Honda CBF 125 2009

Honda revisite l’utilitaire

Honda CBF 125 2009

Animée du vénérable bloc CG 125, pourvu pour l’occasion d’un ACT et de l’injection, cette basique fabriquée en Inde n’en affiche pas moins la qualité globale qu’on attend d’une Honda. La première apparition de la CG 125 remonte à… 1976. Nous voilà donc en présence d’un moteur qui a fait ses preuves . en y regardant bien d’ailleurs, on retrouve sur son flanc droit le cercle caractéristique qui accueillait à l’époque le kick starter. Aujourd’hui, ce dernier a disparu à la fois par souci d’économie et parce que l’injection facilite grandement le démarrage électrique.

Honda CBF 125 2009Honda CBF 125 2009

 

Basique mais moderne
Moderne

Honda CBF 125 2009

Avec son carénage  » big bike styling « , comme dit le dossier de presse, sa peinture soignée, ses jantes à fins bâtons dynamiques et sa sellerie séparant le pilote de son passager, la CBF 125 ne manque assurément pas d’allure. Elle donne en tout cas un sévère coup de vieux à sa cible désignée, la Yamaha YBR 125, testée par ailleurs dans les colonnes de Objectif-moto. Qu’on ne s’y trompe pas : avec ses ressources considérables, le premier constructeur mondial veut reprendre l’ascendant sur son dauphin sur le marché lucratif des 125 basiques. Il a donc choisi de frapper fort, et pas seulement en alignant son tarif sur celui de la concurrence : 2100€ est certes un prix qui interpelle, mais la qualité générale a elle aussi de quoi inquiéter les producteurs asiatiques, et pas seulement nippons. C’est que, dans le cahier des charges de Honda, la CBF 125 ne devait pas être conçue comme une simple utilitaire, mais comme une machine à part entière, pouvant accueillir décemment deux personnes et les déplacer confortablement, avec une autonomie record revendiquée de… 600km !

Honda CBF 125 2009

Et il est vrai que le soin apporté à la CBF confirme ces ambitions de Honda : c’est vraiment une jolie moto dont l’esthétique fait penser à un roadster de cylindrée supérieure. Ah oui, les 600km d’autonomie, ça vous titille… Bon, alors sachez que Honda les brigue à vitesse stabilisée uniquement et qu’avec un réservoir de 13L, cela signifierait une consommation excédant de peu les 2L/100km. Avec un pilote de taille moyenne et en stabilisant effectivement son allure, nous croyons que c’est tout à fait possible. Au cours de notre essai, avec la centaine de kg de votre serviteur en selle sans compter -souvent- sa passagère, et en essorant  » sauvagement  » la poignée droite, notre consommation s’est établie juste au-dessus des 3L, ce qui représente un bon demi-litre de moins qu’avec une YBR 125 injectée pourtant moins nerveuse. Honda a donc tout bon jusqu’ici avec une moto avenante, bien finie et vraiment économique, tant à l’achat qu’à l’usage. Reste à voir comment elle roule…

Des prestations qui convainquent
ConvaincanteContrairement à la Yamaha YBR, le porte-bagages a ici été ignoré au bénéfice d’une partie arrière plutôt agressive et bien mise en valeur par des optiques (feu et clignotants) réussies, à l’instar de celles de l’avant. Sous la selle passager, le rangement est réduit (il abritera un petit bloque-disque, sans plus) mais la trousse à outils est étonnamment fournie pour une 125 . en fait, il s’agit de la trousse standard dévolue par Honda à la plupart de ses modèles supérieurs. Encore une preuve du soin apporté à la CBF. L’absence de porte-paquet se fait-elle sentir ? Selon nous, non, car rien n’empêche d’arrimer un sac sur la selle arrière ou de recourir au sempiternel sac à dos.

Honda CBF 125 2009

Le tableau de bord est simple mais soigné d’aspect, de même que les retours de carénage bien imbriqués, qui se mêlent à l’ensemble pontets/guidon pour donner au pilote une impression flatteuse lorsqu’il regarde son instrumentation. Mais finalement, ce qui surprend le plus, pour qui conna&icirc.t les petites basiques, c’est la position de conduite : l’assise très ferme (mais pas inconfortable) de la selle donne l’impression de se trouver sur un roadster de tempérament, avec un léger appui sur les poignets et des jambes un peu pliées. C’est tout bénéfice pour le ressenti du pilotage, et ça n’a rien de commun avec la posture  » feet first  » d’une YBR. En vérité, la CBF vous place dans une position active favorisant une conduite ludique. Et c’est judicieux car le bon vieux moteur CG, revu et corrigé, affiche des valeurs respectables pour la catégorie. Avec 11,3cv (10 pour une YBR) et 11,2Nm de couple (9,6 pour une YBR), la CBF trône même au sommet des basiques 125cc. Bien s&ucirc.r, ses performances restent dans la norme (105km/h seul et sur le plat, 75km/h à deux et en montée pentue), mais le moteur offre un réel allant et reprend sans rouspétances intempestives, même si on néglige de rentrer un rapport. Il nous a donc fait bonne impression.

Honda CBF 125 2009

Ce fut également le cas de l’ensemble châssis/suspensions. Le cadre est du type  » diamant  » en acier et procure à la moto stabilité et rigidité très correctes. Quant aux suspensions, elles conservent à la CBF un comportement vraiment très sain en toutes circonstances sans grever le moins du monde le confort ressenti à son guidon.La géométrie de la CBF la rend d’ailleurs très amusante à conduire en ville ou sur des routes de campagne viroleuses, car elle se rue dans les courbes avec une vélocité et un naturel étonnants. Sur ce plan, elle gagne vraiment un (très) bon point, car c’est un authentique vélo. Elle profite vraisemblablement aussi du choix de pneus tubeless.

Honda CBF 125 2009Honda CBF 125 2009

Bon point encore sur le plan des transmissions : onctueuses à souhait, et servies par une bo&icirc.te 5 précise et douce. Alors, tout est parfait, dirait-on… Eh bien non ! Les plus aff&ucirc.tés parmi vous auront remarqué que nous n’avions pas encore évoqué le freinage. Nous avons laissé ce poste pour la fin, car il constitue le seul talon d’Achille de la petite Honda. Si le tambour arrière de 13mm nous a entièrement satisfaits parce qu’il est à la fois progressif et suffisamment puissant (pensez tout de même à le régler souvent !), ce n’est pas le cas du seul disque avant de 240mm. Certes il est progressif, mais il manque cruellement de mordant et de puissance . si bien qu’il nous est arrivé plus d’une fois de douter de notre arrêt devant un obstacle inopiné. Pas cool, ça ! La CBF freine, mais il faut écraser le levier et bien utiliser le tambour arrière pour disposer d’une décélération suffisante. Sur ce point, elle déçoit, et la YBR fait mieux. Mais c’est vraiment le seul poste où la Yamaha devance la Honda.

Honda CBF 125 2009Honda CBF 125 2009

Budget/Plaisir : 8/10 . Au quotidien : 8/10 .Sport : 4/10 .Duo : 5/10 .Débutant : 9/10. RS

Fiche technique
Honda CBF 125, 2100€ en avril 2009 Mécanique Moteur: monocyl, 1 ACT, refroid. air, 2 soupapes.Cylindrée (alésage X course) : 124,7cc (52,4 X 57,8mm) Puissance : 11,3cv à 8.000rpmCouple : 11,2Nm à 6.250t/minAlimentation : injection électroniqueTransmissions : bo&icirc.te 5, embrayage par câble, cha&icirc.ne à O-rings Châssis Cadre : diamant en acierSuspension av : fourche conventionnelle 30mm, déb. 115mmSuspension ar : double bras oscillant acier, double combiné réglables en précharge, déb. 87mmFrein av : simple disque 240mm, étrier 2 pistonsFrein ar : tambour 13mmPneu av : 100/80-17Pneu ar : 100/90-17

Honda CBF 125 2009

 

Chiffres Angle de chasse : 25,55&deg.Empattement : 1270mmHauteur sellerie : 792mmPoids en ordre de marche : 128kgRépartition : NCRéservoir : 13LConsommation moyenne : 3,2L/100km Importateur Honda Motor Europe (North)Doornveld 180-1841731 Zellik+32 (0)2 620.10.00www.honda.be
« 

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger. Motard dès l'âge de huit ans et journaliste/essayeur moto depuis 1988. Une expérience tout à votre service...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité