tout répéter mais là bien entendu, le casque, la moto et l’environnement joueront un rôle important. Disons que dans des conditions normales, on peut avoir une conversation limpide avec son passager (ou sa passagère). En utilisation comme kit main-libre, c’est un peu la même chose mais on ajoute encore la qualité du smartphone et de la liaison… ce qui parfois, risque de donner un dialogue un peu chaotique mais rien de dramatique toutefois.

En pratique, c’est vrai que l’utilisation est simple même si forcément, avec 3 boutons, ils sont tous multifonctions mais ça reste assez facile. Un appui au milieu pour démarrer l’intercom avec le premier casque couplé, deux pour le suivant, une seconde sur le moins pour la radio… on retient assez vite ce qu’on utilise le plus. Le 10R vous confirme également vocalement et en français la fonction que vous venez de choisir, pour le fonctionnement ou les paramètres.

Sena 10 R et télécommande, intercom facile

Et si ça ne suffit pas ou si vous ne voulez pas lâcher le guidon pour chipoter sur le côté du casque, le 10 R est aussi fourni en kit avec la télécommande. Celle-ci se présente sous la forme d’une pince qui viendra serrer votre poignée et surtout vous permettra de piloter votre intercom. Elle peut d’ailleurs être couplée avec d’autres kits Sena, comme le 10S. Souci du détail, vous aurez dans la boîte des bagues en caoutchouc pour placer sur votre poignée au cas où elle serait trop fine.

Elle ne nécessite pas d’autre installation, alimentée par sa batterie interne qui se recharge comme les intercoms, et utilisant la technologie bluetooth, il suffit de la coupler avec votre système pour qu’elle soit opérationnelle.

Un bouton à l’arrière et un à l’avant au-dessus d’un joystick vous permettront d’utiliser les différentes fonctions. Elle permet aussi de gérer la musique diffusée dans le casque avec un MP3 Bluetooth. L’autonomie est énorme, annoncée pour 3 mois, c’est simple, je n’ai pas encore du la recharger.

Voilà un accessoire qui, si vous pensez au départ que c’est un gadget de plus, vous deviendra vite indispensable.

Le kit solo Sena 10R vous coutera environ 220 €, le duo un peu moins de 390 € et un kit solo + télécommande 299 € alors que la télécommande seule est juste sous les 100 €. On vous l’accorde c’est un fameux budget mais ils devraient vous accompagner un bon moment d’autant plus que Sena propose des mises à jour régulières des logiciels embarqués pour bénéficier des dernières améliorations.

De plus, la télécommande est aussi compatible avec la 10C… vous voyez où je veux en venir ? Comme j’attends avec impatience l’arrivée de la 10C Evo pour des caméras embarquées commentées en direct, l’utilisation de la télécommande serait une aide bienvenue.

Si vous jugez ce 10R trop simple, découvrez aussi mon avis sur le 10S, de Sena bien entendu.

Sena 10 R et télécommande, intercom facile
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,446FansLike
196FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

CF MOTO : La Chine débarque.

Pour le motard belge, la Chine ne constitue pas, au contraire du Japon, des Etats-Unis, de l’Italie ou de la Grande-Bretagne, un centre d’intérêt particulier. Excepté quelques marques pratiquement inconnues commercialisées par une poignée de dealers multimarques et présentées dans les coins reculés du salon, les motos chinoises sont rares, voire inexistantes sur nos routes. Cela pourrait bien changer avec l’arrivée des CFMOTO et autre VOGE.
Publicité