Honda Africa Twin 1100 DCT 2021, polyvalente partout.

Essayer la Honda Africa Twin 1100 DCT mais pas forcément en off-road, un non sens ? Pas vraiment, c’est ce que je vous explique dans cet article.

Si dans le passé il m’arrivait de faire presque chaque année un essai d’une sportive sur la route et au quotidien (je devrais en refaire peut-être ?) , je me suis dit que cette saison, je pourrais proposer l’essai d’une moto prévue pour le off-road sur route. Enfin, j’exagère un peu puisque même les plus sportives font souvent des concessions pour rouler en dehors des circuits, il en va de même pour les trails modernes qui, si ils peuvent sans souci quitter l’asphalte, se montrent aussi à l’aise pour les trajets maison – boulot que les sorties du week-end.

Honda Africa Twin 1100 DCT 2021, polyvalente partout.

En 2020, Dominique vous avait présenté la version Adventure Sport de cette Africa Twin. Vous vous demandez peut-être quel est l’intérêt de la retester à nouveau. Hé bien, tout simplement, j’en avais envie 😉 Et puis, j’ai eu à l’essai la version avec la boîte DCT ce qui change la donne aussi.

Honda Africa Twin 1100 DCT 2021, polyvalente partout.

Faut il encore vous expliquer le DCT ? Pas sûr si vous suivez le site, on en a encore parlé dans l’essai du Forza 750 il y a quelques semaines. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, la Dual Clutch Technology (DCT c’est plus simple) vous permet de rouler avec votre moto ou scooter avec deux modes pour passer les vitesses : tout automatique et séquentiel avec les boutons plus et moins au commodo gauche.

Du coup, plus de levier d’embrayage à gauche mais un frein parking qui se replace presque contre le protège main histoire de ne pas le prendre par erreur en roulant, c’est mieux ! Et à droite, on trouve un sélecteur au guidon pour passer le neutre ou enclencher la boite, choisir entre boite auto ou séquentielle.

Honda Africa Twin 1100 DCT 2021, polyvalente partout.
TFT tactile en haut et LCD en bas, à droite la prise USB sous le capuchon.

La première chose à faire, enfourcher la selle à 850 mm (ou 870mm). Pas une mince affaire si vous n’êtes pas assez grand ou assez souple. A noter que si vraiment vous la voulez, l’Africa Twin propose en option une selle basse (825 ou 845 mm) ou une haute (875-895 mm). Devant moi, un grand écran TFT de 6,5 pouces, tactile s’il vous plait placé juste au-dessus d’un petit LCD. Le contraste entre les deux est surprenant, ultra moderne au dessus et presque désuet en dessous mais il servira surtout si on affiche la navigation sur l’écran couleur. Il faut dire que l’Africa Twin ne lésine pas sur la connectivité avec bien entendu un lien possible avec votre GSM en bluetooth et des boutons dédiés pour le piloter. J’aurais tendance à dire presque trop quand je regarde le côté gauche du guidon. Il y a les boutons pour commander le GSM mais aussi pour naviguer dans les menus et sous-menus, choisir le type d’écran avec des designs spécifiques pour le gravel, le off-road ou la route par exemple. Et dans le mode route, on peut encore faire varier les informations pour afficher les trips, la consommation et plein d’autres données. Forcément, c’est ultra complet mais c’est aussi un peu compliqué à tout retenir et à ne pas s’y perdre. Contentez vous de ce que vous utilisez le plus pour ne pas être trop distrait. Honda a aussi ajouter une prise USB côté droit de l’écran, au cas où vous auriez besoin d’alimenter un Tripy par exemple.

Honda Africa Twin 1100 DCT 2021, polyvalente partout.
Avec le pantalon All Road de All One de Dafy, la veste Catania de IGM et le caque Arai Quantic

Ensuite, faut démarrer l’engin, un petit coup de starter et le bicylindre 1100 cc (1084cc pour être précis) se réveille, assez discret. Il faut dire qu’il n’a pas la prétention de vous faire décoller directement sur une autre planète. Avec à peine plus de 100 cv à 7500 tours minute, on est loin d’une Multistrada par exemple. En même temps, vous le verrez dans la vidéo, c’est suffisant pour se faire plaisir. Et après ? Pas de levier d’embrayage, pas de sélecteur et vous avez beau tourner la poignée droite, elle ne bougera que quand vous serez passé sur D. Là, sans tourner l’accélérateur, elle ne bouge pas mais commence à se mouvoir dès qu’on donne un peu de gaz. Oui, comme un scooter en fait. Il faut avouer que c’est pratique, rien que pour la sortir de mon allée de garage, entre les voitures (hé oui, il en faut aussi), je n’ai jamais eu aussi facile malgré les 236 kg de l’Africa Twin.

Pour la suite, c’est simple, ultra simple, on accélère et le DCT passe les rapports à votre place. Très rapidement même en mode D et on se retrouve déjà en 5ème en passant à peine les 50 km/h. Pour l’économie de carburant, c’est efficace et on peut flirter avec les 4,5 litres au cent. Je vous l’accorde, pour les sensations, c’est une autre histoire. Mais la facilité est là, pas besoin de réfléchir avant un virage, il suffit d’adapter sa vitesse. Pas de surprise en ville non plus, on freine ou on accélère en fonction du trafic, pas de risque de caler ou d’arriver au rupteur, l’ Africa Twin se montre super facile même si à très basse vitesse, il faut apprendre à doser avec finesse.

Honda Africa Twin 1100 DCT 2021, polyvalente partout.

Tout pareil si vous empruntez des chemins en dehors de l’asphalte, on enclenche le mode Gravel (un peu le mode enduro pour débutant ou prudent) ou Off-road et on n’a plus qu’à gérer la vitesse, pratique et facile même si ce n’est pas ma spécialité. Ah si je n’avais pas tant peur de l’abimer, nul doute que je pourrais m’en donner à coeur joie 😉

Honda Africa Twin 1100 DCT 2021, polyvalente partout.
le mode Tiny planète de la caméra 360 🙂

En mode D, comme je vous le disais, les rapports montent rapidement et en décélération, la boîte n’est pas pressée de descendre une vitesse, ce qui pénalise forcément les reprises à moins de forcer le système en descendant vous même un rapport avec le bouton au commodo gauche.

Honda Africa Twin 1100 DCT 2021, polyvalente partout.
Avec la Segura Braddy qui partage les mêmes couleurs

Pas marrant vous dites ? Ne partez pas, on va profiter des 100cv, là tout de suite ! Il suffit d’opter pour un des modes sports et là, magie, tout change. Toujours en automatique, on accélère et on grimpe dans les tours, le couple 105 Nm à 6250 tours et les 100 cv sont cette fois bien présents, elle en devient vraiment joueuse notre Honda. Et si ça change à la montée, ça varie aussi à la descente avec un passage des rapports plus rapide pour rester dans les tours et favoriser les relances. Vraiment bluffant je trouve, on n’a plus l’impression d’avoir la même moto. La preuve, dans notre vidéo bien entendu :

Et là, on est content d’avoir de bons freins aussi avec un double disque 310mm avec des étriers 4 pistons à fixation radiale et un 265mm un piston derrière, le tout signé Nissin. Bien entendu, l’ABS est de la partie : variable selon l’inclinaison de la moto et de l’accélération mais ce n’est pas tout. Comme la moto est prévue pour rouler en tout terrain, il existe des modes off-road qui vont vous permettre de déconnecter l’ABS à l’arrière.

Ce n’est d’ailleurs pas la seule aide à la conduite en plus des différentes cartographies et des modes de conduite, Honda dote l’Africa Twin d’un contrôle de traction réglable sur 7 niveaux et d’un anti-wheeling à 3 positions. Quand je vous disais qu’il y a de quoi se permettre dans les réglages.

En parlant de réglages justement, les suspensions signées Showa sont bien pourvues adaptables à votre conduite mais cette fois, pas d’électronique pour la fourche inversée de 45mm au débatement de 23 cm mais ça se règle au dessus des Tés de fourche. A l’arrière, le mono-amortisseur à réservoir séparé a aussi une molette sur le côté de la moto pour le régler. Sur route, on n’a rien changé même si en mode sport on aurait pu les durcir un peu. Sur les petits chemins en mauvais état, on reste bien assis, le buste droit et on ne subit pas tous les raccords dans l’asphalte, un régal quand on veut se faire de longues sorties.

Honda Africa Twin 1100 DCT 2021, polyvalente partout.

Ceci dit, la protection est bonne avec en prime les protège-mains et la petite bulle même si on ne voit pas pourquoi on n’a pas droit à la réglable de l’Adventure Sport. On peut facilement envisager de longues escapades même si la selle vous fera clairement comprendre qu’on n’est pas non plus sur une GT. Raisonnable mais on ne peut pas tout avoir, n’oublions pas qu’on doit pouvoir se lever pour le tout terrain et ça serait compliqué avec une selle plus large. Le duo est aussi possible mais ne vous attendez pas à avoir une selle plus rembourrée à l’arrière.

On se retrouve ainsi avec une moto très facile à utiliser, sur route ou pas, avec un grand guidon qui permet de facilement manoeuvrer malgré son poids. Un look assez dynamique et qui ne fait pas pataud avec une moto assez fine et un regard impressionnant avec ses feux led à l’avant et les day-lights qui lui donnent un look certain.

Honda Africa Twin 1100 DCT 2021, polyvalente partout.
Quel look, ces feux LED de jour, je ne m’en lasse pas !
Honda Africa Twin 1100 DCT 2021, polyvalente partout.
Bien assortis, non ?

Vous l’avez compris, je suis plutôt conquis par cette moto tant elle est polyvalente, économe aussi en mode D et ses presque 19 litres qui vont permettre de belles étapes. Il faut y mettre le prix mais au final, l’Africa Twin reste raisonnable avec un tarif commençant à 14.599 € pour une Africa Twin de base et 15.699 € avec la boîte DCT qui pour moi est un vrai plus.

Notons aussi qu’Honda a déjà annoncé une version 2022 avec un porte bagage en série, un DCT revu et toujours une autre version Adventure Sport encore plus complète.

Honda Africa Twin 1100 DCT 2021, polyvalente partout.
Honda Africa Twin 1100 DCT 2021, polyvalente partout.
Trop facile ce type de sentier !
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité