Ixon, un bon cru bourguignon

Qu’on se le dise, les vins ne sont pas les seuls ambassadeurs de la Bourgogne: Ixon développe constamment ses produits avec pour ambition de présenter une gamme abordable dont les prestations s’apparentent néanmoins à celles de marques prestigieuses et plus onéreuses. Nous l’avons vérifié en mettant au banc d’essai l’ensemble veste et pantalon Crosstour HP ainsi que les gants Pro Continental.

Le pantalon et la veste Crosstour HP constituent une mise à jour d’un ensemble apparu il y a un peu plus de deux ans. Ils ont été peaufinés tant au niveau esthétique qu’en termes de caractéristiques techniques ; l’apport le plus remarquable étant le passage à une version haute visibilité que nous testons ici. Compléments idéals du Crosstour, les gants Pro Continental sont quant à eux une nouveauté toute fraîche, sortie pour cet hiver 2018-2019.

Ixon, un bon cru bourguignon
Le fluo donne une allure dynamique à la veste

Gants Pro Continental (99,99€)

Nantis d’un index tactile touch facilitant l’utilisation d’écrans tactiles sans devoir ôter ses gants, les Pro Continental vous permettront de commander confortablement votre GPS et votre smartphone, à condition que l’écran soit assez grand pour ne pas nécessiter une précision fine dans le geste. Si, comme nous, vous n’y voyez qu’une caractéristique accessoire, vous serez sans doute heureux d’apprendre qu’Ixon n’a pas négligé la présence d’une raclette sur l’index gauche ; voilà un équipement toujours bien utile par temps de pluie et, surtout, de bruine.

Ixon, un bon cru bourguignon
La raclette d’index, un vrai plus!

Propriétaire depuis plus de vingt ans d’une paire de Furygan Super Solution, figurez-vous que je n’ai jamais trouvé depuis lors de gants plus efficaces en termes de protection thermique. Lors de chaque essai de gants, j’étalonne les nouveaux à l’aune de ces vénérables anciens avec des résultats immuables : les vieux vous protègent mieux ! J’étais donc curieux de voir de quoi seraient capables ces nouveaux Ixon… Partant du principe que, pour des gants d’hiver, la protection au froid est un critère cardinal, j’ai pu tester les Pro Continental par des températures de l’ordre de -8° sur un parcours de 70km dont 45 d’autoroute. Eh bien les gants français ne déçoivent pas, contrairement à maints concurrents plus chers.

Ixon, un bon cru bourguignon
Les Pro Continental se marient idéalement à l’ensemble ProTour

Bien qu’ils n’atteignent pas le niveau d’isolation record des Furygan, ils vous permettent de rouler sans poignées chauffantes, et sans que ce soit un calvaire, pour peu que la moto offre un minimum de protection ; en l’occurrence, il s’agissait d’une VFR800 Vtec. Ceci posé, soyons justes, les Super Solution ne peuvent rivaliser avec les gants actuels quand il s’agit de résistance à l’abrasion et aux impacts. En l’espèce, les nouveaux Ixon sont également bien nantis avec leurs nombreux renforts (notamment sur la tranche de la main), leur coque supérieure en TPU assez souple pour ne pas être gênant et leur slider de paume visant à éviter la classique fracture du scaphoïde. Cet ensemble, bien intégré au cuir de chèvre plutôt fin et souple, n’altère pas votre confort et permet une bonne préhension des commandes sans trop y perdre en finesse du ressenti.

Ixon, un bon cru bourguignon
Les Pro Continental résistent mieux au froid qu’au chaud; normal, ce sont plutôt des gants d’hiver…

Le revêtement interne des Pro Continental, en Primaloft One, est spécialement douillet et doux sur la peau. Revers de sa bonne isolation thermique, il est plutôt épais et a une fâcheuse tendance à vouloir sortir du gant avec votre main, un phénomène qui s’accentue naturellement avec la transpiration. C’est à vrai dire la seule limitation que nous déplorons à l’essai de ces gants ; pour le reste, on signalera que leur insert étanche, qui vous protégera parfaitement de la pluie soulignons-le,  manque sans doute un peu de respirabilité… Pour finir, signalons que les Pro Continental se « règlent » classiquement avec deux velcros au poignet et à la manchette. Cette dernière, longue et susceptible de bien coller à la peau, est un atout supplémentaire pour résister au froid et à la pluie. Pour 99,99€, ces gants Ixon ne déçoivent donc pas.

 Ensemble veste et pantalon Crosstour HP (269,99€ et 239,99€)

Ixon, un bon cru bourguignon
Fonctionnel et plutôt élégant

Dans cette variante haute visibilité mêlant le noir à l’anthracite et au jaune, l’ensemble Crosstour a une certaine allure, d’abord parce que les éléments fluorescents ne sont pas omniprésents et ensuite parce qu’ils profitent d’une répartition dynamique. Ce côté dynamique est du reste accentué par une veste plutôt courte (mais plus longue dans le dos) tandis que le confort bénéficie du nouveau taillant Ixfit qui préforme le tout. Sans qu’on sache si c’est dû au Ixfit, nous avons remarqué que le pantalon taille (très) petit, nous obligeant à prendre deux tailles de plus pour le bas que pour la veste. Essayage obligatoire avant l’achat !

Ixon, un bon cru bourguignon
ProTour HP dans sa version gris/noir

Crosstour est du type « 3 en 1 », c’est-à-dire que les deux inserts (le thermique et l’étanche) sont amovibles pour permettre aux multiples aérations de donner leur pleine mesure par temps chaud, tant sur la veste que sur le pantalon. On voit d’emblée qu’Ixon joue la carte de la polyvalence, ce qui est certainement le meilleur choix stratégique : un ensemble utilisable en toute saison et, finalement, sur n’importe quel type de machine. Car convenons-en, tout motard n’a pas forcément les moyens de s’offrir plusieurs équipements distincts. A ce titre, Ixon joue placé : à 540€ l’ensemble, Crosstour offre un excellent rapport prix/prestations, comme nous allons le voir…

Ixon, un bon cru bourguignon
La version haute visibilité nous semble préférable aux deux autres

De prime abord, ce sont les finitions qui retiennent l’attention ; manifestement, Ixon a conçu Crosstour avec le souci du détail externe et interne d’ailleurs : la qualité perçue est au rendez-vous et soutient la comparaison avec des produits plus chers. Placer ou ôter les deux inserts ne s’avère fastidieux que pour le bas des manches où la manipulation des boutons requiert un certain doigté. Bon plan : en s’y prenant bien, on peut ranger les deux doublures de la veste dans sa vaste poche dorsale ; pour celles du pantalon, prévoyez tout de même le sac à dos…

Pour ce qui est de l’adaptation du produit à votre morphologie, tout a été prévu par le manufacturier français ; jugez-en : la veste se règle aux niveaux des poignets, des avant-bras, des biceps, du cou, de la taille et du pourtour inférieur ! Le pantalon, il est vrai, est plus chiche puisqu’il se borne à un réglage de taille et de bas de jambe. On aurait aimé une sangle au niveau des cuisses pour le cas où l’on roule sans les inserts. S’agissant des poches, elles sont assez nombreuses pour qu’on y égare ses bouchons d’oreilles et elles résistent (très) bien à la pluie ; mention spéciale à la poche portefeuille étanche.

Ixon, un bon cru bourguignon
ProTour HP dans sa livrée noire; « déjà vu », non?

Enfin, en termes de sécurité, Crosstour rassure puisque l’ensemble est estampillé EPI, ce qui signifie que ses performances en sécurité active ont été étalonnées par un laboratoire indépendant ; il s’agit donc là d’une garantie qui vient s’ajouter à l’homologation européenne. Les genoux et les coudes arborent du reste un tissu spécialement résistant à l’abrasion. Par ailleurs, les coques de protection sont assez souples pour se faire oublier (niveau 2 dans la veste, niveau 1 dans le pantalon). Comme tant de vestes aujourd’hui, la Crosstour est malheureusement dénuée d’une protection dorsale d’origine. Rouler sans n’est cependant pas une bonne idée ; la dorsale prévue par Ixon s’intègre parfaitement à la veste et, grâce au Ixfit, elle se fait intégralement oublier tout en apportant son surcroît salvateur de sécurité ; c’est un supplément de quelques dizaines d’euros pleinement justifié d’après nous.

Ixon, un bon cru bourguignon
Des renforts de niveau 2

De concert avec les gants Pro Continental, notre Crosstour s’est d’abord frotté à l’hiver. Sous des températures fréquemment négatives, la protection thermique de l’ensemble donne satisfaction. Sans atteindre le niveau des meilleurs dans le domaine, Crosstour reste supérieur à la moyenne. Avec l’apport de sous-vêtements thermiques (il faut bien avoir les moyens de ses ambitions si on roule par tous les temps !), la veste et le pantalon Ixon font le boulot d’une manière qui nous a agréablement surpris. En se remémorant le prix de l’ensemble, on ne peut que s’en féliciter. Ce constat valorisant vaut aussi pour l’étanchéité parfaite. Le seul bémol est à mettre au passif du col : comme il ne monte pratiquement pas sur le cou, il vous faudra veiller à bien le colmater (par exemple à l’aide d’un tour de cou imperméable ou imperméabilisé) si vous voulez éviter de possibles et réfrigérantes entrées d’eau… A l’inverse, le bas des manches est fort bien conçu puisqu’il permet de porter ses gants, même avec de longues manchettes, à l’intérieur aussi facilement qu’à l’extérieur. Autre point pratique, les onze ( !) poches présentes sur l’ensemble, dont quatre sur le pantalon, vous permettent d’emporter une vaste panoplie de petits objets et documents divers.

Ixon, un bon cru bourguignon

Comme les doublures interfèrent un peu avec la manœuvre, reconnaissons que solidariser le pantalon et la veste est parfois fastidieux, mais il est juste de reconnaître que c’est le cas sur de nombreux ensembles destinés aux motards. Crosstour est donc bien fini, regorge d’aspects pratiques (insistons encore sur les nombreux réglages) est parfaitement étanche et protège efficacement des frimas hivernaux. Avant de conclure, il nous restait à juger des aérations offertes par le concept 3 en 1. Elles sont deux sur le pantalon (situées sur les cuisses) et quatre sur la veste (poitrine et avant-bras) sans oublier le traditionnel extracteur dorsal qui vous évite de gonfler comme une baudruche… Testées par 30° sous le soleil et jusque dans le centre de Bruxelles, les aérations de l’ensemble Crosstour, si elles n’atteignent pas le niveau de ce qui se fait de mieux en la matière, assurent néanmoins leur part de travail.

Ixon, un bon cru bourguignon
Les aérations assurent une réfrigération réelle

Nous les classerions comme suit :

  • Aérations des manches : excellentes ; le flux d’air remonte jusqu’en haut des bras ;
  • Aérations de poitrine : correctes mais leur effet ne dépasse pas le niveau pectoral ;
  • Aérations des cuisses : correctes, elles refroidissent le haut de la jambe mais pas le bas.

Notons encore que chaque aération est munie d’une pression qui l’empêche de s’ouvrir trop grand ; on y perd un peu en termes d’entrée d’air mais ça limite le ballotage des ouvertures à tous vents, et c’est donc judicieux.

Ixon, un bon cru bourguignon
La poche dorsale accueille les deux doublures; notez les 4 extracteurs

Quand vient le temps de conclure

Des gants qui bravent l’hiver et qui tiennent la distance, un ensemble dont le rapport prix/prestations en fait un choix rationnel ; indéniablement, Ixon ne s’est pas fourvoyé avec ces nouveaux produits. On apprécie spécialement l’isolation et l’étanchéité des gants Pro Continental dont le confort douillet ne gomme pas la sensibilité sur les commandes et, dans le cas de la veste et du pantalon Crosstour HP, ils réussissent à s’imposer comme de vrais produits tous temps, ou quatre saisons si vous préférez. C’est, selon nous, exactement ce qu’on doit attendre d’un tel ensemble. Ajoutez-y un prix (très) compétitif et vous obtenez de sérieux candidats à l’heure de faire un choix.

Ixon, un bon cru bourguignon
Ixon, un bon cru bourguignon
Ixon, un bon cru bourguignon
Ixon, un bon cru bourguignon
Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,372FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité