Un week-end en Honda CBR 500R

Sportive jusqu’au bout de la coque


Un week-end en Honda CBR 500RDe face, impossible de dire qu’il s’agit d’une 500 même si elle ne semble pas très large. De dos, c’est pareil avec une coque effilée et son capot de selle. De profil, il faudra monter le droit car c’est le seul à présenter un disque à l’avant, le gauche gâcherait la surprise, même le liseré rouge sur les jantes noires ne suffira pas à la faire passer pour une  » grande « .

 

Un week-end en Honda CBR 500R

L’autre point qui risque de vous trahir, en plus de l’inscription du modèle bien s&ucirc.r, c’est le guidon ! Placé au dessus du té de fourche, il est loin des bracelets ou demi bracelets d’une supersport, certains vous répondront que c’est tout bénéfice pour le confort et la maniabilité, et ils ont raison.

Un week-end en Honda CBR 500R Question look, on ajoutera un tableau de bord entièrement digital, bien intégré derrière la bulle et qui plus est complet avec une jauge, l’heure en plus des trips habituels. La vidéo de notre essai : Certes un peu limitée comme vidéo vu le peu de temps durant lequel nous avons eu la moto, on fera mieux plus tard.

 

Confortable et maniable
En combinant empattement court (1410mm), poids contenu, taille de guêpe et position de conduite plus relevée, Honda propose une CBR500R accessible à tous les motards et motardes.Un week-end en Honda CBR 500REn effet, la hauteur de selle est de seulement 785mm et la CBR n’accuse que 194 kg en ordre de marche. Ce qui frappe aussi, une fois en selle, c’est la finesse de la moto . les ingénieurs ont du étudier la question pour arriver à caser ce 500 dans ce cadre en acier.

 

Un week-end en Honda CBR 500RUn week-end en Honda CBR 500R

Avec toutes ces cartes en main, la CBR500R est aussi agile qu’un vélo en ville et il y a aussi assez de place pour les grands gabarits, du moins pour les jambes. Tout en étant maniable en ville, elle reste stable dans les courbes rapides et la garde au sol de 140mm n’entrave pas trop vite la prise d’angle, du moins à ce qu’on a pu tester… Côté selle, nous ne ferons pas de reproche non plus, ce n’est pas une selle de GT mais on est loin des bouts de bois de certaines sportives, elle est confortable juste comme il faut. On regrettera peut-être une bulle un peu trop courte qui vous dévie le vent en plein casque, pression et bruits seront bien évidemment au rendez-vous.

 

Parce que 48cv suffisent
Notre avis devra sans doute être mis à jour plus tard car non seulement on n’a pu tester que du vendredi au lundi matin mais en plus, notre CBR ne totalisait que 5 km au compteur… C’est donc une moto non rodée, avec des pneus et des freins tout neufs que nous avions entre les mains. On ne vous raconte pas le stress en partant sur une chaussée mouillée et des pneus encore tout colorés.Un week-end en Honda CBR 500RUn week-end en Honda CBR 500RHeureusement la gestion du bicylindre est bien pensée et l’injection ma&icirc.trisée, peut être trop avec une montée dans les tours des plus linéaires. D’ailleurs, pas besoin d’y monter (dans les tours), la puissance est surtout disponible à bas et mi-régimes. On est toutefois loin du comportement moteur de la NC 700. (voir essai de la NC 700X)Vous pourrez ici accélérer sans crainte de déclencher le rupteur à la moindre sollicitation de la poignée droite. Sans grimper vers les sommets comme une supersport, vous ne devrez pas non plus constamment changer de rapport.

Elle accepte même de descendre et reprendre à 60 km/h en 6ème tout en dépassant les 130 km/h en vitesse de pointe. Parlant de la bo&icirc.te, peu de remarques à faire, nous n’avons rencontré aucun souci de ce ce côté et l’embrayage est dans la moyenne.Bref, un moteur sympa et agréable anime la CBR500R mais forcément, avec sa limite de 35 Kw (un peu moins de 48cv), il se montrera à la tra&icirc.ne comparé à un roadster 600 moderne. Nous verrons lors des essais des F et X si avec quelques kilomètres de plus, nous confirmons nos impressions.

Un week-end en Honda CBR 500R

On peut juste regretter qu’Honda ait oublié que les motards sont mélomanes et que le peu de sonorité de l’échappement pourrait en faire déprimer plus d’un.La nouvelle Honda se montre aussi assez économique avec une consommation entre 4 et 4,5 l/100 lors de notre essai mais rodage oblige, il faudra revérifier ces chiffres.Les 15,7 litres du réservoir (réserve comprise) permettent ainsi une autonomie de près de 400 km.

 

Une partie cycle saine et rassurante
Si les performances pures ne sont pas un objectif pour la CBR 500R, il ne faut pas croire qu’Honda a mis un seul disque de frein à l’avant pour juste ralentir. Au contraire, malgré le rodage, on a été agréablement surpris de la puissance de freinage du disque de 320mm avec étrier à 2 pistons.Un week-end en Honda CBR 500R Un week-end en Honda CBR 500R

Quel ne fut d’ailleurs pas notre étonnement quand en tirant la première fois sur le levier d’avoir l’impression de planter l’avant. Il faut avouer que la fourche conventionnelle de 41mm a tendance à plonger au freinage. L’ABS de série rassure mais c’est surprenant. Après quelques kilomètres, on s’y fait et on ne lui fera pas de reproche.

Un week-end en Honda CBR 500R

En roulant par contre, on apprécie le confort que la fourche et le monoamortisseur (réglable en précontrainte sur 9 niveaux) procurent à la Honda en vous épargnant des petits raccords et autres irrégularités de la route. On se sent une fois de plus installé pour faire des kilomètres plus que essorer la poignée droite.

 

Economique et sympathique, un essai incontournable
Proposée à 5.990 €, la plus sportive des Honda 500 est un très bon choix que ce soit comme une première moto utilisable avec le permis A2 ou juste pour rouler sur une moto au look sportif sans se ruiner.Un week-end en Honda CBR 500R

Il faudra composer avec sa puissance limitée mais imposée par le permis et au final suffisante pour se faire plaisir et en profiter sur tous les types de route. Si vous cherchez vraiment du sport, passez à la 600 !

Un week-end en Honda CBR 500RPlus tard dans la saison, vous aurez aussi droit à l’essai de la X et la F, respectivement une version trail et roadster de la 500. Partageant la même base moteur, le carénage et look sont différents et il se pourrait qu’elles se montrent encore plus maniables. Il y en aura pour tous les go&ucirc.ts et de quoi s’amuser à tous les coups !

 

 

 

Importateur :
Honda Motor Europe (North)
Doornveld 180-184
1731 ZELLIK
+32 (0)2 620.10.00
www.honda.be

 

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,371FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité