Premier Vintage : néo et rétro

Oui je vous l’accorde, le titre est simple mais ça colle plutôt bien à ce casque jet de la marque italienne Premier. Et non, on ne refera pas le débat sur l’utilisation d’un casque autre qu’un intégral. IGM Trading nous a gentiment permis d’essayer un nouveau casque de la marque.

Premier Vintage : néo et rétro

Le Vintage puisque c’est son nom, réduit le jet à sa plus simple expression, pas de ventilation, pas de pression pour une visière externe, sa seule concession au monde moderne, c’est un écran solaire fumé intégré dans la coque. Enfin, ce n’est pas tout à fait la seule mais l’autre ne se voit pas. Sous un dehors d’un simple jet, il cache bien son jeu puisque sa calotte est fabriquée en fibres tri-composite : Dynema, Carbone et Aramide.

Premier Vintage : néo et rétro

Forcément, la fibre offre non seulement la rigidité nécessaire pour votre sécurité mais aussi la légèreté avec un poids sous le kilogramme,  à peine 950 grammes. La mousse EPS à densité variable se chargera d’amortir en cas de chute.  En plus, sa forme évite l’effet tête de champignon avec une grosse boule sur la tête, il est petit et étroit à l’extérieur.

Premier Vintage : néo et rétro
Premier Vintage : néo et rétro

A l’intérieur par contre, il se montre confortable  et bien entendu entièrement démontable et lavable. Il vaut mieux d’ailleurs parce que l’absence de ventilation se fera sentir quand le mercure grimpe.

Premier Vintage : néo et rétro

La fermeture, sur ce coloris du moins, se fait par une boucle micrométrique mais sur l’édition OP9BM, vous aurez droit à une double D, ne nous demandez pas pourquoi ! Ce n’est pas la seule différence puisque les parties externes des mousses sont recouvertes de cuir, ce qui expliquera le surcoût demandé pour ce graphique. 

Premier Vintage : néo et rétro

Il y a un autre avantage à sa forme près de la tête, la prise au vent est limitée et c’est tout bénéf quand on roule un peu plus vite. L’insonorisation, pour un jet s’entend, est plutôt bonne.

Premier Vintage : néo et rétro

L’écran solaire est facilement manipulable et c’est à peu près tout ce que je peux vous dire. Logique vous me direz, le casque est lui-même assez simple.

Par contre, on a beau rouler avec un jet, il n’a pas une seule aération, le haut de votre crâne aura bien chaud sous la canicule.

Comptez environ 220 € pour ce coloris, raisonnable pour un jet en fibre et puis, on a le look, ou pas ! Le Premier Vintage et ses nombreuses versions ont de quoi ravir plus d’un ou une pilote.

Premier est distribué au Benelux par IGM-Trading.

Premier Vintage : néo et rétro
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité