PCX « Hiver » by IP Store

Pas d’hibernation pour les rouleurs!

Fêtant cette année ses quarante ans de succès, IP Store –précédemment Internation Pneus- étend peu à peu ses prérogatives sur notre marché. La preuve en est qu’après avoir étoffé son offre en attirant les lubrifiants Elf ainsi que l’équipementier Ixon, IP Store nous propose un intéressant comparatif qui sent bon les frimas hivernaux.

 PCX « Hiver » by IP Store

En l’occurrence, l’excellent Honda PCX 125, avec ses « grandes » roues de 14 pouces et son guidon tubulaire de moto, nous est proposé en deux versions à comparer dans le cadre d’un essai typiquement hivernal: la première se contente de l’accastillage d’origine, la seconde s’équipe des équipements idoines commercialisés par IP Store. Prenons donc la route au cours de la semaine jusqu’ici la plus froide de cet hiver…

PCX « Hiver » by IP Store
Le PCX dans son accastillage originel.

 

Tour du propriétaire

Paré pour affronter des rigueurs nordiques, ce PCX by IP Store s’équipe comme suit:

 

  • Une bulle (très) haute Kappa (70€);
  • Des manchons néoprène Tucano Urbano (50€);
  • Un tablier spécifique Tucano Urbano Termoscud (115€);
  • Un train de pneus hiver de la marque allemande Heidenau (99€ le train).

PCX « Hiver » by IP Store
La bulle Kappa protège sans turbulences.

On a attendu longtemps l’avènement de l’hiver, mais nous avons attendu la semaine la plus rigoureuse pour tester ce PCX pas comme les autres. Pas un trajet effectué par température positive, l’essai est donc pertinent… Comme Honda a soigné l’ergonomie de son PCX, d’ailleurs un best-seller dans plusieurs pays depuis sa sortie en 2010, tous les gabarits y trouvent leur place sans souci aucun. Bien entendu, sur le modèle équipé, les plus grands d’entre nous devront tenir compte de la présence du tablier, et les grandes paluches doivent s’habituer à la relative exigüité des manchons qui, soulignons-le, ne s’avachissent pas à l’usage puisqu’ils sont maintenus par une sorte de protège-main intégré.

PCX « Hiver » by IP Store
Les manchons aérodynamiques s’avèrent parfois un peu étriqués.

De son côté, le tablier Termoscud est nanti d’un ingénieux système de boudins latéraux gonflés d’air qui rigidifient l’ensemble et lui permettent de rester en place quelle que soit l’allure choisie et ce, sans battre aux quatre vents. On apprécie aussi la (relative) raideur du dispositif au moment d’y entrer les jambes ou de les en sortir. Le tablier se fixe au véhicule par un jeu de sangles astucieusement placées.

PCX « Hiver » by IP Store
Les flancs gonflés du tablier le rendent très pratique.

 

En route

Pour qui n’y est pas rompu, l’usage d’un tel tablier requiert un court temps d’adaptation, mais tout se fait le plus naturellement du monde. Bien pensé, le Termoscud permet d’accéder facilement au contacteur grâce à une « fenêtre » spécialement conçue à cet effet. En son sommet, une sangle peut se passer autour de la tête pour placer l’abdomen et à l’abri des intempéries. Un plus incontestable pour l’utilisateur désireux de ne pas porter un pantalon de moto, d’autant que les coquets pourront aussi envisager de se passer de chaussures spécifiques. Soulignons que le tablier est également pourvu de poches intérieures et extérieures et qu’à l’arrêt, il vous est loisible de le replier sur la selle de manière à laisser cette dernière au sec. Tout est donc fait pour le confort de l’utilisateur.

PCX « Hiver » by IP Store
La « trappe » d’accès au contacteur.

Le PCX d’origine se contentant d’un saute-vent agressif mais peu protecteur, on apprécie d’emblée la présence de la bulle adaptable Kappa. Fixée assez bas, elle ne gêne pas la visibilité et met à l’abri l’intégralité du buste. Toujours défavorisés, les grands pourront trouver que leur casque reste exposé, mais aux allures atteintes par ce 125, ce n’est guère dérangeant et, de toute manière, le plexi Kappa ne génère pratiquement pas de turbulences.

De leur côté, les manchons sont un atout puisque les mains sont, on le sait, spécialement exposées lors de la conduite d’un deux-roues. Ici, bien abritées, elles peuvent se contenter de gants mi-saison malgré une température ambiante négative. Deux remarques, d’abord il convient de s’habituer à ne plus toucher directement les commodos puisque le manchon –plutôt fin- s’interpose entre le pouce et les commandes. Ensuite, les frileux qui opteront pour de gros gants d’hiver doivent s’attendre à un espace forcément plus limité pour leurs délicates mimines…

PCX « Hiver » by IP Store
Les sangles du Termoscud le maintiennent parfaitement à sa place.

Pièce maîtresse, le tablier Termoscud ferait à lui seul la différence tant il isole les jambes, le bassin et le bas du buste. Sur un trajet urbain, un simple jean vous permettra de supporter le gel. Et pour le reste de l’année, mocassins et costume deviennent tout à fait envisageables, même par forte pluie. Le plus dur étant sans doute de sauter le pas de l’achat; comme nous le confiait un utilisateur en GS: « le tablier de protection est à la moto ce que l’attache-remorque est à la voiture. On n’en veut pas, mais dès qu’on en possède, on ne peut plus s’en passer! Et, de mon côté, j’ai découpé les manchons de façon à ce que mon pouce touche directement les commandes… »

PCX « Hiver » by IP Store
Un ensemble remarquablement efficace.

Last but not least, en ce qui nous concerne, ce sont les pneus Heidenau qui nous ont fait la plus forte impression: sur les sols gelés, parsemés de plaques de verglas, ils offrent un surplus de confiance épatant grâce à leur haute teneur en silice. Expérience faite, ils parviennent à accélérer sans décrocher sur une (petite) plaque de glace ou à y freiner (légèrement) sans vous faire piquer du nez. Ajoutez-y qu’ils ont le bon goût de rendre le PCX plus agile qu’avec sa monte d’origine, et vous tenez un maître-achat pour l’hiver. Revers de la médaille, à l’instar de ce qui se passe pour un pneu pluie, dans des conditions normales de circulation, ces pneus hiver conçus pour chauffer rapidement, s’useront évidemment plus vite que des boudins conventionnels. N’empêche, dans un contexte hivernal, c’est le pur bonheur du rouleur. A noter qu’ils sont également disponibles dans des dimensions moto.

PCX « Hiver » by IP Store
Les pneus hiver Heidenau: un vrai plus.

A la lumière de ce qui précède, inutile de préciser que le passage au PCX d’origine par des températures négatives vous fait vite crier au secours!

 

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,402FansLike
200FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité