Bell Eliminator Gloss Black Chrome

Surprise au salon de Paris en octobre 2018 où fut révélé à la presse le Bell Eliminator.

Bell Eliminator Gloss Black Chrome
Eliminator, un nom qui fait peur…

Gros coup de cœur vu son look et de notre passion pour le carbone, nous attendions l’essai avec impatience. Lors de l’ouverture de la boîte, une petite et temporaire déception de n’y trouver que le Bell Eliminator en finition Spectrum Gloss black-Chrome laissa très vite place à la joie et au plaisir de se balader en sa compagnie.

Amateurs de discrétion, passez votre chemin! Jamais un casque n’a amené autant de réflexions, de commentaires et de rencontres. Même un motard de la police n’a pas pu résister à l’envie de nous arrêter pour nous poser des questions. Son look vient du monde de la course automobile aux States, mentonnière proéminente, lignes bestiales avec ce décrochement dans la coque derrière l’écran qui lui donne son look particulier vu de profil.

Bell est un acteur majeur et historique dans le monde du casque et de la course. Ses 6 décennies d’expérience dans ce secteur font de Bell un leader innovateur au niveau du design sans oublier les technologies utilisées.

Ce Bell Eliminator existe en 2 versions de coque, soit en fibre de verre soit en carbone. La différence se joue dans le poids, dans le prix mais aussi dans la rigidité de la coque en carbone. Pour le reste, c’est similaire niveau look, aucune différence entre les versions. La coque existe en 3 tailles qui permettent un total de 7 tailles de casque (du Xs au 3XL).

Bell Eliminator Gloss Black Chrome

Ce Bell Eliminator est clairement pensé pour l’été vu ses ventilations au nombre de 13 au total, 4 frontales au niveau de la mentonnière et 9 sur le sommet du casque. Ces 9 trous participent au look particulier de ce casque. Par contre, elles ne se ferment pas sauf les 9 du haut à l’aide d’un clip (Rain cover) vendu en option, ce qui est un peu mesquin quand même.

Bell Eliminator Gloss Black Chrome

Le public cible de ce Bell Eliminator est clairement l’amateur de moto racée qui sort sa moto pour aller faire des runs entres potes sous le soleil éclatant. N’ayant peur de rien chez Objectif-moto (sauf de notre maman fâchée), nous l’avons utilisé dès Mars et ses pluies où le Rain cover optionnel joua son rôle salvateur. Par contre, le Buff® sera de rigueur car les très efficaces ventilations au niveau du menton (4) laissent passer un volume impressionnant d’air froid vers votre visage. Agréable sauf les petits matins frisquets d’Avril où le mercure peine à dépasser les 4°, Brrrrr.

Le confort de ce Bell Eliminator est de très haut niveau, les coussins facilement amovibles pour lavage ce qui est positif vu l’usage estival annoncé. Votre heaume restera frais longtemps. Ces coussins offrent fermeté mais aussi confort et la matière utilisée est agréable au toucher.

La version ici essayée pèse 1500 gr sur notre balance en taille Large. Le poids est bien réparti et pas de plainte particulière à rapporter même lors de longs roulages, ce à quoi n’est pas vraiment destiné ce casque, une bonne surprise donc. La coque n’est pas en vulgaire plastique injecté mais vraiment en fibre de verre. Le côté rétro de ce casque Bell ne l’est donc que par son design mais pas par sa conception. Rouler vintage mais safe, un autre bon point.

L’écran est un ProVision de classe 1 garni d’une lentille antibuée de série mais non amovible contrairement à une lentille Pinlock. Il est disponible dans moultes finitions et coloris. Pour assumer notre côté kéké, le choix de la version Light tint et Dark tint se posa. Voyez les photos en dessous.

Niveau look, ça en jette mais cela reste utilisable au quotidien quoiqu’en dise l’avertissement posé sur les écrans teintés. A savoir que seule la version carbone offre un écran teinté de série dans sa boîte, les nôtres furent acquis sur nos fonds propres. L’écran offre un grand champ de vision, une vue claire et surtout de par sa lentille intégrée, une totale absence de buée sous la pluie.

Bell Eliminator Gloss Black Chrome
Plot de verrouillage

Cet écran se manipule facilement malgré les gants et se verrouille par un plot réglable sur le côté gauche. Pour le changer, une clé Allen de 2.5mm et une autre de 8mm sont nécessaires, dommage de ne pas avoir conçu un outil spécifique comme le fait la marque Roof. Un porte-clés outil aurait apporté une plus-value.

Bell Eliminator Gloss Black Chrome

L’opération ne prend que quelques minutes et n’est vraiment pas compliquée, il suffit de s’appliquer et de respecter le serrage. De toute façon, si vous serrez trop, l’écran bouge moins facilement. Bon à savoir, toutes les pièces d’usure de ce casque Bell sont disponibles au catalogue, de quoi le choyer longtemps.

Bell Eliminator Gloss Black Chrome

Une casquette est aussi disponible en option, permettant le port d’un masque style cross. Pas testée car non livrée d’origine.

Bell Eliminator Gloss Black Chrome

Niveau protection, ce Bell Eliminator possède les homologations Dot et ECE. La jugulaire est de type Magnafusion®, fermeture par anneaux double D et la jugulaire viendra se fixer par un aimant estampillé Bell, preuve du soin mis dans les détails. Pour les porteurs de lunettes, une bonne nouvelle est que le port de vos binocles sous ce casque a fait partie du développement, point de soucis en vue.

Pour les amateurs de communication embarqué, les intérieurs de ce Bell sont prévus pour la pose d’oreillettes sans modification. Ici, un système Sena 3S y a été intégré vu l’utilisation quotidienne de ce casque.

Bell Eliminator Gloss Black Chrome

Afin de rassurer les sceptiques qui pensent à tort que ce casque Bell Eliminator ne perdurera pas, Bell offre une garantie de 5 ans sur ce modèle comme sur tous les autres modèles de la gamme. Le prix de 399€ pour la version fibre de verre grimpera à 599€ pour la sublime version carbone, pas plus cher que d’autres casques au look vintage proposés par la concurrence. Au vu des nombreuses décorations disponibles, il vous sera possible d’éviter d’avoir le même que votre voisin.

Bell Eliminator Gloss Black Chrome

A l’usage, ce casque Bell Eliminator est vraiment des plus plaisants. Son port est agréable et il nous a accompagné aussi bien sur une BMW F850 Gs, une Triumph Bonneville Street Twin, une Harley Davidson Fat Bob que sur nos montures personnelles, une Triumph Tiger 1050 et une Honda VFR 800. Il se comporte bien au niveau aérodynamique, son poids ne se fait aucunement ressentir. Le confort offert par ses mousses permet de belles journées de moto sans souffrance. Son écran large et facilement manipulable offre un champ de vision des plus convaincants.

Bell Eliminator Gloss Black Chrome

Mais et il y a un mais, le niveau sonore délivré par ce casque Bell Eliminator est haut, point de salut sans protections auditives. Les ventilations dans la face avant émettent des sifflements désagréables. Celles du dessus au nombre de 9 laissent passer l’air frais vers votre cuir plus ou moins chevelu et le résultat vous donne presque la sensation de rouler en cabriolet, bon pour l’arrivée d’air nettement moins pour le niveau sonore. On s’y fait, nos oreilles sont constamment sous protections de filtres sur mesure mais il faut le savoir, ce casque est bruyant.

Bell Eliminator Gloss Black Chrome

Sinon, petit point spécifique à cette version Spectrum Gloss Black-Chrome. La finition miroir dont il est revêtu est la cause de toutes les remarques et autres discussions entamées depuis que l’auteur le porte fièrement. Le nettoyage n’est pas pénible contrairement aux idées reçues : un coup de lingette humide et un passage de microfibre pour finir. D’accord pour le fait que les moindres traces de doigts sont visibles, que les insectes écrasés lors de roulages font de grosses taches dessus mais rien ne subsiste après un respectueux nettoyage. Il est cependant à constater lors d’un examen à la loupe effectué par nos soins, que de micros griffes apparaissent dans le revêtement au même titre que sur tout autre casque mais ici, c’est légèrement plus visible. La réflexion du soleil sur le miroir provoque aussi une légère diminution de la température dans le casque au soleil, pas désagréable comme effet secondaire. La nuit, les projecteurs des véhicules se reflètent fortement dans le casque et attirent l’attention, un bon point pour la sécurité.

Que conclure ? Passé notre légère pointe d’amertume du déballage, la joie nous accompagne tous les jours. Ce casque est un Eye catcher et un très bon compagnon du quotidien au prix de quelques petits frais en accessoires. Port de protections auditives assumé, il se révèle très agréable et offre bien plus que le petit rôle de casque à courte balade auquel on le croit destiné.

Bell Eliminator Gloss Black Chrome

Il va m’accompagner cette saison et bien plus que prévu à la base…

Lolobadboy

https://www.bellhelmets.com/

https://www.bihr.eu/

Casque Bell Eliminator : Les caractéristiques techniques

  • Type : intégral
  • Coque : fibre de verre composite
  • Coque de la version Carbon : fibre de carbone
  • Système de fermeture : double-D
  • Usage : routier et urbain
  • Poids : 1 500 g
  • Second écran solaire : non
  • Lentille anti-buée : oui
  • Bavette anti-vent : oui
  • Intérieur démontable et lavable : oui
  • Ventilations (entrées) : 13
  • Ventilations (extracteurs) : 0
  • Tailles de casques : XS, S, M, L, XL, XXL, 3XL
  • Tailles de coques externes : 3
  • Prix : 399 € (uni), 599 € (carbone)
Lolobadboy
Motard depuis toujours, passionné par la route en mode tourisme longue durée, point de journée moto sous les 400 kilomètres et même en hiver...
Article précédentYamaha Day 30 juin 2019 Mettet
Article suivantAu boulot avec Alvaro

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

Kymco Maxxer 300

Encore du boulot ! Kymco cartonne au hit-parade français alors qu'il commence seulement à s'implanter. Cette année, les Taiwanais agrandissent leur famille avec...
Publicité