Bastien prend la tàªte du classement général !

La météo sur place jeudi est agréablement chaude, plus de 30 degrés, même les habitués du coin n’en reviennent pas !

Les premiers essais se déroulent bien puisque je suis crédité du 3e temps provisoire derrière Nocco déjà très rapide à 0.3 s du record. Les sensations avec la moto sont bonnes même si j’ai de la peine à garder la bonne trajectoire en sortie de courbe.

On essaie différents settings pour les essais chronos mais rien n’y fait, je n’améliore que très légèrement mon temps au tour ce qui me relègue au 7ème rang à plus de 2.5 secondes du leader. A ce moment là, on remet tout en question pendant de longues heures ; mes trajectoires, les points de freinages, la pression des pneus, les settings de la moto, etc.

Après une bonne nuit de sommeil, c’est confiant que je remonte sur la moto pour l’ultime séance qualificative. Le chrono parle de lui même puisqu’au 2ème tour, j’améliore d’une seconde avec les pneus usés de la veille. Je rentre au pitlane pour un dernier arrêt, histoire de mettre une gomme neuve à l’arrière et c’est reparti pour 13 minutes. J’améliore encore d’une seconde ce qui me place en 6e position à 0.17s du 2ème. YES, les réglages effectués sur la moto ont porté leurs fruits !

Bastien prend la tàªte du classement général !

Première course, je pars dans le groupe de tête composé de 6 pilotes et tour après tour je remonte jusqu’à la 4ème place. Je dépasse le leader du championnat pour me retrouver 3ème, il me refait l’intérieur dans un trou de souris et nous voilà côte à côte sur la ligne droite. Il sort son coude pour m’intimider en revenant sur la piste croyant que je vais me laisser faire, mais c’est mal me connaître car je veux à tout prix défendre ma place. Nos motos sont très proches et son levier de frein vient toucher la selle arrière de ma moto, il chute et la course est arrêtée au drapeau rouge.

Arrivant au parc fermé, la direction de course nous informe que Duwelz va bien mais que sa manoeuvre en revenant sur la piste a été jugée trop musclée. Je finis donc 3ème d’une course terminée prématurément en raison de cet incident.

Bastien prend la tàªte du classement général !

Dimanche 16h30, place à la deuxième manche ! La pluie fait son apparition lors du tour de mise en place provoquant ainsi la panique sur la grille de départ. Le ciel est chargé de gros nuages noirs, le 75% des pilotes passent les pneus pluies. Je me dis qu’il faut jouer le coup de poker, m’élancer pour les 9 tours de course en pneus secs. Malgré un premier tour délicat avec des parties encore humides, la piste va ensuite être sèche jusqu’à la fin ! Du 2ème au dernier tour, je me bats avec Gamarino pour la victoire en tête de course. Après un dernier tour très acharné, il va finalement réussir à prendre l’avantage dans le dernière partie technique.. Je finis donc 2ème, meilleur résultat de ma carrière avec comme cerise sur le gâteau, la première place du championnat.

Bastien prend la tàªte du classement général !

Je suis très content de mon weekend, même si je suis déçu d’avoir louper d’aussi près ma première victoire. On savait d’entrée qu’avec ces 2 manches, Silverstone pouvait être décisif pour le championnat. Malgré des moments d’incertitudes où j’étais largué à plus de 2.5 secondes, on a réussi à se serrer les coudes pour au final repartir avec la tête du championnat avec 8 points d’avance.
Vidéo du dernier tour Chesaux vs Gamarino
Un énorme merci donc à tout le team et plus particulièrement à Dani et Manuel pour la sérénité et le calme qu’ils apportent à toute l’équipe.

Rendez-vous les 30 et 31 août prochains au Nürburgring !
Bastien #8

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,370FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité