ICON Airform, pour commencer chez Icon

On vous a présenté le Airflite l’année passée, un intégral original avec un écran très spécial et unique. Cette année, la marque a décidé de proposer un casque d’entrée de gamme, plus abordable ce qui ne veut pas dire qu’il n’est pas bien équipé.

ICON Airform, pour commencer chez Icon

Le Airform, même dans son coloris uni, propose un look assez étonnant avec une mentonnière très large, descendant très bas. 3 grilles d’aération au menton, un petit logo au-dessus de l’écran et une sortie à l’arrière faisant le lien entre les deux spoilers lui donne un air presque sobre.

ICON Airform, pour commencer chez Icon

Evidemment, on est ici sur un casque en polycarbonate injecté et pas sur un fibre mais quand vous verrez son prix, ça ne vous étonnera pas. Du coup, son poids s’en ressent même s’il reste agréable à porter. Affichant environ 1650 grammes, il n’est finalement pas si lourd.

ICON Airform, pour commencer chez Icon

L’intérieur est toujours aussi confortable avec le tissu Hydradry, amovible et lavable, un minimum à l’heure actuelle. Il est aussi possible d’y ajouter un intercom, les emplacements sont prévus. La boucle de type double D est toujours aussi rassurante et permet l’utilisation sur circuit..

Côté écran, vous aurez noté qu’il n’y a pas de pins pour le Pinlock, en effet, l’écran de Icon a été traité antibuée. Il faut dire qu’avec les 3 aérations à l’avant qui sont continuellement ouvertes, on ne manque pas d’air frais et forcément, pour la buée, ça aide.  L’écran est suffisamment large et la qualité est au rendez-vous. Reste à voir si le petit plot pour le tenir fermé n’abimera pas trop l’écran à force de l’ouvrir et le fermer. 

ICON Airform, pour commencer chez Icon

Casque d’entrée de gamme, il est pourtant équipé d’un écran solaire avec sa commande à la platine gauche, facile à trouver et à utiliser.  Celui-ci est assez foncé pour rouler en plein été sans être gêné par le soleil, il descend suffisamment bas pour rouler avec l’écran ouvert si besoin est.

ICON Airform, pour commencer chez Icon

Ça ne sera sans doute pas nécessaire parce que côté ventilation, vous allez être servi. Les 3 ouvertures permanentes de la mentonnière sont secondées par une autre entrée cachée derrière le logo au-dessus de l’écran. En plus, le Airform n’est pas équipé d’un cache menton, ce qui laisse entrer encore plus d’air.  En été, c’est sympa, en automne ou en hiver par contre, on regrettera rapidement de ne pas pouvoir les fermer ou l’absence de ce cache.

ICON Airform, pour commencer chez Icon

Tant d’ouvertures a aussi une autre influence, négative malheureusement : l’insonorisation du casque n’est pas son point fort. A allure modérée, ça passe encore mais une fois qu’on prend les grands axes, je ne peux que vous conseiller de prendre vos protections auditives. Là j’avoue que c’est sans doute le point le moins agréable du casque.

ICON Airform, pour commencer chez Icon

 En même temps, que resterait-il aux casques haut de gamme ?  Ne l’oublions pas, le Airform est un casque abordable ! De fait, avec un prix allant de 180 € en uni à 230 € en déco Sacrosanct, il est une affaire intéressante, surtout si on cherche un casque au look décalé, suffisamment confortable bien que bruyant et trop ventilé par temps froid.

ICON Airform, pour commencer chez Icon

Et le petit détail qui tue ! Enfin, la différence qui pourrait vous convaincre si le look a son importance.

ICON Airform, pour commencer chez Icon

Si vous pouvez forcément remplacer l’écran par un foncé au iridium par exemple, vous avez aussi la possibilité de changer les deux spoilers arrière. Notre exemplaire par exemple est de base en noir mat, écran transparent et spoilers noir brillants. Équipé de l’écran et des spoilers chromés, il faut avouer que ça lui change son look. D’autres coloris sont disponibles comme du bleu ou du mauve, histoire de vous permettre de vraiment personnaliser le look de votre casque.

Bref, un casque abordable sans se ruiner mais avec quelques inconvénients.

ICON Airform, pour commencer chez Icon
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité