Yamaha XV950 Bolt Racer, du Saké dans le Café

Yamaha XV950 Bolt Racer, du Saké dans le Café

Nouvelle version de la Yamaha XV950 Bolt, la « Racer » propose une approche différente. Ici, point de commandes avancées et de grand guidon. Cette proposition corsée nous offre des bracelets et des commandes reculées de 150mm et remontées de 29mm, histoire de pouvoir angler sans tout racler, les amateurs de custom savent que quoi il en retourne, gerbes d’étincelles en virage et bruits de repose-pieds martyrisés sont leur lot quotidien.

La selle remontée de 75 mm reçoit un capot couvrant la partie dévouée au passager dans le plus pur esprit Café Racer, ce capot s’enlevant en quelques gestes à l’aide d’une clé allen. La place du passager n’est pas des plus enviables, assurant un transport correct sur de courts trajets. Les longs voyages en duo sont réservés à une autre gamme chez Yamaha.

Yamaha XV950 Bolt Racer, du Saké dans le Café
fausse selle monoplace

Le look est le point le plus important ici et il faut avouer que les canons du genre sont respectés à la lettre. Commande reculées, guidons bracelets, selle mono place, tout est fait pour donner une allure sportive à ce brave custom d’origine. Cette XV950 fait pas mal parler d’elle, sur le net, des dizaines de préparations fleurissent, avec plus ou moins de succès et de goût. Cette machine a su se créer une image de custom dynamique, sympathique malgré son air de clone singeant le fameux sportster Harley, rien de moins. Il faut avouer qu’il s’agit d’une référence dans cette catégorie et s’y attaquer n’est pas une mince affaire. Yamaha réussit plutôt bien son coup ici et la XV950 n’est pas qu’un énième copie, elle apporte certaines touches bien personnelles qui lui assurent de belles ventes. La qualité des peintures, l’abondance de métal, les traitements de surface sont élogieux et donnent une image de qualité et de produit haut de gamme, rien de moins.

Yamaha XV950 Bolt Racer, du Saké dans le Café
le compteur

Juste dommage que ce compteur en plastic bas de gamme gâche un peu cette image, il est indigne de figurer là et se voit souvent remplacé par un compteur aftermarket bien plus élégant.

Yamaha XV950 Bolt Racer, du Saké dans le Café
commodo droit simple et complet,assez basique

Yamaha XV950 Bolt Racer, du Saké dans le Café
commande de clignoteurs difficile à manipuler,sinon RAS

 

Yamaha XV950 Bolt Racer, du Saké dans le Café

Rien de neuf, il ne s’agit que de rien d’autre que du moteur équipant les autres versions de la XV950. Bicylindre en V, 942cm3 et 2 soupapes par cylindres, 1 ACT. Puissance raisonnable de 52cv à 5500T/Min, transmission par courroie. Rien d’affolant à tout cela, on aurait pu espérer un gain de quelques cv dans cette version « Racer », mais non, rien de tout cela. Le look, la couleur mais pas la saveur…dommage, on parlera plutôt d’un Espresso que d’un Barista dans ce cas-ci. Ne pleurez pas tout de suite à la lecture de ces chiffres, le moteur est dynamique, volontaire, la boîte à air grogne et il prend ses tours avec beaucoup de franchise. Jamais, nous n’avons eu le sentiment de manquer de puissance et aucun trajet n’a été pénible. Même un  trajet sur autoroute s’est fait aux vitesses légales sans forcer. La gestion du moteur est bien équilibrée et pour rendre vos trajets plus sympas, on ne saurait que vous conseiller de craquer pour le pot Akrapovic accompagné du filtre à air sport. La bande son enchantera vos oreilles et réveillera vos sens.

Yamaha XV950 Bolt Racer, du Saké dans le Café

Il s’agit à la base d’une version R de la XV950. Débattement de suspension augmentés à l’avant (144 soit + 9 mm) comme à l’arrière (116 soit + 6 mm), amortisseurs à bonbonnes séparées. Le châssis supporte sans aucuns soucis la puissance du moteur et la position induite par les bracelets et les commandes reculées aident à une bonne répartition du poids. Les deux disques de freins de 398mm, pincés par des étriers 2 pistons à l’avant et 1 piston derrière sont secondés par un abs dont les capteurs sont discrets, look oblige. Rien à redire, le freinage est plus que suffisant et sécuritaire. Le feeling au levier est bon, la pédale pour l’arrière est moins sensible. La selle, remontée, ne culmine malgré tout qu’à 690mm du sol et vous n’aurez aucun mal à poser les pieds à plat. Par contre, les jambes des plus de 1,80m risquent de se retrouver fort pliées en roulant, la distance selle/ repose-pieds étant courte, les longs trajets seront pénibles. Le dos sera courbé, café racer inside,  les genoux dans la boîte à air et la plaque de protection sur le flanc gauche, il faut reconnaître que cette déclinaison « Racer » fait plus partie des motos à vocation pur fun que des routières au long cours. Il est important de bien le savoir avant de signer le bon de commande et ce détail intégré, le plaisir de rouler sera bien présent.

Yamaha XV950 Bolt Racer, du Saké dans le Café

Yamaha XV950 Bolt Racer, du Saké dans le Café

 

Point besoin de 200cv pour prendre son pied au guidon de cette XV950, trouvez vous une route qui serpente mais pas trop, bien revêtue et le bonheur viendra éclairer votre ride. Matériaux de belle qualité, finition au top comme toujours chez Yamaha ces dernières années, look aux petits oignons, tout est réuni pour vous donner du plaisir que ce soit en usage quotidien ou en sortie du dimanche avec les potes. Juste peut être un effort à faire au niveau du prix qui permettrait de vraiment marquer encore quelques bons points face au Sportster et Yamaha aurait là la clé d’un succès annoncé et mérité. Il faut prendre la peine de voir cette XV950 comme une vraie interprétation et non pas comme une pâle copie, elle a son caractère, elle reprend des codes esthétiques imposés par le surnom « Racer » et offre beaucoup en retour.

Yamaha XV950 Bolt Racer, du Saké dans le Café

Yamaha XV950 Bolt Racer, du Saké dans le Café

Cette moto se révèle au fil des kilomètres, se rend attachante et promet de bons moments en sa compagnie. Yamaha l’a bien compris et les différentes déclinaisons ainsi que la longue liste d’accessoires permettant de la rendre unique en sont la preuve. Fouinez sur le net, vous y trouverez pas mal d’exemples et, preuve de ses atouts, pas mal de celles-ci se trouvent aux States, preuve du bien-fondé de cette démarche de la firme d’Iwata. Le marché ne se trompe d’ailleurs pas et même en occasion, elle ne reste jamais longtemps dans les vitrines. Chronique d’une succes story ? Je connais des Yankees qui doivent rire jaune en ce moment et à juste titre d’ailleurs.

Yamaha XV950 Bolt Racer, du Saké dans le Café
belle et sobre

 

Lolobadboy

Lolobadboy
Motard depuis toujours, passionné par la route en mode tourisme longue durée, point de journée moto sous les 400 kilomètres et même en hiver...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

BMW R1200 GS Adventure

BMW profite du passage à l’Euro 4 pour faire évoluer sensiblement la GS. Soucieux de conserver une longueur d’avance sur la concurrence, le constructeur...

Le casque connecté Sena devient aussi modulable

Le nouveau et premier casque modulable connecté de SENA, l’Outrush R, se caractérise par un Bluetooth 5.0, son système Intercom à 4 voies qui permet...
Publicité