Rocc 241, l’essentiel sans se ruiner.

Dans les casques, on trouve de tout, du moins cher au très cher et les jets n’échappent pas à cette remarque. Si le jet, dans sa version touring, est souvent utilisé par les scootéristes, des motards en sont aussi friands, surtout en été mais est on prêt à dépenser une fortune pour un casque qui ne servira peut être que quelques semaines par an ?

Rocc 241, l’essentiel sans se ruiner.

Ce Rocc 241, distribué par Büse répondra parfaitement aux attentes de ceux et celles qui veulent un jet avec un grand écran sans pour autant se ruiner. Alors forcément, c’est une coque en ABS mais le poids reste malgré tout raisonnable avec seulement 1350 grammes sur la balance.

Rocc 241, l’essentiel sans se ruiner.

Mais la conception en ABS n’est pas rare non plus pour les casques, pas de quoi en faire un frein, surtout que son équipement est plus que complet. Sa forme est aussi plutôt sympa avec à l’arrière comme un spoiler intégré qui lui donne un dynamisme certain et un look sportif.

On retrouve forcément un grand écran qui descend assez bas pour bien vous protéger et ce qui surprend surtout, c’est que quand on porte le Rocc, on a presque l’impression de ne rien avoir sur la tête tellement le champ de vision est large, très large même. On comprend vite pourquoi on le porte souvent en ville, pas qu’il soit limité en protection, du moins comme tous les jets, mais surtout parce qu’il permet de voir tout autour sans quasiment tourner la tête. On peut facilement l’ouvrir mais il n’y a pas de cran, autant l’ouvrir en grand.

En plus de l’écran principal, vous avez un écran solaire intégré que l’on commande étrangement par une grosse molette à gauche au point de pivot. Pas de système sur ressort, on tourne dans un sens pour le lever, dans l’autre pour le baisser, rien de plus. C’est facile à faire peu importe le gants mais j’aurais personnellement apprécié un système plus fluide. Je me demande ce que ça donnera dans le temps…

Pour parfaire son rôle de jet touring, le 241 s’équipe de deux entrées d’air sur l’avant et même d’un extracteur sur le haut du spoiler, tous peuvent être ouverts sur trois positions pour régler au mieux l’air frais qui entre dans le casque et on sent clairement le passage du vent quand on les ouvre.

Rocc 241, l’essentiel sans se ruiner.

L’intérieur est doux et agréable au toucher et est de plus amovible et lavable, comme sur bien des casques plus chères. Comme je vous le disais, ce Rocc 241 est équipé avec tout ce qui se fait de mieux.

Pour la fermeture, c’est une classique boucle micrométrique et si on devrait lui reprocher un seul manque, c’est l’absence d’un Pinlock mais on s’en passe aisément sur un jet.

Tout ça a l’air d’un beau programme, reste à voir ce qu’il vaut en roulant, c’est bien pour ça que nous testons du matériel pour vous dire ce qu’on en pense.

Rocc 241, l’essentiel sans se ruiner.

Bien équilibré et bien en place, le 241 (drôle de nom) se fait presque oublier, comme je le disais, son grand écran offre une belle vue sur tout ce qui se passe devant vous sans en voir les limites du casque.

Pas de prise au vent excessive même sur une moto sans protection, il ne bouge pas.
Par contre, on ne pourra pas lui donner la note parfaite, à cause de son insonorisation. On s’en doutait un peu mais la protection acoustique n’est pas son fort. Ca dépendra forcément de la protection offerte par la moto mais sur la R18 qui n’a aucun carénage ni saute-vent, je ne pourrais que conseiller les protections auditives sans quoi vous le regretterez rapidement.

En même temps, je pense qu’il a plus une vocation urbaine ou d’être utilisé sur une moto qui offre une bonne protection et pour un jet, on ne s’étonne pas trop du bruit, c’est un point commun à beaucoup de casques de cette catégorie.

En VIDEO:

Et puis franchement, vu le prix de ce Rocc 241, il serait mal venu de faire le difficile.
Moins de 120 € pour ce jet, ce n’est pas cher payé même si ce n’est qu’une coque en ABS.
Bon, j’avoue, je m’étais dit plus d’une fois que je ne voulais pas tester des casques bon marché, pas par prétention de ne rouler qu’avec du haut de gamme mais plus par crainte d’être déçu par la qualité. Ici, hormis le système de l’écran solaire qui me parait très rudimentaire, le reste met plutôt en confiance. Idéal pour rouler en ville et pour ne pas se ruiner si on ne le porte que quelques jours par an.

Rocc 241, l’essentiel sans se ruiner.

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité