Lazer Oroshi: vintage et patrimonial

l’Oroshi, ou « vent descendant » en japonais, est un intégral old school qui vous balance une claque visuelle lorsque vous l’avez en main et qui se réfère au glorieux passé de notre fabricant national de casques.

Lazer Oroshi: vintage et patrimonial
Une calotte dépouillée de tout artifice

Depuis son centenaire fêté l’an dernier -souvenons-nous que Lazer est le plus ancien manufacturier mondial de casques!-, l’avenir de la marque est clairement défini: investir résolument le créneau du « premium entrée de gamme » en produisant des volumes importants en IMAC (Impact Modified Alloy Composite) une résine thermoplastique de la dernière génération, c’est-à-dire plus légère, plus solide et nettement moins sensible au rayonnement solaire. Dans les bureaux de Mont-Saint-Guibert, on n’en fait pas mystère: ce matériau et cette façon d’opérer permettent de comprimer les coûts tout en garantissant la qualité générale des produits. Au fait, comme un vent descendant est en général très puissant (le mistral en est un), l’Oroshi se devait d’assurer en aérodynamique, passons au test pour voir ce qu’il en est…

Lazer Oroshi: vintage et patrimonial
L’intérieur de l’Oroshi est superbe, comme on les faisait naguère

Alors, ça donne quoi?

Supérieurement fini, surtout grâce à son intérieur brun « comme au bon vieux temps », ce nouveau Lazer dégage effectivement une impression de produit premium tout en restant bien plus abordable que ses concurrents parfois trois fois plus chers. L’Oroshi est doté d’une boucle DD, d’une double fixation de l’écran pour un surcroît de sécurité et de ventilations frontales efficaces qui se font apprécier l’été. Pour 149€, c’est un casque coup de cœur qui se mariera à merveille avec un oldtimer ou avec les machines du courant néo-rétro. Particularité significative de la déco Café Racer : comme la calotte est poncée à la main avant d’être revernie, chaque Oroshi Café Racer est un modèle unique !

Lazer Oroshi: vintage et patrimonial
L’oroshi Café Racer, unique par nature

Nous avons toutefois préféré la décoration Wings parce qu’elle fait référence, tant par l’esthétique que par le choix des coloris, aux productions Lazer des années ’80, ce qui en fait un heaume patrimonial en plus d’être vintage. A l’usage, on apprécie d’abord le poids contenu du casque: avec 1360g mesurés en taille XL, on est virtuellement au niveau pondéral d’un casque en fibres, ce qui est remarquable. D’autre part, l’Oroshi prouve qu’un casque peut s’avérer aérodynamique même si sa ligne est épurée au maximum. Ici, on n’a droit à aucun pli aérodynamique ni spoiler et pourtant, fidèle à sa dénomination, il fend l’air avec suffisamment d’aisance pour limiter les turbulences et les bruits qui en découlent.

Lazer Oroshi: vintage et patrimonial
La ligne est dépouillée mais l’aérodynamique convainc

Autre source de confort pour l’utilisateur, l’équilibre général du casque est excellent et l’Oroshi le doit sans doute au fait que ses deux calottes (déclinées du S au XL) restent très compactes. Cette compacité a cependant son revers: les grandes têtes pourraient le trouver trop échancré à l’arrière, ce qui génère des courants d’air dans le haut du cou, une caractéristique que nous avions déjà notée sur l’intégral Rafale. A l’inverse, alors que l’étanchéité laisse souvent à désirer sur les casques vintage, ce n’est pas du tout le cas ici; elle est au point pour l’air comme pour l’eau grâce à la présence d’un joint spécifique. Deux bémols relatifs si l’on considère le prix ultra compétitif: il faudra équiper l’Oroshi d’une lentille antibuée et sa visière devra être respectée car elle s’avère sensible aux rayures. Soulignons que l’intérieur reprend le Morpho System Plus avec des coussinets de joues et de coiffes adaptables à différentes tailles et qu’il est entièrement démontable et lavable. En conclusion, nous pouvons affirmer que ce Lazer Oroshi offre un rapport prix/prestations très flatteur  (son prix lui aussi semble venir du passé!) et une esthétique à l’abri de toute critique.   

Lazer Oroshi: vintage et patrimonial
Le joint spécifique assure l’étanchéité à l’air et à l’eau

Calotte injectée en I.M.A.C.
 1300+-50 GR (L)
 ECE 22.05
 Écran clair anti-rayures
 Joint d’écran tubulaire souple
 Fixation de l’écran haute sécurité renforcée en aluminium
 Boucle Double D racing
 EPS – calotte interne quadruple densité (zone de protection supérieure optimisée)
 Ventilation Full Air System (FAS)
 Intérieur 100% démontable et lavable
 Morpho System Plus (coussinets de joues et coiffe disponibles à votre taille)
 Sac de transport spécifique
 Garanti 5 ans (2 ans + 3 ans après enregistrement)

Lazer Oroshi: vintage et patrimonial
Lazer Oroshi: vintage et patrimonial
Deux autres décorations retenues pour l’Oroshi

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,402FansLike
200FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité