Amortisseur de direction Hyperpro RSC

Hyperpro RSC: amortisseur de direction progressif

Amortisseur de direction Hyperpro RSC

Le bien nommé Hyperpro n’est pas un patronyme facile à porter car il prédispose à l’excellence. Dans le cas du RSC, c’est réussi. Si vous consultez le catalogue Hyperpro, vous constaterez que la marque hollandaise propose deux qualités de ses excellents produits : le classique CSC (Constant Safety Control) et le professionnel RSC (Reactive Safety Control). Outre une différence de prix limitée à environ 60€, la différence entre les systèmes est que le CSC est linéaire tandis que le RSC est progressif. C’est ce dernier que nous avons eu l’occasion de tester sur une ZX10R de course.

 

Progressif, c’est mieux !

Par son principe de fonctionnement, le RSC se distingue de tous les autres amortisseurs de direction mécaniques en ceci qu’il n’intervient que lorsque le guidonnage se présente. En d’autres termes, lorsqu’il n’y a aucun guidonnage, tout se passe comme si l’amortisseur n’était pas là. On ne note donc aucun durcissement de la direction ni perte de maniabilité. Au fond, la plupart du temps, le RSC est tout aussi discret qu’un système électronique, et c’est très appréciable au quotidien lorsqu’on fait de la route, ou sur piste très sinueuse et plutôt lente.

Amortisseur de direction Hyperpro RSC

Donc, tant que la vitesse de déplacement de la tige dans le corps d’amortisseur reste constante, le piston n’est pas freiné. Par contre, lorsque la tige subit une forte accélération (ce qui est le cas lors d’un guidonnage), sa course est instantanément freinée par le système hydraulique. Lâchant l’énorme cavalerie d’une ZX10 sur le tracé étriqué de Lezennes, nous avons eu tout loisir de vérifier la pertinence du principe RSC : pas l’ombre d’une amorce de guidonnage, même lorsque la roue avant reprend contact avec le sol sans ménagement. Pour tout dire, ce système nous a semblé plus convaincant que l’amortisseur électronique des CBR 1000 RR. Et, quand on sait que les premiers essais de la nouvelle GSXR 1000, elle aussi dotée pour 2007 d’un système électronique, ont déjà mis en cause la passivité de son amortisseur, on se dit que ce système Hyperpro jouit encore d’un bel avenir. Et puis, c’est vachement plus beau qu’une  » bo&icirc.te noire  » de CBR, car la finition est irréprochable…Prix d’un kit complet Hyperpro RSC : de 400 à 800€ suivant moto (580€ sur ZX10R).

Amortisseur de direction Hyperpro RSC

www.hyperpro.com

Importateur :Bike Design Benelux, www.bike-design.com
« 

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger. Motard dès l'âge de huit ans et journaliste/essayeur moto depuis 1988. Une expérience tout à votre service...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

BMW R1200 GS Adventure

BMW profite du passage à l’Euro 4 pour faire évoluer sensiblement la GS. Soucieux de conserver une longueur d’avance sur la concurrence, le constructeur...

Le casque connecté Sena devient aussi modulable

Le nouveau et premier casque modulable connecté de SENA, l’Outrush R, se caractérise par un Bluetooth 5.0, son système Intercom à 4 voies qui permet...
Publicité