Honda CBR 125 R – 2011

Dans l’aspi des grandes ?

Honda CBR 125 R – 2011

Le premier constructeur mondial actualise cette année un de ses best-sellers. C’est que les générations précédentes de CBR 125 se sont très bien vendues aux jeunes conducteurs et aux détenteurs de permis voiture depuis 2004. Ce petit cube est donc bel et bien un modèle important…

Honda CBR 125 R – 2011

Le moins que l’on puisse dire est que l’esthétique de la nouvelle petite CBR fait mouche : ligne, coloris, finition et qualité perçue, tout se ligue pour que cette Honda vous séduise. Jusqu’à son pneu arrière plus large (130mm au lieu de 100), à ses rétros sur carénage et à son habillage  » gonflé  » sur l’avant qui font penser à une plus grosse cylindrée… de CBR évidemment. Plus d’un observateur s’y est d’ailleurs laissé prendre avant de rectifier en voyant la mention de la cylindrée sur l’habillage arrière. Même si sa silhouette reste plus consensuelle que celle de la Yamaha YZF 125 R, c’est bien sur les terres de cette dernière que chassera la CBR.

Honda CBR 125 R – 2011 Honda CBR 125 R – 2011

Up to dateAvec son carénage largement échancré, son tableau de bord digital, son arrière redessiné et sont pot d’inspiration très actuelle (façon CB1000R), la CBR 125 R 2011 donne subitement un coup de vieux aux millésimes précédents, même une 125  » Repsol réplica  » fait pâle figure si elle se range aux côtés de la nouveauté. Le phare avant, inspiré semble-t-il de la VFR 1200, est très élaboré pour une petite cylindrée, et le carénage redessiné gagne incontestablement en agressivité tout en faisant progresser la protection offerte au pilote. Quant à la déco retenue, elle mêle habilement des coloris trendy (orange et blanc) à des tons classiques (gris et noir) et nous semble être une réussite si l’on s’en tient au nombre de regards qu’aimante la Honda sur son passage. On soulignera que si elle prend une dizaine de kilos au total (au niveau de la roue arrière), la CBR a aussi le bon go&ucirc.t d’embarquer 3 litres de carburant supplémentaires (13 litres au lieu de 10). En vérité, Honda joue très bien le coup pour faire du neuf à l’aide d’un matériel déjà éprouvé, puisqu’en châssis autant qu’en suspensions (le bras oscillant a néanmoins été retravaillé), la nouvelle CBR reste fidèle aux éléments qui équipaient déjà l’ancienne.

Honda CBR 125 R – 2011

Qu’à cela ne tienne cependant puisque l’ensemble donnait entière satisfaction. Très pratiques, les deux poignées passager permettent une bonne préhension et la galette arrière offre une position correcte. Par contre, on remarque la disparition de tout dispositif d’arrimage d’un bagage éventuel. Sous la selle, le logement est trop petit pour y placer autre chose qu’un antivol compact, et il nous faut signaler à ce propos que les frettes de la CBR rendent toujours pratiquement impossible l’emploi d’un bloque-disque. Pas pratique, ça! Du côté du moteur, Honda s’en tient à une injection revue ainsi qu’à un sixième rapport allongé pour baisser la consommation, annoncée pour 2,4L aux 100km. Peut-être cette valeur sera-t-elle accessible aux plus sages d’entre vous, mais en ce qui nous concerne, notre moyenne s’est établie à 3L/100km. Et pour qu’elle pollue moins, la petite CBR s’équipe d’une sonde à oxygène et d’une cartouche catalytique.

Honda CBR 125 R – 2011

 

 

Sportive ?

La position de conduite s’avère moins exigeante que sur la YZF Yamaha, notamment grâce aux bracelets rehaussés, et la CBR reste évidemment accessible à tous, bien que sa hauteur de selle augmente d’un bon centimètre. La protection, de son côté, est en net progrès, tant grâce au carénage avant qu’à la bulle nettement plus généreuse que par le passé.

Honda CBR 125 R – 2011

En dynamique, l’impression de légèreté prévaut nonobstant les dix kilos pris. il n’y a que dans des encha&icirc.nements de courbes que l’on ressentira le passage à un pneu arrière nettement plus large: le pif est avalé comme sur un vélo, mais le paf nécessite un léger effort supplémentaire qui était superflu sur les millésimes précédents. Ceci étant, la CBR 125 R reste d’une redoutable agilité, à telle enseigne que les embouteillages et la ville sont ses amis. Elle est bien aidée en cela par son empattement limité à 1310mm. D’autant plus que les transmissions, typiquement Honda, se signalent par un embrayage d’une douceur étonnante et par une bo&icirc.te 6 suffisamment précise.

Honda CBR 125 R – 2011 Honda CBR 125 R – 2011

Avec ses prestations dans la norme (1mkg à 8000rpm et 13cv à 10000rpm), le moteur de la CBR 125 R n’est pas exceptionnel mais affiche néanmoins une réelle bonne volonté du fait de sa linéarité parfaite. Il ne vous surprend jamais, et on sait dans quelle mesure on peut compter sur lui: à partir de 6000rpm, il est présent, et de 8000rpm à la zone rouge, trois mille tours plus haut, il donne le meilleur de lui-même. Et c’est suffisant en ville ou dans une circulation dense. Pour chiffrer tout cela, sachez que, lestée par les 100kg de votre serviteur, la CBR 125 R 2011 atteint 90km/h avec beaucoup de facilité. Elle montera à 105km/h quel que soit le profil de la route, et sa longue sixième l’emmènera même au-delà de 120km/h si elle a suffisamment d’espace devant elle . nous avons même accroché un joli 135km/h compteur dans un légère descente autoroutière. C’est donc un bilan honorable puisque la Yamaha YZF ne fait virtuellement pas mieux malgré ses 15cv.

Honda CBR 125 R – 2011

En ce qui la concerne, la partie cycle n’a aucun mal à gérer le potentiel mécanique et se signale même par une stabilité très rassurante qui, couplée à la maniabilité d’une 125, nous amène à un bilan dynamique teinté à la fois de précision et de plaisir de conduite. Le travail des suspensions, même s’il est un peu sec, offre à la CBR un comportement extrêmement sain, et la petite Honda ne se désunit que très peu sur les mauvais revêtements. Les freins, enfin, assurent leur partition sans décevoir: l’élément arrière est puissant et seconde parfaitement l’avant qui, s’il manque un peu de mordant à l’attaque du levier, offre en échange beaucoup de progressivité. N’omettons pas de vous signaler l’existence d’une gamme d’accessoires spécifiques parmi lesquels un antivol, un dosseret de selle, une sacoche arrière, etc.

Honda CBR 125 R – 2011 Honda CBR 125 R – 2011

 

 

So watt ?

Bien s&ucirc.r, on a affaire à une 125, et on peut estimer qu’il lui manque des watts. Mais ce n’est pas notre cas. nous insisterions plutôt sur la bonne volonté que met cette superbe nouvelle CBR à contenter son pilote. Facile, confortable, efficace et sobre. on peut difficilement lui faire des reproches. Par contre, nous nous interrogeons sur son positionnement tarifaire. S’affichant environ 1000&euro. de moins qu’une YZF, nous lui donnons l’avantage sur la Yamaha. Par contre, la CBR co&ucirc.te un millier d’euros de plus que sa cousine CBF, certes moins sexy, mais suffisamment convaincante. Et là, nous ne sommes plus si s&ucirc.rs de notre choix si nous considérons la différence de prix…

Honda CBR 125 R – 2011
« 

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger. Motard dès l'âge de huit ans et journaliste/essayeur moto depuis 1988. Une expérience tout à votre service...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité