KTM 990 SMR – 2010

De la gueule et des tripes
KTM 990 SMR – 2010Notre première rencontre avec la 990 SMR se déroule dans le show-room de Frédéric FIORENTINO à LEVAL-TRAHEGNIES

KTM 990 SMR – 2010KTM 990 SMR – 2010

Une gueule d’enfer, une fourche surdimensionnée, des freins gros comme ça, un moteur impressionnant, des chevaux en troupeaux pour un poids que nous pouvons qualifier de très raisonnable.La 990 SMR est un peu la moto qui étonne à tous les niveaux. Pour s’en assurer, il suffit de consulter la fiche technique avant de confirmer en la testant. A moins que ce ne soit elle qui vous pousse dans vos derniers retranchements ?

KTM 990 SMR – 2010

La 990 SMR est une moto taillée à la hache, toute en angles . sa silhouette exprime l’agressivité et le dynamisme. Sans conteste, elle attire les regards et agit comme un aimant. Impossible de ne pas céder à l’appel de la sirène. Impossible de ne pas la toucher, de ne pas s’installer à son guidon. Il faut bien avouer que l’ensemble constitue une belle réussite. Le cadre treillis de teinte orange, les jantes à bâtons Marchesini, le réservoir plus étroit et moins haut que sur la SMT, les suspensions WP ou encore les deux pots sous selle pour ne citer que ces points dégagent une belle harmonie.Bien entendu, il faut apprécier ce style de moto. Il s’agit d’une supermotard à part entière même si, comme nous le verrons plus tard, cette machine présente deux visages.La 990 SMR utilise le même moteur LC8 que les SM, SMT et Adventure. Il s’agit d’un bicylindre équipé d’un double arbre à cames accusant un poids de 58 kg seulement. L’ouverture est de 75&deg..La SMR possède un large radiateur d’eau et deux pompes à huile. Elle est équipée d’une injection électronique Keihin. La démultiplication est identique à celle de la SM et de la SMT.

KTM 990 SMR – 2010

Le coloris unique est blanc et orange. Les plastiques sont de bonne qualité, bien dessinés et permettent de conférer à l’engin son aspect si particulier.

KTM 990 SMR – 2010

Contre toute attente, l’usage en duo a été pris en compte.Platines repose-pieds passager et poignées de maintien font partie de l’équipement d’origine.Les platines sont placées relativement bas et permettent au passager de s’installer confortablement.Les poignées sont ergonomiques et se révèlent efficaces à l’usage. Le modèle présenté dispose en outre d’une pince signée Brembo, de suspensions pneumatiques, d’une ligne Akrapovic, d’un guidon full carbone et de quelques touches de ce précieux matériaux au niveau des protections de pots, du garde-boue avant ou encore des protections de fourche qui viennent rehausser l’esthétique de l’ensemble.

KTM 990 SMR – 2010KTM 990 SMR – 2010

La 990 SMR utilise la planche de bord de la gamme LC4, LC8. Cet élément affiche plutôt complet puisqu’il intègre le régime moteur, la vitesse, deux trips séparés, un totalisateur de distance, une horloge, la température moteur et extérieure. Malheureusement, nous ne pourrons bénéficier d’une jauge à essence. Nul n’est parfait.

KTM 990 SMR – 2010

Devinant mon attrait devant la machine et connaissant mes go&ucirc.ts en matière de supermotard, le  » FIO « , patron et néanmoins ami, engage la conversation. Après m’avoir vanté les qualités de l’engin, il prononce les mots magiques : Tu veux l’essayer ?Poser la question, c’est déjà y répondre. Ben oui que je veux bien l’essayer.J’avais déjà beaucoup de sympathie pour lui mais là, il fait fort. Décidement, il a tout pour lui ce bonhomme. En plus d’être un as du deux-roues, il se double d’un fin psychologue. En outre, et pour l’avoir vu &oelig.uvrer en de nombreuses occasions, il se montre à l’écoute de ses clients et offre un service après-vente sans faille. A cela, ajoutons de redoutables talents de metteur au point.Des défauts le  » FIO  » ? Bof sans doute mais en tous cas un caractère à l’image de la 990 SMR. Explosif, sage ou encore rusé mais d’une ouverture d’esprit et d’une sympathie impressionnantes.

Le top du top
Dès que nous mettons le contact, le système d’injection se met en route et envoie l’aiguille du compte-tours balader. La vitesse à laquelle elle se déplace préfigurerait-elle le tempérament de la machine ? J’en fait la remarque. Le  » FIO  » me lance un de ses petits sourires dont il a le secret et me répond que ça monte beaucoup plus vite avec lui. J’imagine !!!Le démarreur électrique ébranle le moteur. Bon, là, ce n’est plus de la rigolade. La sonorité caractéristique du bicylindre renforcée par la ligne Akra en jette. Même au ralenti, le moteur annonce déjà la couleur. Quelques petits coups de gaz, histoire d’amener le moteur à température et nous nous rendons compte qu’il y a vraisemblablement un démon tapi au c&oelig.ur de cette mécanique. C’est rageur, ca grogne. Encore un peu et nous aurions peur, à moins que …

KTM 990 SMR – 2010

La bo&icirc.te de vitesses s’avère précise et souple. Aucun problème en matière de transmissions. C’est du velours. Attention toutefois aux très bas régimes. Il arrive que la machine transmette quelques chocs.

KTM 990 SMR – 2010

En ce qui concerne la maniabilité, l’agilité et la précision de la machine : rien à dire. La 990 SMR a tôt fait de nous montrer qu’il nous reste beaucoup à apprendre dès lors que nous souhaitons l’exploiter. La tenue de route est irréprochable. Cependant, il faudra absolument respecter les conseils du constructeur concernant la détermination du pneu arrière. En effet, le changement de manufacturier peut induire un léger louvoiement à haute vitesse.Les suspensions griffées WP se montrent à la hauteur et c’est le moins que nous puissions en dire. D’origine, elles sont directement issues du catalogue  » racing  » avec un traitement anti-friction (tialn). Les suspensions avant sont identiques à celles utilisées sur certaines machines de superbike.

KTM 990 SMR – 2010

L’amortisseur arrière est quant à lui très proche de ce qui s’utilise en mondial motocross. Le résultat est une progressivité sans faille lors du transfert des masses et des réglages en pagaille en détente et en compression.La SMR est équipée d’étriers de freins Brembo monoblocs à quatre pistons et plaquettes indépendantes. Les étriers radiaux sont commandés par une pince de la même marque légèrement surdimensionnée (comme en supermotard).Pour freiner, ça freine. L’ensemble est extrêmement précis. L’endurance est également bien présente. Même sur des freinages très appuyés, inutile d’utiliser un deuxième doigt, un seul suffit.Même la partie cycle a été soignée. Pensez donc . un cadre treillis en tubes d’acier chrome molybdène fort similaire à celui des Ducati et affichant un poids de 9,8 kg. La boucle arrière et le bras oscillant sont fabriqués en aluminium, afin de limiter le poids.

KTM 990 SMR – 2010

 

Elle pousse parfois le bouchon un peu loin
Quelques tours de roue suffisent à faire connaissance. L’un ou l’autre à-coup dans les bas régimes mais ce problème se règle avec la pratique de l’engin. Il faut dire que la poignée de gaz se montre d’une sensibilité proche de celle d’une R1. Le moindre millimètre nous propulse vers l’avant ou nous scotche sur place.

KTM 990 SMR – 2010

La SMR nous fait penser au casque de ROSSI, mi-ange, mi-démon. En effleurant l’accélérateur et sous la barre des 5000 trs, elle affiche une souplesse et une facilité d’utilisation presque déconcertantes si l’on considère son positionnement sportif.Aucun problème pour se promener et admirer le paysage.Le passager est bien installé. Légèrement plus haut que le pilote, il bénéficie d’une vue directe sur l’avant et peut même  » zieuter  » les compteurs. Le seul bémol s’inscrit au niveau du confort de la selle et des vibrations ressenties par les mains du passager.

KTM 990 SMR – 2010

N’oublions quand même pas que nous sommes sur une machine typée sport / supermotard et que, par voie de conséquence, il est difficile d’allier confort et performances.Pour les inconditionnels de l’usage duo, il serait sans doute préférable de s’orienter vers la SMT, beaucoup plus confortable (voir à ce propos notre article déjà paru).

KTM 990 SMR – 2010

Mais après avoir débarqué le ou la passagère, testons l’engin et ouvrons généreusement.Les comptes sont vite faits. machine 1 – essayeur 0. A moins d’être un pilote confirmé, mieux vaut rendre la poignée. En tous cas, ce n’est pas la machine qui se soumettra.

KTM 990 SMR – 2010

C’est évidemment sur les petites routes sinueuses que la machine révèle ses qualités. Dès que nous la sollicitons, nous nous apercevons que nous sommes face à une véritable petite bombe.

KTM 990 SMR – 2010

Face aux hypersports et sur des parcours qui sollicitent quelque peu les talents du pilote, nous nous prenons facilement au jeu. Bien entendu, sur les portions droites, les GSXR et autres CBR nous mettent la pâtée.Mais lorsque nous abordons des parcours sinueux, la donne change. Quel plaisir de venir les titiller au freinage et de les passer dans les successions !!!

50% adr̩naline Р100 % pur bonheur
Ce qui est certain, c’est que la KTM 990 SMR réunit les extrêmes et ce, tant sur la fiche technique que sur la route. Ca freine, ca accélère et ca vire. Les limites ne sont pas celles de la moto mais bien les nôtres.

KTM 990 SMR – 2010

Néanmoins, quel que soit le rythme que nous adoptons, la machine s’y adapte. En ville, elle attire les regards comme un aimant. On aime ou pas mais elle ne laisse pas indifférent comme se pla&icirc.t à le souligner l’un de mes amis. Sur les lignes droites, nous avons tendance à nous y ennuyer. Par contre, sur les portions sinueuses, c’est le paradis.

KTM 990 SMR – 2010

La machine est vive, agile, amusante et bien équilibrée. Nous pourrions la situer comme une pure supermotard un poil plus lourde. L’endurance et la fiabilité sont également au rendez-vous puisque la moto, a participé avec succès au Dark Dog moto tour de l’année dernière. Un autre podium enregistré par notre ami FIORENTINO.

KTM 990 SMR – 2010KTM 990 SMR – 2010

Elle se laisse apprivoiser assez facilement et assez rapidement…J’ai dit apprivoiser, pas dominer !!Nous pouvons peut-être regretter que la machine n’ait pas été équipée d’origine d’un anti-dribbling. Mais j’admets que c’e&ucirc.t été demander la petite culotte de la crémière en souvenir. D’autant plus que les blocages de la roue arrière s’avèrent peu fréquents. La belle vous sera livrée pour une somme avoisinant les 13.200 &euro.. Evidemment, ce n’est pas bon marché mais si l’on considère la qualité des matériaux, le caractère moteur et la polyvalence de l’engin, cela demande réflexion.

KTM 990 SMR – 2010

Intéressés par les pièces disponibles, je vous invite à vous rendre sur le site KTM. Vous verrez, les pièces sont légion et il est bien facile d’y laisser un voire plusieurs de vos traitements. Budget/Plaisir : 8,5/10. Au quotidien : 8,5/10.Sport : 9,5/10.Duo : 8/10.Débutant : 5/10 CoCa

Fiche technique
Fiche technique KTM 990 SMR – 2010 – 13.200 &euro.

KTM 990 SMR – 2010

MOTEURMoteur Bicylindre, 4-temps, en V à 75&deg.Cylindrée 999 ccAlésage x Course 101 x 62,4 mmPuissance maxi 85 kW @ 9000 tr/mnCouple maxi 97 Nm @ 7000 tr/mnCompression 11,5:1Démarrage/Batterie Démarreur électrique/12 V 11,2 AhBo&icirc.te 6 vitessesMotor Management Keihin EFICommande 4 V/DOHCGraissage Pressure lubrication with 2 oil pumpsGraissage de Moteur Motorex, SAE 10W-50Transmission primaire 35:67Transmission finale 17:41Refroidissement Liquide Embrayage Multidisque en bain d’huile, commande hydraulique CHASSISCadre Chrome-molybdèneBoucle arrière de cadre AluminiumGuidon Aluminium, &Oslash. 28/22 mm, coniqueSuspension avant WP USD &Oslash. 48 mmSuspension arrière WP ammortisseurDébattement avant/arrière 200/210 mmFrein avant 2 x Brembo pince fixe 4 pistons, disque 305 mmFrein arrière Brembo pince fixe 2 pistons, disque &Oslash. 240 mmJante avant/arrière 3,5 x 17″. 5,5 x 17″Pneu avant/arrière 120/70 ZR 17″. 180/55 ZR 17″Cha&icirc.ne Cha&icirc.ne X-Ring 5/8 x 5/16″Silencieux Double silencieux en acier inox avec catalyseurs à régulationAngle de la colonne de direction 65,1&deg.Chasse 110 mmEmpattement 1510 &plusmn. 15 mmGarde au sol 195 mmHauteur de selle à vide 875 mmCapacité du réservoir ca. 19 litres/3,7 litres réservePoids (sans essence) ca. 191 kg

KTM 990 SMR – 2010

ImportateurKTM BELGIUM S.A. Rue Edouard Belin 1 1435 Mont-Saint-Guibert010/47.11.41

« 

Didier
50 ans - Policier dans la Province de Namur - passionné de deux roues - co-créateur de la journée sécurisation moto - un faible pour les sportives et les super motards

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité