Grand Canyon Catania, pas forcément besoin de plus

On le sait, dans le monde de la moto, on trouve de tout, du très haut de gamme et du bon marché, du très bon et du moins bon mais peut on trouver du bon sans se ruiner ? C’est un peu le pari de Grand Canyon en nous faisant tester la veste Catania, une veste proposée à moins de 300 € mais qui devrait vous accompagner toute l’année. Pas facile à priori !

Grand Canyon Catania, pas forcément besoin de plus

Après vous avoir présenté deux blousons plutôt typés streetwear (le Rhod et le Mirage pour ne pas les citer), la Catania est à l’opposé, clairement typée moto, longue pour bien protéger, deux réglages sur les bras, d’autres à la taille, un col haut, des poches cargo. Pas de doute, le côte fonctionnel est là et bien entendu, on va le mettre à l’épreuve pendant l’essai.

Grand Canyon Catania, pas forcément besoin de plus

La Grand Canyon Catania est donc clairement orientée touring, en polyester 600 D et on voit directement qu’elle pourra nous accompagner pendant différentes saisons. De fait, elle est livrée avec une doublure thermique amovible et une membrane étanche qu’on peut également enlever. Ce qui est intéressant c’est que malgré ses deux couches amovibles, la veste ne vous transforme pas en bibendum. Les différents réglages vous permettent d’ajuster la veste comme vous le souhaitez. Le col assez haut se ferme par pression. Si, souvent, les vestes prévues pour rouler en hiver ne sont pas très agréables en été, la Catania a tout prévu, enfin ceux ou celles qui l’ont conçue avec des classiques aérations sur la poitrine mais assez grandes et si ça ne suffit pas vous pouvez ouvrir la manche sur quasiment toute la longueur. Avec tout ça ouvert, il ne vous reste qu’à ouvrir celles du dos pour évacuer l’air chaud et là, je ne pense pas que vous vous plaindrez encore de la chaleur.

Et eu printemps ou en automne, si la météo est incertaine mais que la température n’est pas trop basse, vous pouvez aussi les garder ouvertes tout en portant la membrane étanche. Comme ça, on reste au sec même en cas d’averse et on ne cuit pas le reste de la journée.

Pour emporter les clés, les papiers, le GSM et tout et tout, vous avez aussi de quoi faire avec deux poches cargos sur le bas de la veste et une grande dans le dos. Dans la veste, on trouve évidemment deux poches dont une prévue pour le smartphone, pas trop petite et mon S20 y rentre sans souci.

Grand Canyon Catania, pas forcément besoin de plus

Les protections sont bien présentes mais on ne trouve que des niveaux 1 aux coudes et aux épaules alors que dans le dos, c’est une simple couche de mousse. On peut sérieusement se demander quand les marques seront obligées de fournir des protections complètes dans leurs vêtements. Grand Canyon n’est pas le seul et ce n’est sans doute pas la dernière fois que je critique ce choix mais d’expérience, je sais que pour certains, l’achat d’une vraie dorsale ne se fera pas au moment de commander la veste.

Grand Canyon Catania, pas forcément besoin de plus

Ceci mis à part, la Catania possède bien des atouts pour une veste touring qu’on peut porter toute l’année et du coup plus besoin d’encombrer votre armoire. Les fermetures éclair sont larges et facile à prendre en main avec des gants. Le souci du détail aussi avec un rabat sur le bas de la fermeture pour ne pas griffer votre réservoir. Un plus pour les deux réglages sur les bras et sur le torse et la taille, ça fait beaucoup à régler mais on ne le fait en général qu’une fois et on adapte vraiment la veste à sa morphologie. Le dos descend assez bas pour ne pas se découvrir même sur une moto plus sportive. On peut d’ailleurs la relier à un pantalon par un zip court.

Que pourrais je vous dire de plus ?

Ah oui, si la mienne est noire avec des traits jaunes fluos, elle existe aussi en déclinaisons de gris clair et foncé. Vous pouvez aussi cette veste en version big size jusqu’au 8 XL ! Ah oui, quand-même.

J’en oublie presque le plus gros argument de cette IGM Grand Canyon Catania, son prix. Avec un tarif affiché de 259 €, on ne peut pas dire que c’est cher payé vu la qualité et les qualités de la veste. Evidemment, on vous conseillera de compléter par au moins une dorsale de qualité mais on peut se le permettre. Ce n’est pas notre premier essai de la marque, nous avions présenté le blouson cuir vintage Ramsey avec cette même impression de qualité sans forcément se ruiner.
IGM propose également d’autres marques et nous allons d’ailleurs vous présenter d’autres essais reçus en cette fin de saison, le casque Premier Devil et les bottes Stylmartin Matt.

Grand Canyon Catania, pas forcément besoin de plus
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité