Segura Braddy, le vintage façon textile.

Il y a encore quelques années, si on voulait opter pour un look vintage, on avait le choix entre le cuir ou le coton ciré. Chacun ayant ses points forts et points faibles, le choix n’était pas forcément aisé mais le rétro ayant le vent en poupe, les fabricants ont voulu proposer d’autres options pour accompagner votre Scrambler ou Café-Racer.

Segura Braddy, le vintage façon textile.

C’est le cas de ce blouson Braddy présenté dans les nouveautés de la marque française Segura. Un look sobre et inspiré des décorations des seventies, le Braddy est disponible en bleu marine ou beige clair comme pour notre essai. Et quand je parle de sobriété, ce sont vraiment les détails qui lui donnent son côté vintage : unie avec juste les bandes de couleurs sur le haut de la poitrine gauche et le dos mais à droite, le nom Segura brodé sous la poche en haut à gauche. De plus près, vous noterez que les boutons en bas des manches et au col sont estampillés 70’s, tout comme sur la tirette. Ceci mis à part, pas d’autres décorations et honnêtement, il n’en faudrait pas en plus non plus… à moins de faire personnaliser le dos mais ça, c’est une autre histoire. Le Braddy n’a pas de réglages non plus, sauf par pression dans le bas des manches et une large tirette sur les avant-bras.

L’agencement des poches est plutôt original : une petite sur la manche gauche pour une carte de banque par exemple, deux en bas avec un zip vertical mais aussi une verticale sur la poitrine à gauche et une en biais de l’autre côté, une asymétrie qui surprend. Mais ne vous laissez pas avoir (enfin pas comme moi), le zip de droite cache une entrée d’air et non un espacement de rangement. A l’intérieur, on trouve aussi une poche pour un smartphone et deux autres cargos fermant par velcro.

Comme je le disais en début d’article, ce Braddy fait donc partie de la nouvelle génération au look seventies et est donc conçue en textile 600D, une matière devenue classique et très répandue. On gagne beaucoup en poids comparé à un cuir, en souplesse aussi même si on compare au Stripe Perfo que j’avais essayé.

Segura Braddy, le vintage façon textile.
Le Segura Strip Perfo avec une Harley particulière !

Mais là ne s’arrête pas l’évolution puisque Segura le dote d’une membrane étanche qui vous mettra à l’abri de la pluie. Mieux encore, on peut l’utiliser quand il fait plus froid grâce à une doublure complète 90 grammes. J’avoue ne pas l’avoir testée mais juste en la portant, on sent qu’on pourra affronter sans souci au moins l’automne, voir même l’hiver même si le coloris beige clair fait un peu peur sous la pluie. Jusque là, malgré quelques averses, j’ai eu la chance de ne pas voir le dos badigeonné de boue mais je ne suis pas pressé de tester sous peine de la salir. Faut dire qu’elle est tellement belle et vous donne un look tellement classe qu’il serait dommage de tout gâcher avec quelques tâches. Etanche et équipée pour l’hiver, pour les jours très ensoleillés, il faudra ouvrir la petite ventilation. Ne vous attendez toutefois pas à une grosse arrivée d’air frais, on n’est pas sur un blouson en mesh ! Au mieux, ça vous fera un petit filet d’air à l’intérieur, mieux que rien et plus nuirait au look du Braddy.

Segura Braddy, le vintage façon textile.

Il va de soi que Segura n’a pas oublié la protection même si étonnamment, celles livrées avec le blouson pour les coudes et les épaules ne sont que de niveau 1 et que la dorsale devra être ajoutée. Je trouve ça un peu dommage de ne pas avoir une protection totale de niveau 2 mais forcément, ça influencerait le prix. Pour ma part, je rajoute d’office une dorsale pour les essais, on ne sait jamais… et pour le reste du temps, gilet airbag mais ça, c’est une autre histoire.

Segura Braddy, le vintage façon textile.

Le Braddy tient assez bien au chaud même si le textile n’est pas très épais mais ce que j’apprécie en plus de son look, c’est son confort, avec son poids plus léger et une souplesse que le cuir aura difficile à offrir. Pas besoin d’autre matériel high-tech, le blouson sied à merveille à une moto comme le Scrambler Desert Sled utilisé pour les photos mais vous pouvez l’accommoder à bien des sauces. La classe du vintage, je vous l’ai dit.

Le blouson est certes souple mais il a la bonne idée de ne pas trop flotter au vent non plus, c’est sans doute du à sa coupe plutôt ajustée. De fait, pensez à voir large parce que ça taille assez petit. Surtout sur le Melo Cake abdominal, ma taille habituelle se montre limite. Si vous avez l’occasion de tester, faites le !

Segura Braddy, le vintage façon textile.
Avec l’Africa Twin, ça le fait aussi, non ?

En VIDEO :

Avec un tarif affiché à environ 220 €, pour un blouson qu’on peut utiliser toute l’année, ou presque en ayant un look au top, je ne trouve pas ça exagéré pour ce Braddy, à choisir entre le bleu et le beige, le premier étant peut être moins risqué si vous roulez toute l’année, enfin, si vous ne souhaitez pas le laver à la moindre tache.

Segura Braddy, le vintage façon textile.
Segura Braddy, le vintage façon textile.

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité