Drift Ghost XL action cam ascendant dashcam

Disons le de suite, si vous cherchez la caméra avec la plus haute définition, stabilisée sur tous les axes avec deux écrans et tout et tout, vous serez déçu avec cette nouvelle caméra Drift.  La marque propose bien ce type de caméra, en tout cas pour le 4K mais cette Ghost XL est différente.

Ici pas de 4K mais du 1080 en 30 images par seconde !

Oui, je sais, j’ai perdu la moitié des lecteurs à la fin du premier paragraphe mais pour celles et ceux qui prennent le temps de lire, vous allez découvrir que cette caméra a d’autres avantages.

Côté design, on reste fidèle aux autres modèles avec une caméra en longueur des boutons de commande sur le dessus et toujours une lentille qui peut tourner sur 300 °, vraiment pratique quand il faut régler la caméra pour avoir une horizon, horizontale. A l’arrière on retrouve un tout petit écran LCD qui va donner le strict minimum comme information et c’est tout. Pas d’écran pour visualiser ce qu’on filme et c’est voulu et assumé. Partant du principe qu’une caméra d’action comme celle-ci sera placée sur le casque, sur l’épaule ou sur la moto, la plupart du temps vous ne verrez même pas ce que vous filmez. A la limite quand vous placez la caméra sur la moto, vous pourriez voir ce qu’elle va filmer mais c’est tout. Du coup, Drift mise tout sur le wifi avec une application qui va permettre non seulement de régler le placement de la caméra mais aussi de régler les différents paramètres de la Ghost XL.

Drift Ghost XL action cam ascendant dashcam

Dans cette application, vous pourrez régler l’angle de prise de vue, standard en 140°, la qualité de la vidéo en résolution maximale de 1080 en 30 img /s et de tous les autres paramètres. On peut régler l’angle sur 115 ou 90° via l’app.

Elle intègre bien entendu un mode photo en 12 MP, un mode rafale en 4 MP, un time-lapse et surtout une fonction qui la transforme en véritable dash-cam. Non seulement la Ghost XL peut enregistrer en boucle de maximum 5 minutes et si la carte est pleine, il va écraser les enregistrements précédents mais elle possède aussi un capteur de choc et si il se déclenche, la vidéo avant et après sera sauvegardée. On sait que ces vidéos ne sont pas forcément acceptées comme preuve devant un tribunal mais elles peuvent  être prise en compte en cas de besoin, en votre faveur ou défaveur aussi.

Pour vraiment jouer cette carte à fond, Drift dote sa caméra d’une autonomie énorme. Pas loin de 9 heures d’autonomie avec sa batterie 3000 mAH pas certain que votre carte SD le supporte si nous n’utilisez pas le mode boucle mais au moins, il ne faut pas toujours penser à éteindre la caméra. La batterie n’est par contre pas amovible. Avec deux heures de trajet par jour, il me suffit de savoir qu’elle est chargée pour juste la laisser filmer mes trajets. Ça parait con mais du coup on pense aussi aux fans de daily vlog, combien de fois n’avez-vous pas raté quelque chose sur vos trajets parce que la batterie était à plat ou simplement parce que le temps d’enclencher l’enregistrement, il était déjà trop tard ? Perso, ça m’est arrivé plus d’une fois. Revers de la médaille, ça va vous en faire des heures de montage pour tout trier.

Mais on peut aussi penser à ceux qui partent rouler toute une journée, moyennant les cartes micro SD en suffisance, on pourra filmer toute une journée.  Et si ça ne suffisait pas, on peut aussi brancher la caméra en continu sur une prise USB. Drift a pensé à tout, sous le dessous de la caméra, on peut dévisser un petit bouchon pour y introduire une fiche soit pour l’alimentation, soit pour un micro externe. Petit bémol, il est petit ce bouchon, vraiment petit et même si il y en a deux dans la boîte… on risque de rapidement le perdre. Je vous conseille aussi d’utiliser la fiche prévue même pour le micro, celle-ci se visse dans la caméra afin de garantir l’étanchéité. D’une part, on est certain que le contact sera bon et d’autre part, elle ne se débranchera pas. Après, ça dépend bien entendu de la qualité de votre micro et de l’insonorisation de votre casque.

Drift Ghost XL action cam ascendant dashcam

Dans la boîte vous retrouverez bien entendu ces deux fiches mais pas le micro, deux fixations à coller, une rapide qui se visse dans le pas pour le trépied mais Drift propose beaucoup d’autres fixations comme ce harnais permettant de la placer sur l’épaule. Si on ne veut pas coller sur son casque, c’est une bonne solution même si sur certaines motos, le réglage sera plus compliqué, il faut vraiment placer la caméra comme si vous étiez déjà en train de rouler.

Il y a aussi chez Drift un autre truc sympa, selon le mode choisi, la led à l’avant et la couleur de l’écran change, permettant de rapidement voir si vous filmez ou prenez des photos. Les boutons sont, eux, très facile à manipuler même avec des gants.  L’autonomie est bien là, on a pu filmer au moins 6 heures non stop tout en la laissant plusieurs jours sans l’utiliser.

Pour la fixation, vous avez en dessous un pas de vis pour un trépied, vous pouvez y fixer l’attache rapide qui va se clipser dans les autres attaches Drift. Dans la boîte vous en avez deux, une plate et une légère courbée.

Et si vous ne souhaitez pas coller la caméra sur le casque, vous pouvez opter pour un harnais d’épaule comme celui-ci :

Drift Ghost XL action cam ascendant dashcam

Il faudra bien entendu utiliser le wifi pour le réglage de la prise de vue mais c’est la même chose avec un casque. En fonction de la moto et de votre position, vous devrez déplacer la fixation vers l’avant ou l’arrière pour obtenir la vue idéale. Pensez à régler en position de conduite !

Avantage : pas besoin de coller et on peut régler en fonction de la moto. Désavantage, c’est un harnais à enfiler en plus au-dessus de la veste l’angle est parfois difficile à trouver. Heureusement le casque ne masque pas trop la vue, c’est ce harnais que j’ai utilisé dans la vidéo.

Drift Ghost XL action cam ascendant dashcam

Pour la vidéo, et en gardant en tête qu’on est plus sur une dash-cam, je trouve que la qualité est plutôt bonne. Je vous laisse juger avec les morceaux que j’ai mis dans ma vidéo. Evidemment ça tremble aussi mais la plupart du temps ça reste lisible.

Comme je le disais, regardez la vidéo, ça vous donnera une idée !

Pour le son, je vous conseille le micro filaire mais le son mono dépendra de la qualité de celui-ci et de votre casque. Le micro intégré ne donne pas grand chose comme vous pouvez l’entendre dans l’extrait pris dans la voiture.

Drift Ghost XL action cam ascendant dashcam

Je conseillerais d’investir dans le bracelet télécommande qui permet de déclencher la vidéo sans devoir sortir le smartphone ou devoir chercher le bouton sur la caméra.

Pour clôturer cet article sur la Drigt Ghost XL, parlons tarif, elle est distribuée en Belgique par Adren au prix de 170 €.

Drift Ghost XL action cam ascendant dashcam
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,443FansLike
197FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

CF MOTO : La Chine débarque.

Pour le motard belge, la Chine ne constitue pas, au contraire du Japon, des Etats-Unis, de l’Italie ou de la Grande-Bretagne, un centre d’intérêt particulier. Excepté quelques marques pratiquement inconnues commercialisées par une poignée de dealers multimarques et présentées dans les coins reculés du salon, les motos chinoises sont rares, voire inexistantes sur nos routes. Cela pourrait bien changer avec l’arrivée des CFMOTO et autre VOGE.
Publicité