BMW F800 GS Adventure

 

BMW F800 GS Adventure
La Bmw F800 Gs Adventure

Pensée comme le chaînon manquant dans la gamme GS du constructeur bavarois, la F800GS Adventure a du mal à se faire une place au soleil, elle reste dans l’ombre de ses grandes sœurs de la série 12OO. Et pour les jeunes motards, la dénomination Adventure effraie ou n’attire pas,au choix. L’aura de sa grande sœur, la 1200 Adventure qui se vend comme des petits (et chers) pains ne l’atteint pas. Alors, vilain petit canard ou trésor caché ? Voyons cela au cours d’une semaine de routes et d’évasion en sa compagnie.

 

 

Le moteur est le désormais bien connu twin vertical parallèle de 800 cm3, affichant dans cette version 85 cv à7000 T/Min et un couple de 83 NM à 5750 T/Min. Il faut reconnaître que si, sur papier, ce n’est pas énorme au vu de la production actuelle des gros trails, le twin se montre un agréable compagnon, puissant sans être agressif et surtout, offrant une facilité d’utilisation bien répartie sur une large partie de sa plage moteur. Point négatif, à partir de 5000 T/Min, des vibrations viennent semer la zizanie dans cette belle tranquilité, affectant plus les mains que les pieds, ceux-ci reposant sur de larges repose-pieds agrémentés de blocs de caoutchouc amovibles amortissant clairement les vibrations, good or bad. Il faut toutefois reconnaître à ce moteur un côté plaisant, volontaire et même quelques envies de grimpettes dans le haut du compte-tours avec beaucoup de vivacité.

BMW F800 GS Adventure
repose pied deux positions

BMW F800 GS Adventure
deuxième position

 

 

 

 

 

 

 

 

La partie cycle est tirée de la F800 GS normale à ceci près que les suspensions voient leurs débattements augmenter  ainsi que la hauteur de selle qui passe à 890mm, ce qui place la F800 GS Adventure dans la catégorie des hautes sur pattes.

Malgré son très large guidon de 920mm, elle reste un chouia moins vive que sa sœur. Elle reste malgré tout maniable, donnant un sentiment de sérénité à son guidon, laissant son pilote se concentrer sur sa conduite plutôt que sur les embûches qui parsèment nos routes. Elle est une compagne de tous ces instants de la vie d’un motard.

BMW F800 GS Adventure
grand guidon et bulle protectrice d’origine

BMW F800 GS Adventure
Selle confortable pour le pilote et son passager

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’option ESA disponible moyennant un supplément financier de votre part, ne se révèle pas obligatoire au vu de l’excellent tarage des suspensions d’origine et de la facilité de réglage de la suspension arrière via une molette placée sur le flanc de la moto et même accessible en roulant. Ne boudons pas notre plaisir, la moto d’essai est full options et utilisons donc cet ESA qui nous offre par la simple pression d’un bouton au guidon, de passer du mode confort au sport via le mode normal. Les différences se font sentir mais le comportement routier de la F800 GS n’en est pas trop affecté, signe d’une bonne base de suspension. Pour l’avant, 230mm de débattement pour la fourche de 43mm et l’arrière offre quant à lui, 215mm de voyage. Ce qui permettra aux téméraires de quitter le goudron pour la terre et de s‘en donner à cœur joie lors de raids dans lesquels on aperçoit pas mal de F8OO GS Adventure ou non. Les roues de 21 pouces à l’avant et de 17 à l’arrière peuvent être équipées de pneus piste alors que d’origine, elle vous sera livrée avec d’excellents pneus mixtes Pirelli Scorpion Trail.

BMW F800 GS Adventure
les excellents freins Brembo for Bmw

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le reste, que du bon au niveau freinage, un abs déconnectable veille sur vous, associé aux étriers deux pistons pinçant des disques de 300 mm à l’avant et un disque de 265mm à l’arrière. L’abs est aussi modulable via une commande au guidon, permettant en mode enduro de laisser glisser la roue arrière afin de favoriser les virages et les mises en glisse nécessaires en tout terrain. Reconnaissons toutefois qu’une bonne poigne est utile pour arrêter la moto, un peu plus de mordant aurait été bienvenu. Le transfert de masse déclenché par le freinage rappelle aussi l’incroyable efficacité du Télélever BMW comparé à une fourche conventionnelle. L’ASC, anti-patinage, participe aussi à votre sécurité et assume son job en toute discrétion mais avec efficacité. Lui aussi est modulable via le mode Enduro.

BMW F800 GS Adventure
repose-pied passager bien placé
Le réservoir déborde de la coque

BMW F800 GS Adventure
24 litres embarqués pour une autonomie conséquente

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La grosse différence avec la version normale vient aussi de ce réservoir de 24 litres qui déborde de partout sous la selle. Il offre une autonomie mesurée lors de notre essai de 500km et la réserve n’était pas sur la fin, agréable surprise. Afin de le protéger des chocs en cas de chute, d’imposantes barres de protection font le tour de la moto, faisant aussi office de porte-valises ; une véritable cage de sécurité autour de votre machine, bien utile lors d’une utilisation tout terrain. Le sentiment de robustesse ressenti n’est pas exagéré et c’est l’âme tranquille que vous affronterez la piste et ses ornières lors de vos voyages au bout du monde. Elle vous y emmènera sans aucuns souci et elle vous en ramènera de la même façon.

Pour voyager, des options semblent indispensables à cette F800 GS Adventure. Commençons par la bagagerie BMW en aluminium, chère mais tellement pratique. Près de 100 litres de volume pour les trois pièces, avec toutefois un bémol pour la largeur mesurée de 110cm au point le plus large, attention lors de la remontée des files. Passons aux poignées chauffantes, aux clignos leds, à l’ordinateur de bord,aux phares longue portée leds très puissants, en passant par les sacs pour les valises, tout ceci fait rapidement grimper la note aux alentours de 15000 euros, ce qui est loin des 12500 du modèle de base. Pour ce prix-là, vous aurez une baroudeuse efficace, pas trop lourde, fiable. Elle semble bien seule dans cette catégorie de trails voyageurs de moyenne cylindrée, la concurrence offrant beaucoup plus de cm3 ou uniquement des versions plus orientées route. Reste la Triumph Tiger 800 XC, semblable sur certains points mais moins équipée niveau assistance électroniques et autres aides à la conduite. Et attention à la redoutable VFR 800 X qui s’annonce…

Pour finir, à la conduite, la BMW F800 GS Adventure est agréable, sécurisante, on est idéalement placé en hauteur, la vue est assurée au-dessus des voitures. Le grand guidon assure des changements de cap rapides. Seule la selle pourrait apporter un peu plus de douceur mais sur ce point-là, les motards ne sont pas égaux. Lors de notre essai, de violents orages se sont abattus sur le pays, nous laissant apprécier les différents équipements offerts par la moto. Les poignées chauffantes sont top, l’anti-patinage et l’abs un vrai plus niveau conduite sécurisée et la souplesse du moteur un avantage dans ces conditions dantesques. Reste son prix qui peut freiner certes mais en contrepartie, vous aurez une vraie moto d’aventures à vivre tous les jours, d’excellente qualité et qui ne craindra pas un usage quotidien par tous les temps. Pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas s’offrir la R1200 GS Adventure, la F800 GS est un choix de raison mais avouons-le, un choix de cœur aussi tant elle vous offrira sans trop vous demander un échange.

LOLOBADBOY

BMW F800 GS Adventure

 

 

 

Lolobadboy
Motard depuis toujours, passionné par la route en mode tourisme longue durée, point de journée moto sous les 400 kilomètres et même en hiver...
Article précédentHonda CB1100 Ex
Article suivantHonda NC 750 X

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité