Honda Gold Wing F6B

Vaisseau amiral version Bagger
Honda  Gold Wing F6B

Premier Bagger officiel du constructeur ailé, la F6B reprend le fameux 6 cylindres adopté par la Goldwing, vaisseau amiral de la marque et par un anecdotique custom, rare sur nos routes, la F6C. Dépouillée de l’arrière train pour rentrer dans le club select des routières light avec le look qui va bien, la F6B est une interprétation de l’esprit incarné par la Fameuse Harley Davidson Street Glide, reine du genre et initiatrice de ce phénomène qui prend de l’ampleur, à voir les magazines spécialisés qui en traitent et les nouveaux qui apparaissent. Voyons voir cela, let’s go…

Six cylindres de plaisir

 

Honda  Gold Wing F6B

 

Alors quand on parle de moteur inoubliable, celui-ci en fait souvent partie, très souvent même. Son architecture, un 6 cylindres injecté développant 118 cv à 5500 T/Min et gratifiant son pilote d’un couple de 16,7 daN à 4000 T/Min est un monument, il reprend dès les bas régimes et il procure une accélération à la F6B qui permet d’oublier très rapidement les autres véhicules. Il consomme un bon 6 Litres au 100, ce qui n’est pas exagéré. La magie de ce moteur réside dans le fait de sa souplesse, de sa force et de cette sensation de puissance toujours suffisante. Sur Autobahn, il s’est montré véloce, emmenant l’équipage composé d’un pilote et d’un passager à des vitesses où on ne s’attend pas à trouver la F6B. Ce n’est pas le but recherché mais il en est capable et c’est un sentiment de sécurité palpable au moment de doubler ou de s’extraire d’une file. Et la musique qu’il nous chante, mélange de bruits mécaniques au ralenti et grognement de panthère ensuite rend parfois l’usage de la radio superflu, comme dans une Rolls Royce, il ravira les amoureux de musique mécanique.

Less is not always better
Honda  Gold Wing F6B Honda  Gold Wing F6B

La F6B se trouve débarrassée de son Top case et se trouve dotée d’une selle redessinée, ce qui a permis de gagner du poids sur l’arrière mais qui rend le transport d’un passager moins confortable que sur la Gold Wing. Plus de dossier pour se laisser bercer, plus de haut-parleurs arrière, la selle penche vers l’arrière comme imposé par le style Bagger et votre pauvre passager n’aura d’autre choix que de se tenir à vous ou vous devrez passer par la case options pour un Sissy Bar commercialisé par Honda. Le restant du poids est aussi gagné sur le moteur, point de marche arrière ici, point de régulateur de vitesse, point de GPS ni d’airbag. Ces disparitions sont regrettables car il n’était pas impossible de jouer le style et la sécurité, le vulgaire cache en plastique remplaçant l’airbag est très cheap sur une moto vendue 23.990 euros.

Honda  Gold Wing F6B Honda  Gold Wing F6B

Reste le confort quand même offert par les repose-pieds passagers, le côté douillet de cette pentue selle, le mini saute vent offre une raisonnable protection aux vitesses légales mais peut être remplacé, en option aussi, parle pare brise de la Gold, allez comprendre. Les poignées chauffantes sont aussi reléguées aux options, chose tout aussi difficile à comprendre.

Honda  Gold Wing F6B Honda  Gold Wing F6B

La radio amputée de deux Hp se montre perceptible jusque 100 km/h, ensuite, distorsions et bruits de roulage feront leur office, rendant l’écoute de votre musique sortie de votre Ipod,Mp3 et autres lecteurs audio un supplice plus qu’un plaisir, dommage

A la carte et en style
Alors là, c’est royal, à la carte. Vous pourrez rajouter toute une tripotée d’accessoires de la maison Honda afin de rendre votre F6B unique et encore plus confortable (achetez vous une Gold Wing dans ce cas), poignées chauffantes à 5 positions, dosseret passager, porte-bagages, pare-brise haut, feux antibrouillards, béquille centrale ainsi que, pour marquer votre style, une pléiade d’accessoires chromés et là, la liste est vraiment longue.

Honda  Gold Wing F6B Honda  Gold Wing F6B

Honda  Gold Wing F6B Honda  Gold Wing F6B

Pourquoi rouler en F6B alors ? Parce que ! Elle a un style qui est original, le mélange de cet avant aux épaules larges et de cet arrière plat et stylé renforce ce sentiment de puissance, surtout en noir. Sa tenue de route, cadre alu et suspension Honda oblige, vous permet une conduite active et non dénuée de plaisir lors d’arsouilles légères, n’oublions pas que vous aurez encore et toujours 384 kg entre les jambes, l’anticipation est de rigueur mais l’équilibre de la F6B est impressionnant. Le voyage est permis par les deux valises de 51 litres chacune et le porte bagage optionnel vous permettre d’emporter un gros sac en plus. Le confort général est bon, très bon même mais il ne faut pas oublier que beaucoup la comparent à la Gold Wing dont elle est issue et à ce titre-là, elle ne tient pas la comparaison, ce qui risque de lui faire rater des ventes. Il faut vraiment l’essayer, partir avec elle sur le réseau routier secondaire un week-end avec madame, laissez-vous bercer par ce moteur, écoutez votre play-list favorite et savourez ce moment de plénitude motarde. Voilà, c’est bon, vous avez compris, rouler en Bagger, c’est profiter du temps et de la route, rouler vers les vacances, c’est déjà les vacances. Et là, elle est parfaite !

Lolobadboy
motard depuis toujours, passionné par la route en mode tourisme longue durée, point de journée moto sous les 400 kilomètres et même en hiver...
Article précédentYamaha XVS 1300 Midnight Star Touring
Article suivantYamaha XJ6 ABS

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,435FansLike
198FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité