Accueil Equipements + Tous les essais Housse pour moto: Oxford MAD Stormex (vidéo)

Housse pour moto: Oxford MAD Stormex (vidéo)

0
24
Housse pour moto: Oxford MAD Stormex (vidéo)

Laisser sa bien-aimée dormir à la belle étoile pour diverses raisons n’est pas chose facile mais nous y sommes parfois malheureusement contraints. Afin de limiter les assauts de ces rudes nuits d’hiver, la parer d’une housse peut s’avérer une bonne idée. Encore faut-il en trouver une de qualité !

Le marché des housses pour motos est très varié, tant au niveau du prix que des finitions et des performances. De la housse

« produit blanc » à 15€ ne tenant pas plus de quelques utilisations, aux housses moyennes pas toujours étanches ou mal finies suivant les marques… La housse Oxford a, sur papier, toutes les caractéristiques recherchées mais à un prix la plaçant très souvent dans le haut du panier avec ses 103€ tvac. Voyons ensemble si c’est justifié.

 

Une housse pour quelles conditions ?

Nous avons testé la housse en conditions hivernales. Froid, neige, pluie et humidité élevée. Qui peut le plus peut le moins : si elle résiste à ces conditions, un climat moins hostile, estival par exemple, ne pourra que lui convenir également…

Le profil type d’utilisateurs visé par Oxford avec cette Mad  Stormex n’est clairement pas le collectionneur qui souhaite protéger de la poussière sa moto déjà stockée au chaud dans son garage, mais ceux qui veulent mettre à l’abri les scooters et motos roulant au quotidien et dormant à l’extérieur quel que soit le climat.

 

Housse pour moto: Oxford MAD Stormex (vidéo) Housse pour moto: Oxford MAD Stormex (vidéo)

 

La taille ne fait pas tout, mais…

La housse se décline en plusieurs tailles. M, L, XL, XXL, suivant le type de véhicule à protéger.
Par sa conception, elle s’adaptera assez facilement à un scooter, comme à un roadster ou à une GT. Le tout sera de prendre la taille adaptée.

Durant notre test, nous avons utilisé la version Large sur une Yamaha MT07. Taille qui s’avérera un rien trop large pour ce modèle. Mais nous avons aussi trouvé du positif à cette erreur de taille: c’est plus facile pour enrober la moto et faire revenir la housse en dessous. Nous y reviendrons.

Une taille M dans le cas d’un petit roadster sera donc probablement plus adaptée.
Il est d’ailleurs à noter que malgré nos recherches, nous n’avons trouvé aucun tableau de correspondance chez le fabriquant pouvant orienter le choix de la taille lors de l’achat. Un manque d’informations criant qui poussera l’acheteur à se référer aux commentaires des acheteurs précédents sur les e-boutiques pour espérer choisir au mieux.

 

Rapide tour du propriétaire en vidéo

 

 

Dure mais si douce à la fois

La couche externe est en PVC. Un maillage très serré, très rigide et très résistant traité anti-UV. Probablement l’un des meilleurs revêtements extérieurs qu’il nous ait été donné de voir. En termes d’étanchéité, il joue parfaitement son rôle et ne laisse rien passer. L’eau ruisselle sur la surface sans stagner, qu’il s’agisse de bruine, de pluie battante ou de neige.

Coté intérieur, là encore une bonne surprise. L’ensemble de la housse, sans exception, est doublée d’une matière très douce afin d’éviter toute rayure sur la moto. Cette matière légèrement feutrée s’avère d’autant plus agréable que la housse glisse littéralement sur la moto lorsqu’on la place, pour peu qu’elle ne rencontre pas d’obstacle (rétros, sacoches, etc…)

Housse pour moto: Oxford MAD Stormex (vidéo)

 

Les 15 derniers cm  en bas de la housse, comprenant l’élastique, sont quant à eux réalisés dans une matière réfléchissante et imperméable afin de résister aux longues nuits passées à traîner par terre. Un détail qui permettra de garder la partie intérieure de la housse au sec et propre plus longtemps sans effet de capillarité.

Les coutures sont de manière générale très bien finies et renforcées aux endroits clés laissant présager une durée de vie assez bonne.

Housse pour moto: Oxford MAD Stormex (vidéo)

 

Dernier détail mais de taille, le fabriquant certifie la résistance à des températures de 150C°.
Pour avoir collé le coté feutré (intérieur) aux pots d’échappement brulants, ce dernier n’a pas souffert. Bien qu’il reste tout de même plus prudent d’attendre un peu avant de remettre la house, ou tout du moins d’éviter les contacts directs avec les pots, cette dernière devrait donc vous permettre de la placer, si vous le souhaitez, sans délai sur la moto sans avoir trop de craintes pour autant.

 

Les détails agréables à l’utilisation

La housse Oxford comprend une série de détails qui mis bout à bout justifient en partie son prix élevé.

Sur l’ensemble de la moto, des pièces réfléchissantes ont été disposées. Qu’il s’agisse de l’élastique faisant le tour de la moto, du nom de la marque sur les flancs, ou des repères triangulaires sur l’avant et l’arrière, votre moto restera visible de jour comme de nuit, et ce malgré la dominante noire de la housse.

Housse pour moto: Oxford MAD Stormex (vidéo)
A l’arrière, le fabriquant a disposé une pochette plastifiée afin que vous puissiez y placer l’identification de votre véhicule s’il reste sur la voie publique. Cette pochette n’étant accessible que par l’intérieur de la housse, il s’avérera difficile de venir y toucher à votre insu.

Housse pour moto: Oxford MAD Stormex (vidéo)

 

l’avant se trouve également une autre poche plastifiée accessible par l’intérieur de la housse. Là encore, elle pourra servir suivant les cas à identifier le véhicule ou, selon le fabriquant, à laisser par exemple des capteurs solaires pour recharger des périphériques restés sur la moto…

 

Housse pour moto: Oxford MAD Stormex (vidéo)

Autre détail qui a toute son importance pour les personnes souhaitant utiliser cette housse combinée à une chaîne ou à un cadenas en U. Que cela soit au passage de roue avant, ou à l’arrière, des orifices ont été prévus et renforcés à cet effet dans la housse. Permettant ainsi de solidariser la housse à la moto via l’intermédiaire du cadenas.
Housse pour moto: Oxford MAD Stormex (vidéo)Housse pour moto: Oxford MAD Stormex (vidéo)

 

 

 

 

 

 

 

 

Tant que nous y sommes, arrêtons-nous sur la petite poche située à l’avant de la roue, poche fermée par un scratch. Nous ne lui avons trouvé aucune utilité précise, mais elle a le mérite d’exister.

 

Housse pour moto: Oxford MAD Stormex (vidéo)

 

Circulation de l’air

L’une des grosses problématiques rencontrées lors des essais de housses est la circulation d’air et donc de l’humidité ambiante qui vient se poser sur la moto. Trop hermétique, toute l’humidité enfermée dans la housse y reste et peut, sur le long terme, provoquer corrosion et champignons. Trop peu hermétique….à quoi bon avoir une housse si c’est pour que la moto soit non-stop mouillée par l’eau qui s’infiltre ou remonte du sol ?

Soyons clair, il n’y a pas de solution miracle si ce n’est le local fermé et chauffé. Mais il y a tout de même moyen de trouver un bon compromis, et cela Oxford l’a compris.

Les designers, ou couturiers diront-nous dans ce cas, ont aménagé plusieurs entrées d’air aux extrémités de la moto afin de faciliter la circulation d’air sous la housse sans pour autant permettre à l’eau de s’y infiltrer.

Ces aérations situées à hauteur des rétroviseurs, et à l’arrière de la moto sont constituées d’une série de petits trous traversant toutes les couches de la bâche et protégées de manière à empêcher l’eau de pénétrer, même sous de fortes rafales de vent latéral par exemple.
L’humidité prisonnière dans la housse ayant tendance à venir se loger sur le haut sera donc tout naturellement évacuée par ces orifices.

Au niveau du serrage au sol, un élastique permet de venir serrer l’ensemble de la bâche sur les roues et les flancs de la moto, pour autant que la taille choisie soit la bonne !
Néanmoins cette « largeur » au niveau du bas de la moto suite à notre modèle un rien trop large pour la MT07 ne fut pas trop grave car sous la moto se situe également une petite sangle permettant de « clipser » côté droit et côté gauche de la bâche. Avec donc quelques ajustements, la housse collait au moteur laissant ainsi un trou bien plus réduit sous la moto.
Il aurait été peut être plus pratique, d’avoir en lieu et place de cet élastique un cordon de serrage que l’on aurait pu adapter au mieux à la morphologie de la moto…

 

Conclusion

Bien que le prix soit parmi les plus élevé du marché, la housse Oxford s’avère un choix tout à fait justifié pour les personnes n’ayant d’autre choix que de laisser leur deux-roues à l’extérieur. Elle remplira son rôle de protectrice contre les intempéries et autres agressions extérieures. Un excellent produit sans réelle surprise mais répondant à nos attentes.
Sa composition lui donne une durée de vie plutôt bonne à première vue, mais seul le temps nous le confirmera.
Le choix de la taille sera déterminant suivant le modèle à protéger mais si ce dernier est bien effectué, vous ne pourrez que profiter de votre achat en toute sérénité… en attendant de mettre votre belle dans un box chauffé!

Dernier détail, la housse est fournie d’origine dans un sac de transport, lui aussi assez rigide et étanche, fermé par tirette, mais faisant tout de même 50X20X30cm. Autant dire qu’à moins d’avoir une routière, cette bâche ne vous suivra pas partout dans le sac à dos…
Housse pour moto: Oxford MAD Stormex (vidéo)

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici