La dépouille de Simoncelli est arrivée en Italie

Le site de la Gazzetta dello Sport a suivi le rapatriement du corps du jeune pilote italien, décédé en piste dimanche matin en Malaisie.
La mort du pilote Marco Simoncelli, dimanche lors de la course MotoGP à Sepang, a choqué le monde du sport automobile. Pour faire son deuil, les proches comme les fans ont besoin d’enterrer le jeune pilote de 24 ans.
Ce sera bientôt chose faite, le corps étant arrivé ce mardi matin à 6h10 en Italie. A bord de l’avion, le père (Paolo), la fiancée (Kate) et l’un des meilleurs amis de « Sic »: Valentino Rossi. Le champion du monde a été immédiatement entouré de photographes et de journalistes. Qui lui ont demandé, sans ménagement, s’il était vrai qu’il allait arrêter la moto. « Je ne l’ai jamais dit », a-t-il répondu. « Marco était un grand et je ne l’oublierai jamais. Nous étions ensemble chaque jour, nous nous entraînions ensemble, et nous donnions tout lors des courses, notre passion », peut-on lire sur la Gazzatta.

Son team jette l’éponge
Le team Gresini, dans lequel courrait l’Italien, a connu à nouveau le cauchemar vécu en 2003 lorsque Daijiro Kato avait trouvé la mort en course, au Japon. Cette fois, c’est la Malaisie qui a enlevé à Fausto Gresini son pilote et compatriote de 24 ans. Une douleur trop forte pour le patron qui a décidé d’arrêter les frais dès maintenant. Ses deux motos ne participeront pas à la dernière course, à Valence.
Fausto Gresini : « Le lendemain, on souffre encore plus. ça s’est passé si vite que je n’ai pas de mots. Je sais que notre métier est dangereux, que le risque fait partie du jeu, mais on espère toujours que rien n’arrivera. Quand ça arrive et que tu es impliqué, tout change. C’est difficile de l’accepter. Cet accident a été provoqué par une série de circonstances incroyablement négatives : la moto qui tire vers l’intérieur du virage au lieu de l’extérieur, être heurté sur le circuit le plus large du championnat », peut-on lire sur le site PitStop.com.

Les causes précises inconnues
La cause de décès de Marco Simoncelli n’a pas été révélée après l’autopsie de son corps. Il a quitté la Malaisie lundi soir afin d’être rapatrié en Italie, où il est arrivé ce matin, accueilli par la famille,
Simoncelli est décédé dimanche après une chute au 2e tour de la course dans laquelle il a été heurté par la moto de l’Américain Colin Edwards. Dans le choc avec la Yamaha de Edwards, il avait eu son casque arraché. Les raisons de la glissade du Transalpin, qui s’est révélée ensuite fatale, ne sont pas non plus connues.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité