Les 500 kms en BMW GS 800 Adventure

 

Testée fin 2014 par Lolobadboy, on ne peut pas vraiment dire qu’on vous présente une nouveauté vu qu’elle n’a pas évolué depuis.

Mais alors pourquoi ?

Au départ, c’était une GS 1200 Adventure qui devait servir à cette balade mais indisponible à cette date, BMW a proposé la 800.

Autre hasard du calendrier, l’année passée, pour les 500 kms Wallons, j’avais une R1200RT.

Les 500 kms en BMW GS 800 Adventure

En 2016, la première partie de ce brevet de 1000 kms se déroule en Flandres, souvent boudée par beaucoup de motards mais on y reviendra par la suite.

La semaine avait bien commencé avec une météo pourrie, un bon temps à la Belge comme on dit et le choix de la GS 800 se révélait finalement plutôt bon. Un trail paré pour affronter toutes les routes et les chemins peu importe les conditions.

L’ABS et l’anti-patinage sont les bienvenus sur les chaussées humides et je constate déjà avec bonheur que cet ASC est moins brutal que lors de mon dernier essai. Pas que le moteur déborde de chevaux à maîtriser mais avec ses 229 kg, sans les valises, il faut ne pas négliger son inertie.

Direction Merchtem pour le départ des 500 kms, sous la bruine et dans le brouillard, j’en profite pour tester les lampes additionnelles qui vous rendent plus visible dans la circulation.

Les 500 kms en BMW GS 800 Adventure

La protection est bonne, la grande bulle protège bien mais dévie l’air sur le casque créant pas mal de bruit. Les protèges mains associés aux poignées chauffantes ont été mis à contribution. Il n’y a rien de plus ennuyant que de commencer une journée avec des gants humides.

Ceci dit, il y a largement assez de place dans les valises et top case pour emporter une paire de gants en plus, ainsi que tout notre matos photo et vidéo, un casse croute, un pantalon pluie, de quoi s’hydrater… enfin, vous avez compris, il y a de la place par contre un top case plus grand aurait permis d’y entrer notre casque Dual.

Le temps de s’inscrire et il faut attendre 10h00 pour le top départ. La première étape nous dirige vers Viane mais le GPS adventure nous guide pour le moment surtout à travers la ville. La GS ne rechigne pas à la tâche, la boîte est précise et se laisse manier sans critique.

La plus gros souci et c’est bien entendu ce qui répugne autant les motards (ou tout autre usager) c’est la multiplication des radars. On passe un feu de circulation avec un radar pour quelques centaines de mètres plus loin, en pleine ligne droite en retrouver un deuxième suivi à son tour par un deuxième carrefour.

Ne pensez pas que ce brevet soit une épreuve de vitesse ou que forcément, on y roule tous comme des fous furieux mais on préfère quand même sortir d’un village pour rouler hors agglomération.  Ici on en est loin et presque 45 kms en ville, c’est long.

La première étape nous même à Viane.

Les 500 kms en BMW GS 800 Adventure

Juste le temps de pointer, encoder l’adresse suivante et on est parti. On remercie quand même la bonne maniabilité de la GS pour traverser les agglomérations sans souci, sauf peut-être à certains endroits à cause de la largeur des valises. Hé oui, ça ne se faufile pas partout.

 

Les 500 kms en BMW GS 800 Adventure

L’étape suivante nous mène à Ronse (Renaix pour ceux qui cherchent), plutôt sympa comme centre ville, tellement que je gagne un tour gratuit en m’étant trompé d’une sortie dans un rond point. Pourtant le GPS est bien en vue mais un samedi midi, je ne suis pas le seul sur les routes.

Tout le monde pointe au contrôle et je fais ma gym habituelle pour descendre et monter de la selle et avec les valises et le top case, c’est physique. Ne tentez pas le coup si vous ne vous sentez pas grand assez.

La prochaine adresse encodée, autant bien s’installer au guidon parce que ça va être long, on nous attend à Izenberge dans un hôtel, choix étonnant mais on verra sur place.

La GS va enfin pouvoir respirer un peu, lâchons les 85 cv du twin, enfin lâchons c’est vite dit parce qu’il est vaillant et surtout très économe mais ne comptez pas trop sur lui pour vous offrir des sensations. Il fait son boulot, vous emmène partout où vous voulez, sans vous faire peur mais se montre avare quand on le voudrait plus fun. A défaut, son couple de 83 Nm à 5750 tr/min et sa souplesse assure une utilisation facile dans toutes les situations.

Ce trajet nous fera d’ailleurs prendre un morceau d’autoroute, un peu par hasard mais bien calé à 120 km/h, je me baisse un peu pour profiter de la bulle et fais mumuse avec le bouton info pour regarder la consommation, à peine 5 L/100 à ce moment. Impossible de dire où on en est côté carburant, la jauge affiche seulement un demi réservoir, on est encore dans le bon alors.

Tant qu’à faire, je profite de l’ESA, les suspensions gérables au guidon en optant pour le mode confort qui gomme toutes les irrégularités de la route, petites bosses, raccords… c’est à peine si on les sent.

Par contre, on a vite fait de découvrir un point noire à la GS 800, à l’approche des 5500 – 6000 tr/min, les vibrations sont trop présentes. Si dans les poses pieds couverts de gros caoutchoucs les amortissent bien, on les sent même dans la selle et ce n’est pas des plus agréables.

Dans un petit village, au détour d’une allée, on arrive face à l’hôtel, un château oui… quel luxe et on se demande bien ce qu’on du penser les clients voyant débarquer une horde de motards tout équipés juste pour obtenir un cachet sur un bout de papier.

Les 500 kms en BMW GS 800 Adventure

J’aurais bien profité des thermes après tout mais le temps est compté et il faut pointer dans les délais surtout que le contrôle suivant se fera à Sint Kruis (Bruges).

Je vais aussi pouvoir tester le mode sport de notre ESA, enfin des petites routes en rase campagne pleine de virolos. Une fois le poids maitrisé, on peut franchement s’amuser à la balancer d’un virage à l’autre, façon supermotard même si ça vous tente.

L’arrivée dans Bruges est un vrai calvaire : des embouteillages à n’en plus finir et avec les deux valises, on ne passe pas partout sans prendre le risque de rayer quelques carrosseries et surtout, des travaux et des déviations partout. Même le GPS en perd le nord, c’est dire.

Un peu au pif, je finis par trouver le contrôle, non sans mal. La Gs ne semble pas aimer les bouchons. Si jusque là le freinage s’était montré à la hauteur, le double disque 300mm et ses étriers deux pistons commence à râler en émettant des bruits peu encourageants. Impossible de savoir pourquoi, même le mécano chez Bmw n’a rien trouvé.

Le point suivant nous mène à Zelzate, un petit café sympa mais aux tarifs exorbitants. Les freins de notre GS semble avoir retrouvé leur forme, du moins la plupart du temps.

Les kilomètres s’accumulent et pourtant, on n’a pas encore refait le plein depuis notre départ, étonnante cette autonomie !

On fera encore halte à Laarne, Sint Niklaas, Buggenhout et Wieze et toujours pas d’arrêt à la pompe essence.

Retour au point de départ avec presque 500 kms au compteur, enfin plutôt 450 kms.

Voilà une journée bien remplie !

Pour ceux qui le désirent, on peut fournir une copie du roadbook qui au départ de Merchtem, vous emmène aux villes et villages suivants : Viane, Ronse, Izenberge, Brugge, Zelzate, Laarne, St Niklaas, Buggenhout et Aalst.

On regrette quand même les beaux paysages Wallons, le parcours 2015 nous avait ainsi fait passer par des régions comme celles de Bouillon et de Rochefort ainsi qu’au Luxembourg

Notre vidéo de l’essai :

Comme certains nous l’ont demandé, on s’est posé la question des possibilités Offroad de la GS, après tout elle est taillée pour ça. Seulement, avec la météo pourrie toute la semaine, les chemins et sentiers même accessibles sont devenus de vrais marécages et toboggans de boue.

Les 500 kms en BMW GS 800 Adventure

Vu le poids de la machine, même si elle est équipée de crash barres, je n’étais pas très emballé. Vous ne verrez donc pas dans la vidéo la piètre tentative. Au mieux, voici les photos pour vous montrer par où on est passé, entre autre. Que les écolos se rassurent, ce n’était pas en plein milieu d’un bois via des sentiers interdits aux motos.

Les 500 kms en BMW GS 800 Adventure

Et après, il a fallu tout nettoyer… pour une moto prévue pour sortir de la route, je peux vous dire que c’est n’est pas des plus simples à nettoyer surtout côté moteur à l’avant. Il y a du boulot pour la décrasser en profondeur.

Nul doute quand même, qu’une fois les valises enlevées et par un temps plus clément, ça doit être bien marrant. On aurait pu profiter du mode Enduro qui désactive l’ABS à l’arrière et limite le contrôle de traction pour pouvoir en profiter dans cet exercice.

Affichée à 12.750 € de base, il faut bien entendu compter sur les options, plutôt nombreuses d’ailleurs.

Sur notre moto d’essai, BMW a ajouté le pack enduro, le pack option line (poignées chauffantes, ordinateur de bord, support central), les feux LED, l’ESA, le système d’alarme, la double selle basse.

Cela nous amène déjà à 14.660 € et il faut encore compter la bagagerie…

Ah oui quand même !

Bon, en même temps, vous avez une moto sympa qui pourra vous accompagner toute l’année, par tous les temps, au quotidien comme en week-end.

Un petit manque de fun malgré tout mais elle est tellement docile qu’on veut bien lui pardonner.

Reste une seule condition, être assez grand pour l’utiliser.

Vous retrouverez les articles du casque Nexx XD1 et de la veste Alpinestars Megaton sur le site.

NB : Alors pour l’année prochaine, une idée du style de moto pour le brevet des 500 kms en Wallonie ? On attend vos propositions, après on verra bien en fonction des nouveautés 2017 !

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité