Comparatif casques racing – 2010

Stars et outsiders

Les hauts de gammes sportifs focalisent le meilleur de la technologie. Souvent portés par des pilotes de renom, ils font aussi payer leur exclusivité. Objectif-moto a voulu vérifier leurs prestations dans l’épreuve du quotidien autant que dans celle de la piste. Et par souci d’équité, nous opposons deux stars du segment à deux nouveaux venus au tarif alléchant.

Comparatif casques racing – 2010
Intégraux racing : stars et outsiders

Certes notre menu est forcément lacunaire puisque tester tous les heaumes racing du marché e&ucirc.t été impossible à faire sérieusement. En effet, pour bien étalonner le produit, il est nécessaire d’en disposer suffisamment longtemps, de l’utiliser sur différents types de motos et dans les conditions les plus diverses (pluie, froid, circuit, …), sans oublier de multiplier les opinions de testeurs. Ces restrictions posées, nous avons donc choisi des casques s’étalant sur toute la gamme de prix dévolue à ce type de modèles, soit de moins de 300 à près de 700 euros :

Comparatif casques racing – 2010
AGV GP-Tech  » Five continents « , actuellement porté par Valentino Rossi.

Scorpion Exo-750 Air Vintage, le fabricant coréen est trop actif pour être ignoré.

(ndlr : photo perdue suite à une erreur de manipulation lors de l’importation de l’article sur la troisième version d’Objectif Moto)

 

 

 

Comparatif casques racing – 2010
Lazer Osprey, le modèle sportif du plus ancien fabricant mondial de casques.

Comparatif casques racing – 2010
Shark RSR2 Carbon, héritier des RSR, un pedigree marqué par la course.

Signalons que d’autres casques devaient initialement prendre part au comparatif, à l’instar du Shoei X-Spirit II, mais la crise est une réalité et les budgets marketing fondent, expliquant que nous n’ayons pas reçu ces autres protagonistes. Ceci étant, notre échantillonnage est bien représentatif dans la mesure où il oppose des hauts de gamme prestigieux à des concurrents moins onéreux qui choisissent une autre approche pour séduire.MéthodologieChacun de ces casques brigue le haut du pavé dans son créneau. Opter pour l’un d’entre eux ne saurait donc être un mauvais choix. D’ailleurs un examen sommaire laisse appara&icirc.tre des similitudes structurelles: des plis aérodynamiques sur les flancs, des prises d’air frontales avec extracteur à l’arrière, des matériaux composites, des fermoirs  » Double D « , des visières qui s’ôtent sans outil, des intérieurs lavables, confortables et faisant appel à des tissus spéciaux pour plus de confort. Seul le Lazer Osprey se démarque esthétiquement par son spoiler arrière. En théorie, tous ces casques entendent briller sur quatre plans principaux: l’aérodynamique, le silence, le confort et l’aération. En pratique, nous constaterons toutefois qu’ils ne sont pas égaux devant ces critères d’exigence.

Comparatif casques racing – 2010

Nous pensons qu’il est inutile de nous étendre longuement sur les données techniques que vous trouverez détaillées sur les sites des différentes marques. c’est pourquoi nous nous en tiendrons à l’essentiel. D’autre part, pour juger pertinemment des qualités aérodynamiques et acoustiques du casque, nous l’avons systématiquement confronté à des machines diverses, de la sportive à la GT en passant par le roadster. sur route et circuit dès qu’une moto s’y prêtait. Enfin, outre une vérification serrée des poids et des champs de vision respectifs, nous avons tenu à utiliser nos couvre-chefs dans les conditions climatiques les plus diverses.Alors, les plus chers sont-ils les meilleurs ?

 

AGV GP-Tech Five Continents

Comparatif casques racing – 2010
Caractéristiques et prestations (Sharp : Safety Helmet Assessment and Rating Program, un programme de tests orchestré par le gouvernement anglais pour déterminer le degré de sécurité d’un casque. http://sharp.direct.gov.uk/home ) AGV GP-Tech  » Five Continents « , 695€, 1550g verifies, Sharp: 5 étoiles

Comparatif casques racing – 2010

Dans cette déclinaison  » Five Continents  » signée Drudi comme d’habitude pour un Rossi Replica, le GP-Tech est d’abord une esthétique. Les graphistes, artistes et autres profs de dessin s’y montrent très sensibles, ce qui est un gage de bon go&ucirc.t. On a plaisir à détailler la symbolique inhérente à chaque continent.Ensuite, le GP-Tech se singularise par une finition du meilleur niveau qu’il partage d’ailleurs avec le Shark. Enfin, la forme de sa coque (la seule de ce comparatif à se décliner en 3 tailles différentes) elle aussi est unique avec ce profil  » ovoïde  » qui soigne spécialement son aérodynamique. Défaut de cette qualité cependant : le profil étiré vers l’arrière rend le GP-Tech encombrant lorsqu’il faut le ranger dans un top case ou dans une valise latérale . de plus, il a tendance à cogner facilement le casque d’un passager.

Comparatif casques racing – 2010Comparatif casques racing – 2010

S’agissant de ses prestations, le GP-Tech replace AGV dans la course à l’éméritat, car les anciens XR-2 et même Ti-Tech n’offraient pas le même niveau de qualité générale. Ici, les finitions, le maintien et le confort sont parfaits.Ce qu’on apprécie particulièrement à l’usage, c’est l’aérodynamique du GP-Tech qui élimine pratiquement toutes les turbulences. La pression du vent est également amoindrie, mais pas au niveau du Lazer qui s’avère le meilleur sur ce point.Par contre, ne vous attendez pas à trouver dans le GP-Tech un casque particulièrement silencieux. Qu’on se le dise une fois pour toutes : les casques orientés course sont conçus pour être sécurisants, aérodynamiques et aérés avant d’être silencieux, puisque les pilotes ne roulent jamais sans bouchons dans les oreilles ! Ceci étant, en termes de niveau sonore, l’AGV se situe dans la moyenne, c’est-à-dire qu’on peut le trouver un peu bruyant pour son prix..

.Comparatif casques racing – 2010Comparatif casques racing – 2010

Autre point important qui trahit une recherche poussée en soufflerie, le GP-Tech est fort bien ventilé, et on note des courants d’air concentrés autour de la bouche et du nez pour favoriser l’oxygénation du pilote. Bien vu ! Les aérations structurelles ont leur efficacité, mais surtout les frontales car celle de la mentonnière est trop discrète.Le traitement antibuée de la visière d’origine est correct mais s’avère insuffisant l’hiver lorsque les températures diminuent.

Comparatif casques racing – 2010

Avec le GP-Tech, le confort au long cours est réel et l’AGV est aussi celui de nos casques qui permet le plus facilement de porter des lunettes. Le système de fixation de la visière, inspiré par Shoei, ne pose aucun problème. Pour vous donner une idée, lorsqu’il a fallu choisir un casque à se mettre sur la tête pour un voyage estival de 5.000km, c’est lui que nous avons retenu…Reste qu’à près de 700€, c’est le moins qu’on en attend, d’autant que le champ de vision offert par le GP-Tech n’est pas des plus étendus.

Comparatif casques racing – 2010

 

 

Lazer Osprey

Comparatif casques racing – 2010
Lazer Osprey  » Africa « , 279€, 1560g vérifiés. Sharp : non testé.

Comme l’AGV, le Lazer est un casque volumineux . pensez-y si vous comptez l’enfermer dans un top case. Avec son spoiler arrière, sa coque est originale et agressive : l’Osprey a ce qui s’appelle  » de la gueule « . Cette déco, baptisée Africa, nous semble originale et assez inspirée par l’actualité avec son côté  » Bafana Bafana « .Les finitions sont de qualité, comme pour chacun des casques testés ici, avec un revêtement interne doux au toucher. Le Lazer est aussi le plus lourd de notre comparatif, mais il faut avouer que cela ne nous a jamais gênés.

Comparatif casques racing – 2010Comparatif casques racing – 2010

Le point fort de l’Osprey est à chercher dans son aérodynamique. Comme nous le confiait Sébastien Legrelle, croisé sur un circuit :  » Ce que j’aime surtout dans ce Lazer, c’est qu’il ne bouge pas. Après un week-end de course, c’est de la fatigue économisée.  » Plus en finesse, on dira que l’Osprey évacue vraiment bien la pression du vent et est assez peu sensible aux turbulences. En cela, il talonne l’AGV pourtant tellement plus cher. Comme quoi, le spoiler intégré à la coque n’est pas là pour décorer !Quant au point faible de l’Osprey, c’est le niveau sonore : le Lazer est le plus bruyant de nos casques essayés. Pour le porter longtemps, les bouchons seront indispensables . a fortiori sur piste où les échappements tonitruants sont encore courants. Ce niveau sonore s’accompagne de courants d’air bien présents, surtout sous les oreilles. De leur côté, les aérations nous ont paru peu efficaces, mais le casque est fort ventilé en lui-même, ce qui rendra la cagoule obligatoire par temps froid. A l’inverse, gr&acirc.ce au Pinlock intégré, le traitement antibuée du Lazer est imbattable . c’est le mieux qui soit disponible actuellement.

Comparatif casques racing – 2010Comparatif casques racing – 2010

Malgré le système breveté d’intégration de la visière à la coque, un peu d’eau peut perler à l’intérieur sous forte pluie, et c’est du reste le cas pour les quatre casques testés ici. Pour ce qui est du (dé)montage de la visière, Lazer peut faire référence, seul Shark fait encore plus simple. Notons pour terminer l’existence en option d’une visière course verrouillable et d’une originale visière photosensible réglable gr&acirc.ce à un dispositif à pile. Deux accessoires semblant très intéressants mais que nous n’avons malheureusement pas pu tester. A noter que, comme Shark, Lazer propose à présent une garantie de 5 ans moyennant inscription sur le web.

Comparatif casques racing – 2010

 

 

Scorpion Exo-750 Air Vintage

Comparatif casques racing – 2010
Scorpion Exo-750 Air  » Vintage « , 249€, 1555g vérifiés, Sharp : 4 étoiles

Les Coréens de Scorpion nous refont le coup de Shark : se faire un nom en un temps record. Leur technique est cependant différente car, au lieu d’investir en priorité la sphère racing en se faisant conna&icirc.tre par les pilotes – ce que fit Shark-, les Coréens misent sur un rapport qualité/prix susceptible de séduire le plus grand nombre. Pour vous en convaincre, il suffit de considérer le nombre de décos différentes sur chacun de leurs modèles : 25 rien que pour notre Exo-750 Air ! Et ça marche, car les têtes coiffées de la bête venimeuse sont de plus en plus nombreuses. L’Exo-750 est le plus sportif de la gamme Scorpion et, après l’avoir essayé, il faut lui rendre cet hommage qu’on comprend le succès de la marque…

Comparatif casques racing – 2010Comparatif casques racing – 2010

Nous sommes sous le charme de cette décoration Vintage asymétrique, simple mais tellement classe. L’astucieux système Air Fit permet d’adapter le casque à votre morphologie. C’est un peu comme le  » Morpho Concept  » de Lazer, sauf qu’ici, aucune pièce de l’habillage interne n’est à changer, c’est une pompe qui  » gonfle  » l’habillage au niveau des tempes et des joues. Un plus indiscutable en matière de confort.Ce Scorpion fait plutôt fort pour un nouveau venu : il est le plus silencieux de nos casques testés à égalité avec le Shark avec qui il partage aussi le champ de vision le plus ample, on n’y ressent pas de courants d’air gênants (un gage de confort par temps frais) et son aérodynamique est dans la norme d’un bon casque sportif. Entendez dans la norme de casques nettement plus onéreux . avec peu de remous et une pression du vent limitée.

Comparatif casques racing – 2010

On notera encore un revêtement interne un peu rêche mais qui sait néanmoins se faire oublier, une étanchéité presque totale à l’eau, des aérations fort peu efficaces (oui, là ce n’est pas terrible) et la présence d’une visière qui peut se verrouiller sur la piste ou être bloquée en position entrouverte. Le mécanisme de (dé)pose de cette visière n’est cependant pas des plus intuitifs . préparez-vous à vous énerver un peu, surtout si vous souhaitez mettre en place une visière fumée…Ceci dit, le seul vrai point faible de l’Exo-750, c’est le traitement  » Ever Clear  » de ses visières. Cette technique prétendument antibuée est un fiasco . même par temps doux et sec, on peut être amené à ouvrir la visière pour éviter les dépôts d’humidité. Il faudra donc penser à adjoindre à la visière Scorpion un  » Fog City  » qui la mettra à l’abri du phénomène.

Comparatif casques racing – 2010Comparatif casques racing – 2010

Mais ne vous y trompez pas : à l’essai, on se dit que l’Exo-750 Air est un casque rudement bien conçu pour un prix imbattable.

Comparatif casques racing – 2010

 

 

Shark RSR 2 Carbon

Comparatif casques racing – 2010
Shark RSR 2 Carbon, 589€, 1440g vérifiés, Sharp : 5 étoiles

Pour fêter ses 20 ans d’existence, la marque française Shark décline son RSR 2 dans version prestigieuse baptisée  » Carbon « . La fibre apparente donne évidemment au casque français une noblesse certaine, même si d’aucuns regretteront sans doute une trop grande sobriété.On le prend en mains, et on est immédiatement frappé par la légèreté du Shark, le plus léger de notre comparatif. Les finitions sont au meilleur niveau (sauf le déflecteur nasal qui s’enlève trop facilement), la visière est toujours la plus épaisse du marché (3mm) et reste verrouillable. En outre, son système de (dé)pose est ce qui se fait de plus simple. Avec sa garantie de 5 ans, le casque français offre un plus, sans compter qu’il vient d’obtenir 5 étoiles lors des tests du Sharp, ce qui en dit long également.

Comparatif casques racing – 2010Comparatif casques racing – 2010

A vrai dire, pour qui a essayé le RSR 2 Carbon, la question de savoir quel est le meilleur casque sportif ne se pose plus. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce casque est d’une homogénéité totale : il excelle en tout. Aussi peu bruyant que le Scorpion, presque aussi confortable que l’AGV (on note juste une légère pression au niveau des oreilles), il s’avère optimal en aérodynamique, aussi peu sensible aux remous qu’à la pression du vent. Son revêtement interne a aussi une faculté étonnante à sécher en un temps record. ce qui s’avère très judicieux lorsqu’on transpire sur un circuit.On n’oubliera pas cependant qu’un Shark réclame d’être essayé pour vérifier qu’il s’adapte bien à votre morphologie. Mais après tout, c’est vrai de n’importe quel casque.

Comparatif casques racing – 2010Comparatif casques racing – 2010

Le traitement antibuée de la visière est ce qu’on peut attendre de mieux en dehors des visières additionnelles de type Pinlock ou Fog City . et l’écran du RSR 2 Carbon est équipé de fixations pour Tear Off. On en reçoit d’ailleurs 5 avec le casque.En fait, le Shark a cette faculté de se faire oublier sur votre tête, une caractéristique dont on profite pleinement sur circuit. Bien entendu, il n’est pas donné. Mais, à son niveau de qualité, nous ne sommes pas loin de penser que son prix est justifié.

Comparatif casques racing – 2010

 

 

Nos conclusions

A l’heure du choix et à la lumière des constatations précédentes voici les conclusions qui devraient vous aiguiller et vous éviter toute déception. Pour plus d’honnêteté, nous pensons qu’il est pertinent d’établir deux classements, suivant que l’on tient compte du prix d’achat ou non : Classement absolu (sans tenir compte du prix) :1. Shark RSR 2 Carbon 2. AGV GP-Tech 3. Scorpion Exo-750 Air 4. Lazer Osprey Classement qualité/prix:1. Scorpion Exo-750 Air 2. Shark RSR 2 Carbon 3. Lazer Osprey 4. AGV GP-Tech Dans l’absolu, le Shark s’impose gr&acirc.ce à ses prestations en matière d’aérodynamique et d’orientation spécifiquement racing. Il est également le plus confortable de nos casques à égalité avec l’AGV, mais il est évident que leur prix les handicape dès que le tarif est pris en compte. En réalité, la vraie surprise de ce comparatif est pour nous le Scorpion qui affiche des performances de haut niveau dans tous les domaines pour un prix superbement contenu. Il souffre juste d’un déficit d’image qui est en passe de s’atténuer vu le succès de la marque. Le Lazer reste une alternative fort intéressante, mais doit subir la loi du casque coréen qui reste plus confortable et moins bruyant. Quant à l’AGV, il est évidemment excellent mais est logiquement victime de son tarif exclusif.

Importateurs :

Lazer Headquarters Rue André Dumont, 3 1435 Mont-Saint-Guibert Belgium, Tel : +32 (0)/10.300.300, E-mail : info@lazerhelmets.comwww.lazerhelmets.com

Scorpion, distributeur belge : www.jsproducts.bewww.scorpionsports.eu

AGV : D’Ieteren Sport, Parc industriel de la vallée du Hain 37B-1440 Wauthier-Braine, +32 (0)2/367.14.11, www.agv.it

Shark : Oberste Heide 594700 Eupen, Belgium, www.shark-helmets.com
« 

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger. Motard dès l'âge de huit ans et journaliste/essayeur moto depuis 1988. Une expérience tout à votre service...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité