Gants Büse Solara

C’est toujours un réel plaisir de pouvoir présenter une nouvelle marque. Büse n’est bien entendu pas un nouveau venu mais c’est le premier essai que nous réalisons avec eux.

Gants Büse Solara

Pour être de saison, on a testé une paire de gants été : les Solara.

Gants Büse Solara

Ils sont composés d’un savant équilibre cuir et textile pour garantir à la fois la sécurité et la ventilation. La paume est, elle, entièrement en cuir avec un empiècement en plus autour du pouce pour un meilleur grip mais les doigts sont en cuir à l’extérieur avec une bande centrale textile. On note aussi un renfort sur l’extérieur du petit doigt et sur le pouce. Toujours en rapport avec la sécurité, la coque en dur à l’articulation des métacarpes est aussi un plus.

Pour la ventilation, Büse a ajouté des grilles d’aération sur 3 doigts.

Gants Büse Solara

Les Solara ont deux systèmes de fermeture : une sangle juste au poignet qui se ferme par velcro et une patte velcro, plus large, à la manchette. Oui, été mais pas trop courts non plus.

Gants Büse Solara

Premier enfilage : oups, n’oubliez pas d’ouvrir en grand la sangle au poignet, elle ne fait pas semblant. Pour ma petite mimine, impossible d’enfiler ou de retirer le gant sans l’ouvrir.
L’intérieur est confortable et même après les avoir portés toute une journée, je n’ai pas de critique à leur faire côté confort.

Gants Büse Solara

Pour la ventilation, c’est surprenant. Impossible pour moi de dire exactement où passe l’air frais. Comprenez par-là que je sens bien que mes doigts sont rafraîchis mais ce n’est pas forcément une entrée directe à un point précis et c’est appréciable. Ça dépend aussi de la moto, de sa protection et de la position de la main face au vent.  Et si comme maintenant, il fait frais au matin et plus chaud l’après-midi, ça m’évite d’avoir un doigt gelé en arrivant au bureau et d’avoir transpiré en rentrant chez moi.

Gants Büse Solara

Les Solara sont légers et souples ce qui améliore aussi le confort au quotidien. Forcément, ils ne sont pas étanches, de ce côté-là, même pas besoin de tester.

Gants Büse Solara

A moins de 70 € la paire, Büse propose ici une paire de gants à utiliser tout l’été, du moins les jours secs ou dès qu’il fait suffisamment chaud mais je les ai portés pendant une heure, même avec 12 degrés sans le regretter.  On trouve encore plus aéré mais l’équilibre ici est plutôt correct entre protection et aération.

Gants Büse Solara
Gants Büse Solara
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,443FansLike
197FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

CF MOTO : La Chine débarque.

Pour le motard belge, la Chine ne constitue pas, au contraire du Japon, des Etats-Unis, de l’Italie ou de la Grande-Bretagne, un centre d’intérêt particulier. Excepté quelques marques pratiquement inconnues commercialisées par une poignée de dealers multimarques et présentées dans les coins reculés du salon, les motos chinoises sont rares, voire inexistantes sur nos routes. Cela pourrait bien changer avec l’arrivée des CFMOTO et autre VOGE.
Publicité