Kawasaki Z1000SX 2014

S’il est une catégorie où les nouveaux modèles se font de plus en plus rares, c’est bien celle des « GT sportives ». Est-ce parce que la clientèle de plus en plus exigeante ne se contente plus d’une machine hybride ou parce que les constructeurs estiment ce segment peu porteur ? Peut-être un peu les deux. Quoiqu’il en soit, Kawasaki propose une nouvelle version de  Z1000SX apparue en 2011, une machine dérivée de la Z1000 et conçue pour le voyage … au long cours ? À voir !

Kawasaki Z1000SX  2014

 

 

 

Kawasaki Z1000SX  2014

 

Réussite esthétique

Le look Kawa, on n’aime ou pas. Néanmoins, il faut admettre que la SX est une réussite, surtout du côté sportif. L’ensemble est bien proportionné. Le nouveau vrai carénage aux lignes anguleuses parfaitement intégré au réservoir, la bulle discrète et l’optique avant effilée et plongeant procurent une sensation dynamique à l’ensemble. La partie arrière a également été épurée avec bonheur. La bagagerie plus en rapport avec le caractère sportif se compose de deux valises au design très réussi de 28l chacune. Pas de quoi pavoiser mais suffisantes pour y loger votre intégral ou le paquetage nécessaire à quelques jours de vacances.  Contrairement à certaines concurrentes, leur absence ne se remarque pas grâce à un système de fixation pratiquement invisible et une seule clé suffira pour toutes les serrures, y compris le contact. Par contre, il vous en coûtera 800 € de supplément si vous voulez équiper votre destrier de cet accessoire indispensable au voyage.

Vous pourrez également l’équiper un top case de 39 ou 47l disponible dans la liste des accessoires. Même si la combinaison des deux n’est pas conseillée par Kawa car cela dénature le caractère sportif de la moto, certains motards seront peu sensibles à cet argument. Il faut également signaler qu’avec les valises, la largeur passe à 925mm. Elle est un rien supérieure à celle des rétros…attention dans les files !

Les deux échappements courts apportent la touche finale conférant un bel équilibre visuel à l’ensemble. Comme rien n’est parfait, on peut regretter la position du maître-cylindre de droite ainsi que les deux câbles d’accélérateur qui dénotent quelque peu dans l’ensemble.

Kawasaki Z1000SX  2014                                       Kawasaki Z1000SX  2014

Côté sportif

L’esthétique, c’est bien mais cela ne suffit pas à faire une sportive. C’est évidemment du côté motorisation que les regards se tournent immédiatement. Et là, aucun doute n’est permis. Avec son 4 cylindres en ligne de 1.043 cc, ses 142ch et 111Nm de couple maxi à 7.300 tours, la « Verte » laisse la concurrence loin derrière au propre comme au figuré. Dès la mise en route, on sait à quoi s’en tenir grâce à la sonorité rageuse de la Z1000.

Une fois en mouvement, plus aucun doute n’est permis ! Vous êtes au guidon d’une vraie sportive. La puissance est au rendez-vous à toutes les plages de régime. Ça pousse très fort et les vitesses prohibées sont vite atteintes. La 3ème est particulièrement impressionnante car elle permet une propulsion du feu de Dieu sans discontinuer jusqu’à la zone rouge. En mode duo, le passager aura intérêt à s’accrocher s’il ne veut pas terminer assis sur l’asphalte.

L’admission ayant été revue de manière à procurer davantage de couple à bas et moyen régimes, il n’est pas nécessaire de jouer du sélecteur à tout bout de champs. Explication :  les sportives de dernières générations sont équipées de corps de papillons de très gros diamètre afin de favoriser le remplissage des cylindres à haut régime et ainsi offrir une puissance moteur importante. Cette architecture ne favorise pas le fonctionnement à faible régime qui nécessiterait un corps de papillons de diamètre nettement moins important. L’utilisation de papillons secondaires pilotés par le calculateur permet de réduire artificiellement la section de passage des corps de papillons afin d’optimiser le remplissage des cylindres quel que soit le régime moteur. Cela permet d’obtenir un comportement moteur à la fois souple et exploitable dans n’importe quelle condition d’utilisation. La 6ème par contre aurait pu être un peu plus « longue » car, sur autoroute, on a souvent tendance à chercher un rapport supplémentaire.

Comme tout a un prix, la consommation atteint facilement 6,5l en conduite sportive; ce qui est relativement raisonnable pour une machine de cette puissance. Le réservoir d’une capacité de 19l vous assure une autonomie d’environ 400 km. Pour les écolos, la Kawa est dotée de la fonction « ECO » qui indique lorsque la conduite du moment permet une faible consommation de carburant. Le système surveille en permanence la consommation, quelle que soit la vitesse du véhicule, le régime du moteur, la position du papillon des gaz et d’autres paramètres. Lorsque, pour une vitesse donnée, la consommation de carburant est faible une marque « ECO » apparaît sur l’écran LCD du tableau de bord. C’est un moyen pratique d’augmenter l’autonomie et de diminuer la consommation.

Pour éviter les mauvaises surprises, le « Kawasaki Traction Control » (K-TCR) déconnectable et réglable sur 3 niveaux ainsi que la sélection de deux modes de puissance (Low et Full) équipent la modèle 2014. Le mode « L » délivre 30% de puissance en moins tout en favorisant le couple. Recommandé dans les conditions de conduite plus délicates, il sera également apprécié lors de la conduite en duo.

Côté freinage, les étriers Tokico à 4 pistons avec le double disque flottant au look « pétale » de 300 mm à l’avant, le simple disque arrière de 250 mm et l’ABS de série assurent une sécurité optimale. Lors des premières sorties, il faudra toutefois se méfier du mordant des freins avants. Signalons enfin la précision de la poignée de droite qui permet un dosage parfait de l’accélération.

Kawasaki Z1000SX  2014       Kawasaki Z1000SX  2014    Kawasaki Z1000SX  2014

Côté GT

Si le caractère sportif ne fait aucun doute, le côté GT de la Kawa est plus nuancé. Côté positif, soulignons la position de conduite confortable pour le haut du corps, le buste étant incliné vers l’avant mais pas trop et les bras légèrement écartés. Le carénage et la bulle réglable manuellement sur 3 positions assurent une protection correcte du corps et de la tête, même pour les grands gabarits. Par contre, en ce qui concerne les jambes, il vaut mieux ne pas dépasser les 180 cm. Un réglage de hauteur de selle, même de quelques mm, aurait permis une position  moins fatigante pour les genoux, surtout sur longues distances. Autre bémol : le confort spartiate du passager. S’il dispose d’une assise acceptable, il devra faire preuve de beaucoup de souplesse au niveau des jambes et sera souvent obligé de s’agripper au pilote car la position des poignées n’est pas idéale, surtout en présence des valises. Notons également le volume de rangement sous la selle revu à la hausse par rapport au modèle précédent.

Qui dit « GT » pense confort. La fourche avant et l’amortisseur arrière réglables ont été améliorés. La suspension arrière horizontale de type « Back-link » permet un montage de l’amortisseur quasiment à l’horizontal, ce qui rapproche grandement l’amortisseur du centre de gravité de la moto tout en contribuant à la centralisation des masses ; rendant ainsi la moto plus maniable. Un autre avantage non négligeable de ce système est le fait que l’amortisseur est placé loin de la chaleur de l’échappement. L’amortisseur n’étant plus affecté par la chaleur de ce dernier, il garde des performances constantes.

Très intuitif au niveau commande, le nouvel ordinateur de bord permet la gestion aisée des différents modes de conduite et fournit au pilote les informations utiles (compte-tours analogique, jauge essence, 2 compteurs journaliers, consommation instantanée et moyenne, autonomie, mode puissance, K-TCR, horloge.…). Le témoin de rapport engagé est disponible en option. Côté pneumatique, les Bridgestone BT20 de 190 à l’arrière et 120 à l’avant assurent une tenue de route sans reproche.

Les exigeants regretteront l’absence de poignées chauffantes, de selle confort ou de bulle réglable électriquement. Là encore, sauf pour la bulle, vous pourrez piocher dans la liste des accessoires. Par contre, le fait de proposer les valises ou le top case en option est  pour le moins anachronique pour une moto vouée au tourisme, même occasionnel.

Kawasaki Z1000SX  2014      Kawasaki Z1000SX  2014  Kawasaki Z1000SX  2014

Côté budget

Outre la consommation relativement plus élevée que la moyenne et la T.M.C. de 867 € (les chevaux, cela se paie !), le prix de la SX est sensiblement supérieur à celui de ses concurrentes, surtout avec le supplément valises. Vous devrez débourser 13.199 € hors option pour la belle verte. Supplément budgétaire non négligeable mais qui sera vite en regard du plaisir que procure cette moto.

En conclusion

Avec sa nouvelle SX, Kawasaki propose un modèle en réel progrès par rapport au précédent. Non seulement au niveau motorisation mais surtout en ce qui concerne les « plus » qui font la différence : sécurité, aides à la conduite, confort, plaisir de conduire, sensations.

Grâce à son moteur sensationnel, cette moto est avant tout une sportive. Le côté « GT » est bien présent grâce à un niveau de protection supérieur (carénage, bulle) et au confort accru mais il ne constitue pas le point fort de la Kawa qui s’adresse d’abord à une clientèle à la recherche d’une moto qui leur permet de se faire plaisir tout en se déplaçant plus confortablement seul ou occasionnellement en duo. On regrettera également la politique en matière de bagagerie.

Disponible en candy lime green, metallic graphite gray (voir photos) ou metallic spark black, la Z1000SX est sans conteste une réussite esthétique et une machine qui vous procurera beaucoup de plaisir.

Kawasaki Z1000SX  2014      Kawasaki Z1000SX  2014     Kawasaki Z1000SX  2014

Les +

  • Moteur ébouriffant
  • Esthétique réussie
  • Sécurité

Les –

  • Caractère GT au second plan
  • Politique en matière de bagagerie
  • Absence de réglage de selle

 

Kawasaki Z1000SX  2014                Kawasaki Z1000SX  2014

Dominique
Enseignant tombé dans le monde de la moto très jeune

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,371FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité