3 nouvelles Kawasaki à Milan, Z650, Z900 et Versys X 300

Le plus gros salon de la moto amène forcément son lot de nouveautés et chez Kawasaki, on découvrait 3 modèles, dont la Z900 qui était attendue.

Deux roadsters : Z650 et Z900

Pour la 900, on voit désormais un cadre treillis et un nouveau moteur 4 cylindres ce qui fait gagner 20 kg sur la balance mais aussi 12 cv de plus que la Z800 et quand on sait que le poids de la 800 était souvent critiqué.

Kawasaki annonce aussi un embrayage à glissement limité, un tableau de bord numérique multi-réglable ainsi qu’un éclairage LED caractéristique des modèles « Z » et des jantes légères à 5 branches.

Le moteur, un quatre cylindres de 125cv devrait se montrer polyvalent et souple tout en garantissant du couple à bas et à mi-régimes. Les cinq premiers rapports relativement courts offrent à la Z900 des accélérations sensationnelles, alors que le dernier rapport « overdrive » offre du confort sur les longues distances.

Le châssis treillis a d’abord été monté sur la Supercharged Ninja H2R donné pour seulement 13,5kg !
Le bras oscillant en aluminium participe au gain de poids en offrant une parfaite rigidité. Grâce à l’amortisseur arrière monté horizontalement et au poids centralisé, la Z900 offre une grande neutralité.

La relative basse hauteur de selle et le large guidon permettent une assise confortable de sorte que le pilote obtient une parfaite maîtrise et un plaisir de conduite maximum.

La nouvelle Z900 sera disponible chez les concessionnaires Kawasaki début 2017.
Rien ne dit par contre ce qu’il adviendra de la Z1000.

La Z650 remplace la ER-6N qui a conquis un grand nombre de motards : plus de 200.000 motos sur 12 ans.

Le moteur, un bicylindre parallèle, est aussi tout nouveau pour offrir couple et prestation intéressantes sans tuer la consommation. On retrouve aussi un embrayage à glissement limité et en option un échappement Akrapovic.

Ici aussi, elle gagne 20 kg grâce au cadre treillis et au bras oscillant en alu. L’amortisseur arrière est monté horizontalement et Nissin se charge du freinage.

Le tableau de bord numérique se veut lisible et complet avec un shift light lumineux et paramétrable. Même la disposition est réglable sur 3 modes différents.

 

Versys-X 300

La famille Versys s’agrandit avec l’arrivée de la Versys-X 300 dotée d’un twin parallèle.

Pour être précis, ce bicylindre parallèle cube 296cc (enfin, à vérifier puisque le dossier de presse mentionne parfois 269cc), est  refroidi par eau donne son couple maximal dès les bas régimes. La Versys-X 300 est dotée d’un embrayage à glissement limité et d’une injection sophistiquée qui participe au respect de l’environnement.

La  position assise semble confortable et un pare-brise haut devrait offrir une protection optimale.

On note aussi un large guidon, un tableau de bord très complet donnant entre autre, le rapport engagé, un double « trip » et la consommation instantanée et moyenne. Cerise sur la gâteau, Kawasaki annonce une autonomie de plus de 400 km.

Le cadre, véritable épine dorsale de la moto, apporte une grande rigidité et un poids très léger. La Versys-X 300 est équipée d’une fourche de 41mm et de suspensions arrières modernes de type Uni-Trak afin de pouvoir affronter les pistes et chemins. (oui oui, ils disent bien les pistes)

Avec son look typé « aventure » et de « big bike », elle pourrait plaire à public assez large. Combiné à une assise basse, la Versys-X 300 se montre d’ailleurs très accessible et très polyvalente alors qu’une large gamme d’accessoires est prévue ainsi qu’une bagagerie adaptée. De plus, le système ERGO-FIT permet un ajustement parfait de la position de conduite pour tous les types d’anatomies.

En plus de la version standard, deux « Editions Spéciales » seront disponibles. La Versys-X 300 Urban sera équipée d’un « Tank Pad », de protections de poignées, d’une béquille centrale ainsi que d’un grand top-case. La Versys-X 300 Adventure sera quant à elle équipée d’un « Tank Pad », de protections moteur, une béquille centrale et de valises latérales. Avec un look distinctif, ses capacités offroad et sa grande maniabilité, la Versys-X 300 toutes les qualités pour intégrer la famille Versys.

Reste à connaître les prix et les performances mais si l’équilibre est intéressant, elle pourrait plaire à ceux qui cherchent une moto à utiliser au quotidien et en balade sans pour autant se ruiner.

Objectif-moto ne manquera pas de les demander en essai pour 2017, en espérant cette fois que Kawasaki ne fera pas la sourde oreille !

3 nouvelles Kawasaki à Milan, Z650, Z900 et Versys X 300

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,418FansLike
200FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Au bonheur des navetteurs 3

Nous avons déjà proposé des itinéraires alternatifs aux navetteurs partant de Charleroi, Mons et Namur; voyons cette fois comment retrouver un certain...

Kawasaki Z1000SX 2014

S’il est une catégorie où les nouveaux modèles se font de plus en plus rares, c’est bien celle des « GT sportives ». Est-ce parce que...
Publicité