BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

Depuis toujours au sein de la firme Bavaroise, l’appellation RT a symbolisé le grand tourisme. Pour les motards, cette dénomination avait comme effet de vous placer dans les rangs des grands voyageurs au comportement placide. Entre autres termes, un RTiste abandonnait les joies de la conduite active pour celle du long voyage sage. La R1200RT LC vient foutre un grand coup de savate dans ces clichés…et elle le fait bien ! Alors, la reine mère mérite t’elle son titre ? Peut-on limer de la bande de peur ? chatouiller du rupteur sur une GT ? BMW nous livre sa version du tourisme dynamique en mode flat Twin et accrochez-vous, elle dépote sévère la Teutonne….

BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

Niveau moteur, cette RT reçoit elle aussi le moteur LC, partiellement refroidi par eau comme ses sœurs Gs. 125 Cv à 7750 T/Min et un couple de 125NM à 6500 T/Min, voici les chiffres annoncés. Bof me direz-vous, une FJR ou une GTR font mieux… Certes mais ici, 100NM sont disponibles sur toute la plage de régime moteur. Les envolées de ce flat liquide sont dynamiques et la boîte de vitesse, ici agrémentée d’un Shifter pro (option jouissive !) propulsera l’ensemble des 274 Kg vers des vitesses inavouables sauf en Allemagne. Quelle santé ! Il est à remarquer les progrès fait par la marque Munichoise dans le chef des boîtes de vitesses. On passe les vitesses à la volée et le cardan n’engendre aucune réaction parasite. C’est un régal de jouer des 6 rapports dans les routes sinueuses même si ce moteur permet de rester en 6ème et de jouer du couple.

BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

Au niveau de la partie cycle, rien à redire. Le moteur joue son rôle d’élément porteur et il est secondé par une flopée d’aides électroniques qui font de cette RT Lc une dévoreuse de kilomètres affirmée mais aussi une moto joueuse qui vous donne l’impression de peser 50Kg de moins que ceux affichés sur la balance. Elle est équilibrée dès les basses vitesses et offre un comportement royal ensuite, chargée ou pas. L’ABS, l’ASC, l’ESA sont des aides bien précieuses et nous ne saurions que trop vous conseiller de craquer votre Plan épargne pension pour en équiper votre moto. Car s’il faut reconnaître leur efficacité et l’absolue plus-value qu’elles apportent, il faut toutefois aussi admettre qu’elles grèvent sérieusement le budget d’achat déjà conséquent à la base. Certes, une RT vous accompagnera de longues années et bouffera du kilomètre à n’en plus finir mais bon, son achat reste un moment douloureux et il faudra être convaincant avec madame et/ou le banquier, voire les deux…Emmenez les faire un tour à bord, cela aidera lors des négociations.

BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

La technologie embarquée sur cette RT est de haut niveau. Rien qu’à voir le superbe écran TFT couleur devant les yeux et l’ordinateur de bord multi-fonctions, on comprend qu’on joue ici dans la cour des grands.

BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

Tout est contrôlable depuis le guidon sans lâcher les mains. Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire d’être ingénieur de la NASA pour utiliser cette technologie. Certes, il va vous falloir lire le manuel de l’utilisateur mais les commandes restent instinctives même si pour votre sécurité, il est déconseillé d’utiliser une partie de celles-ci en roulant. Audio de qualité, GPS incrusté au tableau de bord, système KeyLess, verrouillage central des valises, top case et petits coffres…

BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

Rien de trop beau pour cette Rt. Manque juste l’éclairage xénon de la K16Gt ou le Full Led de la GS, non pas que les deux H7 soient défaillants mais rien que du classique, légèrement détonnant au milieu de cette foire technologique embarquée sur la RT.

BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

Niveau confort, que dire ? Pare-brise réglable au choix, poignées et selles chauffantes, position de conduite détendue, douceur des commandes, capacité d’emport des bagages impressionnantes, réservoir permettant de belles étapes, suspensions adaptatives couplées à l’Abs et au mode moteur.

BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

 

BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

Tout ceci fait de votre RT un tapis volant, rien de moins. Franchement, une journée de moto à son guidon sous la pluie nous a laissé frais à l’étape malgré les 800km roulés. Notre passagère ne s’est pas plainte ni de la pluie ni de l’inconfort encouru par son adorable fessier. Une réussite donc !

BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

Pour le pilote qui sommeille en chacun de nous, le passage vers une GT signifie souvent l’abandon de la conduite dynamique. Point de ça ici, Messieurs. Elle cache sacrément bien son jeu, notre coquine miss RT ! A peine après quelques kilomètres de mise en bouche que je la basculais dans des petites viroles bien sympathiques et sans la moindre appréhension. Ni le poids, ni le gabarit n’ont été des facteurs forçant à rendre la main ; cette RT est une sacrée moto capable de voyager loin mais aussi vite et avec du plaisir en plus.

BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

Pour en finir avec cet essai, un long de moment de réflexion s’est imposé ; Cigare et bon verre m’ont assisté afin de tirer les conclusions de cette  heureuse découverte. L’image de la moto GT est souvent celle associée à vieux motard, conduite pépère, longues étapes sur la route des vacances, renonciation au plaisir. Bmw fait clairement voler en éclats cette image bien triste avec sa R1200RT Lc . Une fois passé l’écueil de la longue liste  des quasi-obligatoires et coûteuses options, vous possèderez une fantastique machine à voyager certes mais aussi à rouler et à prendre du plaisir.

BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

Virez les valises (encombrantes dans les remontées de files), réglez le moteur en mode Dynamique, l’Esa en sport et trouvez-vous une vallée sinueuses à souhait et savourez le plaisir ( vécu !) de remonter des motards en sportives et de les passer en sortie de virage, tout en écoutant votre musique préférée et en sentant le douce chaleur de la selle remonter le long de votre colonne vertébrale. Un grand moment autorisé par cette RT, développée dans le cadre du voyage, de la sécurité mais aussi et surtout dans le but d’offrir un sacré plaisir de pilotage.

BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

Alors, chère RT ( à tous les niveaux du mot), il est maintenant clair que les chiffres de vente de toutes les versions RT se montrent plus compréhensibles, que l’attachement dont font part les propriétaires sur les différents forums et tests n’est pas inapproprié, que ta réputation d’excellente routière n’est en rien usurpée…Reine un jour, Reine toujours !

BMW R1200 RT LC reine du voyage au pays du plaisir.

Lolobadboy

http://www.bmw-motorrad.be

Lolobadboy
motard depuis toujours, passionné par la route en mode tourisme longue durée, point de journée moto sous les 400 kilomètres et même en hiver...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,402FansLike
200FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité