L’air bag chez Spidi

Les premières combi équipées d’air bag arrivent lentement sur le marché
Sidi ouvre le bal et dévoile son nouveau système d’airbag « Neck DPS », lequel sera en vente en 2010. Ce ne sont pas moins de 15 ans qui se sont avérés nécessaires pour permettre le développement de cet ingénieux objet.
La grande nouveauté réside dans le fait que le système est adapté à des combinaisons. En effet, Spidi l’avait déjà adapté à de « simples » vestes.
L’air bag chez Spidi
Même si la marque italienne a pris tout son temps, le résultat est, il faut bien l’avouer, très positif. Et ce, non seulement en termes de sécurité mais également en termes d’esthétisme.
La dénomination de la belle, c’est écrit dessus (au niveau des manches) : DPS pour Dispositivo Pneumatico di Sicurezza
L’air bag chez SpidiL’air bag chez Spidi
Même si comme moi vous ne pratiquez pas la langue de Dante dans le texte, nul besoin d’un dictionnaire pour en saisir l’idée générale.
Le procédé est basé sur un système de déclenchement fort semblable au coupe-circuit que nous trouvons sur certains quads.
Le dispositif est relié à un endroit prévu (Ex : sous la selle) et, en cas d’incident, une force de 25 KN est nécessaire pour atteindre le seuil d’arrachement.
Il semblerait en outre que toute la problématique liée au déclenchement intempestif ait été solutionnée ; c’est du moins ce qu’affirme le directeur du département sécurité de Spidi (Pietro Zanetti)
Depuis plus de 10 ans, ce sont notamment la diminution de poids et le temps de déploiement du DPS qui ont fait l’objet de toutes les attentions.
Il semblerait que le résultat obtenu soit un produit répondant aux attentes de ses concepteurs. Et on l’imagine de ses utilisateurs…

L’air bag chez Spidi
Les recherches auraient permis un allègement de 60% et un temps d’activation réduit de 50% par rapport au début.
Parallèlement à cette combi, un blouson dénommé DPS03 est déjà commercialisé. Actuellement, les échos en sont plus que favorables et il semblerait que le succès soit au rendez-vous
Bien évidemment, Dainese est également sur le coup. Attendre et s’informer me paraît encore une sage position pour l’instant.
Si vous ne connaissez pas encore l’adage, je le livre à votre méditation : Ne jamais courir quand il tonne.
Prudence sur les routes.

CoCa

Didier
50 ans - Policier dans la Province de Namur - passionné de deux roues - co-créateur de la journée sécurisation moto - un faible pour les sportives et les super motards
Article précédentYamaha se satisfait de Donington
Article suivantYamaha Tricker 250

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité