Yamaha XTX 660 Supermotard – L’apprentie supermotard au quotidien.

Un moteur d’un autre temps
C’est vrai que question mécanique, Yamaha n’a pas innové avec sa xtx, au contraire puisqu’ils récupèrent un moteur qui équipe les XT 660 depuis des décennies. Et après tout pourquoi changer si ça fonctionne ?

Yamaha XTX 660 Supermotard – L’apprentie supermotard au quotidien.

Le but premier de la xtx n’est sûrement pas de proposer la supermotard la plus affûtée du marché mais plutôt d’offrir une moto au look sympa et utilisable tous les jours.

C’est le moins qu’on puisse dire car le monocylindre développe seulement 48 Cv à 6000 tours/min. Comme on peut s’y attendre, la xtx n’est pas un foudre de guerre, elle ne sera pas championne du 400 mètres départ arrêté ni de la meilleure vitesse de pointe, les machines concurrentes sont bien plus véloces et typée  » sport  » que la xtx.

Toutefois, un engagement franc de la poignée droite en première fera décoller la roue avant sans avoir à jouer de l’embrayage. L’essentiel de la supermoto est bien là, le moteur permet de s’amuser tout en étant très raisonnable.L’injection ne souffre pas d’à coup excessif même s’il faut être délicat à la remise des gaz quand on est sur l’angle.

Par contre, vous pourrez profiter de votre moto quelle que soit la météo ou l’état de la chaussée, il permet de bonnes accélérations sans trop surprendre le pilote, il accroche un bon 150 km/h, de quoi envisager les grands axes.Bien sûr, Mono oblige, il faudra jouer du sélecteur pour rester dans les tours et éviter les cognements habituels dus à ce type de moteur.

Là ça se corse, il n’y a pas de compte tours, la xtx se conduit à l’oreille mais il faut bien avouer que c’est bien difficile de rester dans la bonne plage d’utilisation et on se fait souvent surprendre à la sortie d’un virage abordé dans un mauvais rapport, la remise des gaz devient de coup assez remuante à cause des cognements et il faudra vite changer de vitesse.

Heureusement, la boite est douce et facile à utiliser ce qui permet de monter ou descendre les rapports sans souci. On peut même s’amuser à faire glisser la roue arrière en retapant rapidement de 3 en 1 et on découvre là un des plaisirs du supermotard, la glisse !Sans être spécialiste mais avec un peu d’audace, vous en comprendrez rapidement le principe. On prend de la vitesse, on monte en deux ou en trois et à l’approche d’un virage, on retape la première en évitant de lâcher complètement l’embrayage pour éviter un blocage complet de la roue arrière…à essayer sur terrain privé et en ligne droite de préférence.

On pourrait par contre reprocher à ce bloc moteur des vibrations gênantes. Et même si c’est commun sur les monos, on les ressent ici que ce soit à l’arrêt ou en roulant tant dans les pieds que dans les mains et après une petite centaine de kilomètres, des fourmillements envahissent les mains, pas forcément agréable ni encourageant pour des longues balades.

 

Le look supermotard
Yamaha XTX 660 Supermotard – L’apprentie supermotard au quotidien.Comme pour toutes les motos supermotard, le principe est simple : on prend une enduro et on change les roues par des plus petites avec des pneus routes. C’est d’autant plus vrai chez Yamaha que la XTX existe en version supermotard ou Enduro (660 R) avec finalement très peu de différences entre les deux modèles.La supermotard roule ainsi sur des jantes Excell 17 pouces à rayons, la R ayant à l’avant une roue de 21 pouces.

 

 

 

Yamaha XTX 660 Supermotard – L’apprentie supermotard au quotidien.Question look, le coloris orange de notre moto d’essai ne passe pas inaperçu ni les deux échappements qui débouchent de part et d’autre à l’arrière de la selle. Ajouté au guidon plat avec un renfort mousse au milieu, ce sont les quelques éléments qui participent au look supermotard. Question sonorité, ils auraient pu se montrer plus virils . vu leur volume on s’attendait à une mélodie plus rauque et moins discrète. C’est d’autant plus dommage qu’à la décélération ils peuvent se faire entendre sans souci.

Le phare et la petite plaque saute-vent donnent un petit aspect sport qui n’est pas déplaisant, le feu arrière aussi plait à l’oeil bien encadré par les deux sorties d’échappements de couleur noires.

On déplorera par contre que la déco ne soit en fait que des autocollants sur les pièces en plastique. Si de loin, ça peut faire illusion, quand on se rapproche de la moto, ça fait franchement  » cheap  » et on se s’interroge sur la durée de vie de ceux ci… la polyvalence de la xtx permettant justement de rouler par tous les temps et aussi de sortir des routes asphaltées, ils risquent d’être rincés plus d’une fois.

La qualité du recouvrement de la selle aussi laisse quelques doutes et semble se marquer assez rapidement, il faudra faire gaffe en passant les bottes au dessus.

 

La facilité avant tout

De par son appartenance à la catégorie supermotard, on attend d’elle une maniabilité à toute épreuve et là on n’est pas déçu.Mis à part la hauteur de selle à 875 mm qui limitera l’engouement des pilotes de moins d’1M75, tout est fait pour en profiter. Le grand guidon permet de braquer facilement, le poids de
177 kg à sec se fait oublier mais démontre une fois de plus qu’elle n’a pas la vocation de concurrencer une vraie supermoto sportive.

Vous profitez aussi d’une assise plus haute permettant de voir au dessus des voitures et prévoir ainsi les embûches de la circulation. On se sent tout de suite à l’aise et même la selle vous un accueil dans un confort raisonnable. Yamaha XTX 660 Supermotard – L’apprentie supermotard au quotidien.Le pilote a le buste droit, les jambes ne sont pas pliées comme sur une sportive, il n’est pas non plus penché sur l’avant comme s’il attendait le feu vert pour envoyer les gaz. Le pilote est juste bien mis, une position relax, pas fatigante pour un sou.

La selle ne vaut sûrement pas celle d’une GT mais est loin du bout de bois que certaines supermotos offrent. De cette position, il vous suffira de sortir le pied quand le virage se montre plus serré et vous pourrez facilement balancer la xtx d’un virage à l’autre.

Les suspensions aussi vous mettent en confiance, même si à ce niveau, Yamaha ne fait pas dans la débauche de technologie. On retrouve ainsi une fourche classique à l’avant et à l’arrière un mono amortisseur avec tous deux un débattement de 200mm. A eux d’eux, ils offrent une bonne tenue de route à la xtx qui est rarement prise en défaut à condition de ne pas être excessif sur la poignée de gaz.

En effet, passé 140 km/h, la direction se fait très légère et la moto aurait même tendance à louvoyer, rien de bien méchant mais qui rappelle quand même au pilote de ralentir la cadence. Ce phénomène est aussi présent dans les grandes courbes, on peut passer à vitesse raisonnable sans aucun souci et se retrouver dans une situation nettement plus délicate si vous abordez la même courbe mais en roulant bien plus vite. Le mode d’emploi de la xtx est du coup assez simple, on s’amuse à l’accélération, on la balance d’une courbe à l’autre sans difficulté et on se faufile en ville comme avec un vélo (ou presque).

L’autre avantage de ce type de moto, elles sont moins sensibles à l’état des routes, est-il bien utile de rappeler l’état de certaines voiries ? La xtx se moque bien des petites bosses et des nids de poules, pas ceux d’autruches quand même, il faut rester réaliste, ce n’est pas le modèle enduro avec sa grande roue.

 

Yamaha XTX 660 Supermotard – L’apprentie supermotard au quotidien.Question freinage, la xtx fait dans le suffisant, sans excès en proposant un disque unique de 320 mm et de 245mm à l’arrière. Vous pourrez même vous essayer au stoppie à condition de bien savoir gérer le frein avant qui manque parfois de feeling.Les deux suffisent toutefois à arrêter la moto sans souci mais se montreront limites en usage plus musclé.

 

Yamaha XTX 660 Supermotard – L’apprentie supermotard au quotidien.Le tableau de bord se montre par contre assez minimaliste même s’il est entièrement digital. L’affichage de la vitesse est lisible sans plus, totaliseur et partiels sont standards mais on regrette l’absence d’un compte tours et d’une jauge.Comme expliqué plus avant, le compte tour se serait montré bien utile pour gérer le rapport engagé et rester dans la bonne vitesse à l’approche d’un virage. La jauge est toujours bien utile, surtout avec un réservoir de 15 Litres.Même s’il permet une autonomie raisonnable d’environ 200 kms, il faudra tenir le partiel à l’oeil pour éviter la panne sèche.

 

Pour un large public
Yamaha XTX 660 Supermotard – L’apprentie supermotard au quotidien.La xtx n’est pas une pure supermoto et n’attirera pas les puristes du genre. Par contre, le motard qui cherche une moto qui peut l’amener là où il veut et quand il le veut, trouvera en la xtx une compagne de tous les jours. Peu importe l’état des routes et de la météo, la xtx est exploitable sans prendre de risque.

Très maniable, elle passera en ville sans encombre, elle possède aussi assez d’allonge pour prendre l’autoroute même si vous n’en ferez pas votre terrain de jeu préféré. Elle pourra même vous autoriser la sortie du dimanche avec une autonomie satisfaisante et un confort somme toutes acceptable à condition de supporter les vibrations. Vos mains risquent fort de continuer à trembler même après être descendu de la moto.

Elle pourra aussi séduire les débutants qui souhaitent une moto facile pour apprendre les rudiments de la moto tout en excusant les petits écarts de conduite et en n’étant pas trop sensible à l’état de la route

Importateur
D’Ieteren Sport
Parc industriel de la Vallée du Hain 37
1440 Wauthier-Braine
02/367.14.11

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement
Article précédentEssai du Shark modulable EvoLine
Article suivantLarmes de buée

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,372FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité