Essai du Chargeur de batterie OptiMate IIISP

Son excellence
Essai du Chargeur de batterie OptiMate IIISP

Quand on est distribué en Europe et aux Etats-Unis sous le label Honda, et quand on est vendu au Japon par le réseau officiel de trois constructeurs, c’est qu’on a atteint l’éméritat. Pourtant, ce produit bien belge continue d’évoluer, et nous venons d’en tester la plus récente version, baptisée SP.L’Optimate III a toujours été infiniment plus qu’un chargeur de batteries : ses capacités de diagnostic de l’accumulateur sont unanimement appréciées depuis des années, ainsi que son faible volume et la possibilité de laisser à demeure sur la machine des connexions permettant un branchement aisé et confortable de l’appareil pour garder, par exemple, la moto en charge durant un arrêt hivernal.Le nouvel OptiMate IIISP, qui remplace le modèle actuel, en garde les avantages tout en y ajoutant d’autres caractéristiques intéressantes. Citons :- Bo&icirc.tier résistant aux éclaboussures et pluies fines .- Régulation de température : en période de canicule, ou si l’aération vient à manquer, le courant de charge est automatiquement régulé afin de protéger les composants internes et d’éviter l’échauffement excessif des surfaces externes .- Apparition d’une étape de vérification : le programme passe alors alternativement d’un mode à voltage et courant limités au mode de charge principale, jusqu’à ce que la batterie puisse subir le test de rétention du voltage. Si la tension de la batterie chute sous les 12,3V à quelque moment que ce soit, par exemple en cas de consommation additionnelle due à une défectuosité dans le faisceau électrique du véhicule, la led rouge d’avertissement s’allumera d’emblée pour avertir du problème plus tôt que ne le faisait l’ancien modèle .- Apparition d’un mode de dépistage de courts-circuits .- Courant maximum disponible en permanence, même en mode entretien.Cet ensemble de caractéristiques fait de l’OptiMate IIISP le compagnon indispensable du motard (du quadiste, du jet-skieur, etc) soucieux de prolonger la vie de sa batterie. Il offre à la fois la garantie d’un démarrage optimal et la possibilité de voir venir un problème avant de succomber à la panne. Car, interactivité oblige, l’OptiMate IIISP est aussi un outil de diagnostic très fin.

Comment à§a marche ?
L’Optimate IIISP vous est vendu avec 2 connecteurs : le premier est classique et muni de pinces, pour branchement direct aux cosses de la batterie . le second est pourvu d’&oelig.illets, pour une connexion à demeure sur la machine. Cette option est la plus pratique puisqu’elle évite le démontage de la batterie lors de la charge.Les codes couleurs des diodes et les symboles de l’appareil vous tiendront alors informé de tout ce qui se passe . une diode indique la mise sous tension et une autre vous avertit même si vous avez inversé les polarités, ce qui arrive plus souvent qu’on ne croit…Si votre accumulateur est fort déchargé, voire sulfaté, la LED orange de récupération vous l’apprendra, en même temps qu’elle lancera un programme de récupération qui peut prendre deux heures. Dès que la batterie sera susceptible de supporter le programme de charge normale, c’est la LED jaune qui s’allumera. Et tout ça, sans que vous ayez rien à faire !Au terme de la charge, l’étape de vérification intervient pour traquer toute baisse de tension. Si il en décèle, l’OpiMate IIISP revient automatiquement en mode charge normale. Ensuite intervient l’étape d’entretien qui comprend d’ailleurs un test automatique d’autodécharge durant lequel le chargeur ne débite plus aucun courant pour vérifier la stabilité du voltage de la batterie (la LED jaune clignote et la rouge s’allume en cas de problème). Si rien ne se passe, tout est bien et la LED verte vous avertit que votre batterie est prête à l’emploi.Voilà, c’est simple en théorie et ça l’est tout autant en pratique : on connecte la batterie et on attend de voir ce que disent les diodes. De toute manière, si l’Optimate IIISP ne parvient pas à remettre votre batterie en état, c’est que sa tension résiduelle n’atteint plus 2 volts . bref, qu’elle est déjà morte…Pour un investissement mesuré, entre 50 et 60€ suivant les points de vente, l’OptiMate IIISP nous para&icirc.t indispensable. A vous de voir, mais nous, on est convaincus.www.optimate3.comDistributeur : Bike Design 052/45.33.61
« 

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger. Motard dès l'âge de huit ans et journaliste/essayeur moto depuis 1988. Une expérience tout à votre service...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité