Triumph Thunderbird 1700 Commander

Avis aux fans de Muscle cars, de grosses traces noires de gomme sur la chaussée, de discussions à base d’arguments superficiels et macho, cette Thunderbird 1700 Commander est faite pour vous. Loin du smoking, le Bad Boy anglais se dévoile, tout en muscles, en masse et en tenue de sport. Peinture métalisée deux tons, chrome à profusion, large d’épaules et forte en gueule, elle fera ressortir nos plus vils instincts de motard frimeur, mais pas seulement…

Triumph  Thunderbird 1700 Commander

 

En gagnant 100cm3, le moteur, un énorme bicylindre parallèle de 1700cc nous gratifie de la coquette puissance de 94cv à 5400 T/Min et d’un couple de 15.1 NM à 3550 T/Min. Attention, âmes sensibles s’abstenir, ça commence à causer comme disait l’autre. Ce moteur vous propulsera au rythme de ses énormes pistons de 107mm de diamètre, et inutile de taquiner la zone rouge du compte-tours absent, contentez-vous de démarrer, passer les rapports l’un après l’autre et savourez les accélérations, c’est divin. Les 348 kg de métal seront propulsés avec vigueur et entrain, c’est la banane sous le casque. Juste ne pas oublier que vous n’êtes pas au guidon d’une moto de sport mais d’un power cruiser, comme on dit de nos jours.

Triumph  Thunderbird 1700 Commander
gros twin parallèle de 1700cm3

Triumph  Thunderbird 1700 Commander
incroyable moteur rempli d’agrément

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La partie cycle est à la hauteur de ce moteur. Empattement de 2400mm, selle posée à 700mm vous permettront de garder les pieds au sol et assureront une belle stabilité à la bête. Une fourche  de 47mm, et d’un débattement de 120mm, associée aux amortisseurs arrière offrant eux un maigre 109mm  procurera une saine tenue de route à laquelle peu de customs peuvent prétendre. Les Anglais nous offrent là une moto utilisable même quand la route tourne. Le poids de 348 kg ne sera pas votre ami dans ce cas-là et les 3 disques de frein de 310mm ne seront pas de trop pour arrêter la machine et le pilote. Même si l’abs ne se fait sentir que sur l’arrière, les étriers avant à 4 pistons et 2 pistons à l’arrière mordent avec pas mal de puissance les disques, preuve qu’un custom peut freiner sans donner de sueurs froides à son pilote. Relever la moto de sa béquille sera toutefois un exercice délicat, il faudra faire attention au poids qui vous embarquera vite fait.

Triumph  Thunderbird 1700 Commander

 

Triumph  Thunderbird 1700 Commander Triumph  Thunderbird 1700 Commander

 

 

 

 

 

 

 

Triumph  Thunderbird 1700 Commander
pots classiques et chromés

Triumph  Thunderbird 1700 Commander
finition décevant sur ce coup là

 

 

 

 

 

 

 

 

Le look de cette Thunderbird 1700 Commander est sobre mais bien équilibré. Une fourche garnie d’un cache Té jouant le rôle de porte phares avant en métal, l’idée est bonne et permet de cacher les câbles électriques et autres disgracieuses fiches pendant lamentablement d’habitude. La peinture du réservoir deux tons de rouge est superbe, profonde et les couches de vernis ont été généreuses, gage de longévité et de tenue dans le temps. La selle moelleuse à souhait vous calera lors de vos longs runs, mettant votre fessier à l’abri des douleurs. Juste un bémol, le dosseret intégré s’est révélé être une éponge lors de notre essai. Après un trajet sous la pluie lors du retour, il a rendu de l’eau le restant de la semaine, ce qui est inquiétant pour le futur de ce coussin et de sa mousse de garniture. Le concessionnaire questionné à ce sujet penchait pour un cas isolé, à voir.

Triumph  Thunderbird 1700 Commander
selle confortable pour le pilote

Triumph  Thunderbird 1700 Commander
pas étanche du tout le coussin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commandes sont parfaites pour la tenue du grand guidon, seuls manque les réglages de leviers qui permettront aux moins lotis d’entres nous de pouvoir saisir les leviers sans devoir bouger les mains. La console centrale comprend un gros compteur garni d’une jauge à essence et d’un écran digital affichant les trips partiels et totaux. L’ordinateur de bord se commande au guidon, une bonne chose peu répandue encore.

Alors, que faire de cette Thunderbird 1700 Commander ? Franchement, une bonne surprise car c’est une moto saine de comportement non cantonnée à frimer en ligne droite et aux terrasses de café, bien qu’elle sache le faire sans soucis et pourrait même faire de l’ombre à certaines cousines Américaines, suivez mon regard… Dommage pour les repose-pieds qui limitent la prise d’angle, dommage pour la sécheresse de suspension arrière. En contrepartie, bravo aux freins Brembo rebadgés Triumph, bravo à ce moteur et merci à la selle pour ce confort. La belle essayée était équipée de la bagagerie d’origine Triumph, à savoir des saccoches cavalières en pvc recouvertes de cuir et fermées par des boucles de cartable en plastique, un peu chiche quand même.

La selle passager non livrée nous aurait certainement permis d’emmener notre compagne pour de longues et belles virées vu son épaisseur et comme le gros réservoir de 22 litres offre une décente autonomie de près de 350 km, ne nous privons pas, sortons rouler. Après tout, c’est bien pour cela qu’on achète une moto, non ? Rassurez-vous, la Thunderbird 1700 commander le fait avec ce mélange de charme British et ce côté Punk enfoui au fond de chaque sujet de sa gracieuse Majesté…

God Save The Twin.

Lolobadboy

Triumph  Thunderbird 1700 Commander

 

 

 

 

Lolobadboy
Motard depuis toujours, passionné par la route en mode tourisme longue durée, point de journée moto sous les 400 kilomètres et même en hiver...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité