Tracker GPS AT1 suivez votre moto à la trace

 

Protéger notre moto, voilà un vaste sujet pour lequel nous pourrions remplir des pages. A côté des protections mécaniques, il existe aussi des solutions électroniques comme les alarmes mais aussi les traceurs GPS.

On en voit déjà certains près à tourner la page, pensant probablement qu’on va vous parler d’un appareil hors de prix et de son abonnement non moins couteux. On a découvert un peu par hasard le AT-1, un traceur (ou tracker) GPS qui regroupe plusieurs fonctions intéressantes et surtout, sans aucun abonnement.

Tracker GPS AT1 suivez votre moto à la trace

Le AT-1 ne sera peut être pas le modèle qui vous intéressera le plus, non pas qu’il ne soit pas utilisable à moto mais parce que c’est un modèle « portable » que l’on peut déplacer d’un véhicule à l’autre, l’idéal pour nos essais ou ceux qui ne veulent pas toucher au faisceau de la moto ou veulent utiliser l’appareil sur différents véhicules.

Il existe une version spécifique à la moto que vous pourrez brancher à celle-ci avec même une coupure moteur.


Revenons à notre AT-1 !

Le boîtier est assez petit (91x57x24mm) et possède 4 puissants aimants pour s’accrocher à tout partie métallique sous votre selle (ou ailleurs dans le véhicule).

Il est étanche sous la norme IP65 : étanchéité aux infiltrations de poussière et à l’eau jusqu’à 12,5 L/Mn.

Il dispose sur la face avant de 3 leds dont une sous le bouton de mise en route. A l’intérieur, on trouve la batterie et un emplacement pour la carte Sim.

La première chose à faire sera donc de vous procurer une carte SIM chez un opérateur, que ce soit un abonnement ou une carte prépayée, à partir du moment où celle-ci vous permet d’envoyer et de recevoir des SMS.

Il suffit ensuite de suivre le manuel pour préparer la carte SIM dans un GSM en enlevant la protection du code PIN, la placer dans le boîtier et paramétrer le ou les numéros auquel(s) l’AT-1 doit vous prévenir.

Pour une première utilisation, il est préférable de l’allumer en extérieur mais par la suite, il vous faut le planquer dans votre moto, un endroit accessible ou du moins que la prise de rechargement soit accessible, vu que ce modèle fonctionne avec sa propre batterie. On trouve aussi dans la boîte un adaptateur au cas où vous voudriez le relier à votre moto (ou voiture).

Par la suite, c’est très simple.

Allumez le traceur et laissez le dans la moto.

Vous avez plusieurs options : la localisation simple, le détecteur de mouvement, le geofencing ou l’écoute silencieuse.

La localisation simple : envoyez un sms à votre appareil (il vaut mieux programmer le numéro dans votre smartphone) et il vous répondra avec un lien Google Maps. Il suffira d’une connexion wifi ou 3G (voir 4G) pour voir sur une carte où votre moto se trouve. La précision est de l’ordre de 5 mètres, ce qui devrait se montrer suffisant.

De grâce, ne jouez pas au justicier !

Le détecteur de mouvement : envoyez un code à votre traceur et dès qu’il sera déplacé, vous recevrez un message d’alerte sur votre smartphone et sans intervention de votre part ou si on embarque votre moto, vous recevrez un SMS toutes les 5 minutes avec la localisation jusqu’à ce qu’il ne bouge plus.

Le geofencing nous intéressera moins puisqu’il s’agit ici de déterminer un cercle à ne pas franchir par le capteur. On y voit bien des applications professionnelles mais sans plus pour un usage privé.

L’écoute silencieuse, il est possible d’appeler votre appareil et écouter ce qui se passe autour.

Forcément, le traceur ne va pas se mettre à sonner.

L’autonomie tourne autour des 30 heures en fonctionnement ou 12 jours en veille mais on peut rajouter une batterie double capacité.

Là aussi, l’appareil vous préviendra par SMS si votre batterie arrive à 20% et une deuxième fois si elle est presque vide.

Ce n’est pas plus compliqué que ça !

 

Bien entendu, ça ne remplace pas un U ou un bloc disque mais ça rassure et en cas de vol on peut tracer le déplacement de la moto. Il permet aussi de vous prévenir au cas où on renverserait votre moto par inadvertance.

Le seul vrai souci, c’est que comme un antivol classique, il ne faut pas oublier de l’allumer ou d’activer le détecteur de mouvement sans quoi, il ne servira à rien. Toutefois, ça ne concerne que cette version « portable », la version à brancher sur votre moto ne fonctionne pas exactement de la même manière et devrait éviter les oublis.

Pour 186 €, sans la carte SIM, l’investissement n’est finalement pas bien énorme. Même la batterie double capacité facturée 39,60 € ne devrait pas être insurmontable.

Le coût des SMS dépendra forcément de votre choix pour la carte SIM.

Vous pourrez commander le vôtre ici : http://www.mouchardgps.fr/traceurs-gps-autonomes/tracker-at1

Il existe aussi la version moto à découvrir sur leur site.

Tracker GPS AT1 suivez votre moto à la trace

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité