Il va y avoir du sport avec les TCX RT-Race

Il y a peu, on vous a présenté les bottes touring sportives de la marque italienne TCX et il faut croire que l’article était convaincant.

De fait, peu après la parution, on a reçu un nouveau colis avec en surprise, les RT-Race, les bottes très racing de la marque.

Bien que peu coutumiers des circuits, TCX tenait à notre essai sur ce modèle. Elles ont beau être prévues pour la piste, elles sont tout aussi à leur aise sur la route, pour peu qu’on roule sur une moto un peu sportive. Oui, sur un custom, ça ne le fait pas trop.

Il va y avoir du sport avec les TCX RT-Race

Il faut avouer que le look ne laisse pas de place à l’interprétation : gros renforts de tibia, slider amovible à l’avant mais aussi au talon (deux sliders même), un côté moto presque collant pour l’adhérence et un système de retenue à l’arrière. Pas de doute, c’est une botte racing !

Des couleurs plus ou moins voyantes selon la version choisie et notre noire et jaune fluo est plutôt sympa à regarder.

C’est beau mais est ce que c’est bon ?

On ne parle pas de pâtisserie bien entendu mais pour satisfaire aux attentes des pilotes, il faut qu’elles soient confortables et qu’elles protègent bien.

Parlons d’abord de la protection et TCX n’a pas fait dans le détail avec ce qui se fait de mieux en la matière.

Un des éléments pour la sécurité est le DFC : Double Flex Control System

La structure est un mélange spécial en polyuréthane qui permet de  faciliter la flexion naturelle du pied et de la jambe vers l’avant et l’arrière tout en vous préservant du risque de torsion.

Cet espèce d’exo squelette est fixé à la botte par deux vis cachées, situées au niveau du talon, à hauteur des malléoles.

À l’arrière, le système est doté de deux ergots qui coulissent dans des rainures « safety lock » pour permettre une flexibilité arrière contrôlée pouvant aller jusqu’à 13° et prévenir ainsi le risque d’hyper-extension de l’articulation.

En bougeant la botte, on voit d’ailleurs très bien que la pièce coulisse pour laisser une liberté de mouvement mais que celle-ci sera limitée physiquement en cas de chute.

Bon, la chute, on n’a pas testé (oui je sais, quel essayeur à la noix) mais pour le côté pratique, on sent bien que ça limite le déplacement mais ça reste assez agréable. Je n’irai pas faire un jogging avec mais on peut se déplacer sans trop de souci.

Et forcément, si on parle de confort, la TCX n’est pas en reste et se montre même plus confortable que certaines bottes touring. A l’intérieur le pied se trouve comme dans un chausson, avec des lacets pour bien l’ajuster à la forme de votre pied. Ça demande un peu de pratique pour l’enfiler mais une fois habitué, c’est un luxe qu’on ne se refuse pas. On trouve quand même les lacets un peu longs même si les caser dans la botte n’est pas un souci non plus.

La semelle interne est bien entendu amovible. L’externe est en caoutchouc, très résistante à l’usure et offre assez de grips même sur route.

Dans les graviers, elle montrera quand même ses limites mais bon, ce sont des bottes racing aussi, on ne peut pas tout avoir.

Pour la fermeture externe, on trouve un zip latéral et au mollet, carrément une boucle micrométrique pour vraiment régler l’ajustage en fonction de votre physique.

C’est bien beau tout ça, confortable à l’intérieur, ajustée au mieux mais au quotidien, ça donne quoi ?

Hé bien, la RT-Race est en fait bien moins radicale qu’elle n’y parait. Il faut certes avoir un pantalon de moto qui permet de les utiliser, soit les passer au dessus et dans ce cas il faut qu’il soit assez large pour la protection du tibia, soit à l’intérieur ce qui ne devrait pas poser de problème à la plupart des cuirs.

Une fois sur la moto, je suis un peu surpris au début, la rigidité est bien présente, il faut le temps de trouver comment bien caser ses pieds sur la moto pour que l’utilisation du sélecteur reste dans la flexion naturelle de la botte. C’est aussi pour ça que je la conseillais sur une moto assez sportive, histoire d’avoir un minimum les jambes pliées vers l’arrière. J’avais un peu peur de la chaleur aussi mais même si ce n’est pas la version aérée, elles ne sont pas un four non plus. Je vous l’accorde, je les ai utilisée sur route, l’effort physique est moindre que sur piste mais j’ai roulé toute la journée aussi. Les petites grilles d’aération apportent un peu d’air frais.

Il va y avoir du sport avec les TCX RT-Race

A noter que TCX propose aussi une version waterproof au cas où vous vouliez les utiliser aussi sous la pluie.

Vous l’avez compris, une fois de plus, on peut aimer le look racing sans pour autant renier le confort et je suis agréablement surpris par ces RT-Race. J’ai bien d’autres bottes sportives mais aucune ne me propose à la fois ce degré de protection et cette sensation agréable en les portant. Pour les motos moins racing, il y a les Sportour Evo.

Mais comme on vous le disait, la gamme TCX est large, des modèles racing, aux bottes vintage ou des bottillons plus urbains ou sportifs, en version aérées ou étanches.

Ces RT-Race vous couteront un peu moins de 280 €, pas donné c’est vrai mais n’oublions pas que vous chaussez ici des bottes haut de gamme, offrant une excellente protection sans pour autant être spartiate.

Il va y avoir du sport avec les TCX RT-Race

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,404FansLike
200FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité