Bottes Sidi Armada Gore-Tex

High Tech routier

Chez Sidi, le haut du panier technologique n’est pas uniquement dévolu aux produits racing, ces nouvelles bottes routières sous stéroïdes en sont l’illustration.C’est en 1960 que l’Italien Dino Signori créa ses premières chaussures de montagne . dix ans plus tard, il se mettait à la moto et au cyclisme. Design et confort sont essentiels chez Sidi depuis les origines, de même qu’une constante recherche de performances au bénéfice de ces clients très exigeants que sont les champions. En cyclisme, Valverde, Sagan ou Absalon, le multiple champion de VTT, roulent Sidi . en moto Dovisioso, Bautista, Crutchlow font confiance à la marque au vortex (le logo de la maison).

A priori, cette botte vient combler un vide dans la gamme italienne, et se positionne entre les bottes routières et les Adventure typées MX, déjà essayées par Objectif-Moto et qui, soit dit en passant, avaient préservé la jambe gauche de votre serviteur malgré une rencontre inopinée avec une voiture qui changeait imprudemment de bande… Les Armada offrent davantage de protection qu’une botte routière habituelle, sans aller jusqu’au  » matériel lourd  » embarqué par les baroudeuses . elles sont d’ailleurs plus légères que les adventure (1200g contre 1365g). Leur plus technologique réside essentiellement dans leur coque externe amovible, qui les transforme en bottes routières, presque en bottes de ville, en deux coup de tournevis.

Naturellement, nous avons voulu vérifier si ces Armada pouvaient jouer le rôle de bottes tous temps et tous usages, sautant allègrement du trail à l’hypersportive en passant par le roadster. Ce qui frappe d’abord, c’est le confort de ces Armada. Elles sont toutes de cuir vêtues puisqu’une membrane Gore-Tex ne s’accommode pas d’un autre matériau . rappelons-le, cette membrane est ce qui se fait de mieux en termes d’étanchéité mais aussi de respirabilité et de longévité. En dépit de leur look bodybuildé mêlant intentionnellement le style routier aux finitions TT, les Armada s’avèrent très agréables à porter, ne pesant sur aucune partie du pied. Aucun problème à l’enfilage, la fermeture éclair (qui peut se fermer à deux hauteurs différentes pour laisser de l’aisance aux gros mollets) est alliée à un velcro, et tous les types de chaussettes glissent facilement dans l’intérieur hypoallergénique. Débarrassées de leurs coques, elles s’avèrent bien plus légères et plus souples mais, en ce qui nous concerne, nous préférons disposer d’un surcro&icirc.t de protection,

A l’usage, la membrane Gore-Tex vous gratifie d’une étanchéité à toute épreuve : de longues routes sous la pluie battante ne nous ont laissé qu’avec les pieds au sec, alors que même notre casque finissait par prendre l’eau ! Dans les petits matins (très) froids, nous avons pu également constater la protection thermique offerte par les Armada qui, en outre, ne s’avèrent pas trop chaudes lorsque la température se radoucit et qu’on les porte en ville, merci Gore-Tex ! S’agissant de protection, talon, cheville et tibia sont  » blindés  » tandis que le cou-de-pied est intelligemment muni d’une structure en nid d’abeilles qui accentue la souplesse et donc le confort de marche et de roulage.

 

 

Veni, vidi, Sidi !

Les Armada s’adaptent sans difficulté aux divers types de motos : comme elles sont très souples, elles acceptent sans rechigner ni fatiguer votre cheville de se plier à une position très sportive (une Daytona 675R, c’est assez sportif pour vous ?) Par leur confort général et leurs prestations de très haut niveau, elles sont donc à recommander à tout routard, quelle que soit sa monture, et c’est à souligner. Reste évidemment leur prix de vente : 319€, ce n’est pas à proprement parler démocratique… Signalons encore une semelle antidérapante qui reste souple, une guêtre intérieure qui assure la rigidité de la tige et une protection optimisée de la cheville tant latéralement que d’avant en arrière.

Il est clair que les tarifs pratiqués par Sidi sur ces produits haut de gamme peuvent décourager le chaland. Il est de fait aussi que le sponsoring et l’image en béton se répercutent forcément sur le prix de vente.

Cela dit, il faut bien considérer qu’une telle botte vieillit lentement. Autre point important, le remplacement possible de (presque) tous les éléments . une donnée intéressante en cas d’usure ou de chute, par exemple. Enfin, si on peut effectivement se payer 4 paires de bottes chinoises ou pakistanaises pour le prix d’une de ces Armada, vous devez savoir que l’usage que vous en ferez sera bien plus limité dans le temps et que le confort ressenti à leur contact n’aura rien de commun avec celui que Sidi met à portée de votre… pied.

www.sidisport.comwww.moto-accessoires.be
« 

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-nous

15,475FansLike
195FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Nouveau site web et journées d’essai chez CFMoto

À partir du mois de mars, CFMoto organise un roadshow où vous pouvez vous rendre chez votreconcessionnaire local pour un essai (gratuit)...

Nouveautés chez Gaerne, les Razor et Rocket

Deux nouveautés chez Gaerne : G.Razor chaussure sportive, légère avec les protections nécessaires pour la moto, à la...

Mârkö Helmets présente le Héra 2.

En plus du R-One qu'on vous a présenté sur le site et le fameux Full Moon, Mârkö continue à étoffer sa gamme...
Publicité