Essai du masque cross 100% Racecraft

 

Essai du masque de cross 100% Racecraft

Le masque de protection 100% Racecraft est le nouveau haut de gamme de la marque. Il est disponible depuis le début de l’année en Suisse en 13 coloris à choix pour 79.90 CHF avec une housse de protection ainsi qu’un sachet de 20 tear offs. En option il est possible d’acheter des écrans de remplacement (13 modèles disponibles) allant de 11 à 22 CHF pièce. Si la lunette est plutôt chère à l’achat, les écrans de remplacement sont par contre bon marché par rapport à certaines autres marques.J’ai eu l’occase de le tester lors d’un rallye raid de 7 jours, à raison de 4 à 7 heures de conduite par jour.

Essai du masque cross 100% Racecraft
coloris disponibles

Premières impressions

Quand on la sort de sa boîte, elle fait tout de suite une bonne impression avec son design agressif et ses mousses triple couches absorbantes. Par rapport à mes anciens masques, la différence est flagrante. Le masque a également une protection de nez amovible. L’élastique est très large et recouverte de silicone, comme chez la plupart des concurrents, pour éviter qu’il ne bouge. Elle est livré avec un sachet de 20 tear-offs (disponible séparément pour 14CHF pour 20 pièces ou 29 CHF pour 50 pièces). Le tear off est un écran transparent de quelques dixièmes de millimètres d’épaisseur qui se fixe sur l’écran au moyen de 2 pins. Il est possible d’en superposer plusieurs et en cas de salissure, de les arracher d’une main en roulant pour trouver à nouveau une bonne visibilité.

Essai du masque cross 100% Racecraft
Ce qu’on trouve dans la boîte

En action

La protection du nez nécessite d’incliner le masque de biais pour le rentrer dans le casque. Ce n’est pas vraiment dérangeant et ça ajoute une protection supplémentaire. La première chose qui saute aux yeux est le champ de vision. Il est tout simplement excellent. Les mousses sont larges et très confortables. Après une semaine de roulage je n’ai pas remarqué la moindre gêne.Le premier jour de roulage avec la visière d’origine m’oblige à plisser des yeux constamment, à cause de la luminosité éblouissante dans le désert. J’opte le second jour pour la visière teintée que j’ai également prise avec moi. Le changement est facile et se fait en 2 minutes. Il suffit de déclipper la visière installée en tirant sur les cadres de la lunette en commençant par le haut, puis le bas et enfin les côtés. Pour le remontage c’est tout simplement l’ordre inverse.

Essai du masque cross 100% Racecraft
comparaison avec écran teinté

Le confort de vision est nettement amélioré avec la visière teinté dans les conditions de conduite du désert. En plus, ça accentue les contrastes et les couleurs sont plus jolies en qu’en vrai !Aussi improbable que cela puisse l’être, le 6 ème jour nous avons eu droit à une tempête de sable accompagnée de la pluie ! Je profite de l’occasion pour tester les  » tear offs « , en en montant deux sur la visière. Le ciel étant à présent totalement couvert, j’aurais préféré avoir la visière transparent d’origine, mais je l’ai perdue le second jour et heureusement, la visière teinté reste utilisable même dans ces conditions. Malgré la tempête de sable, je n’ai pas été gêné par du sable dans mon masque durant la course.Les tear off ne gêne pas la vision, par contre, avec les forts vents en plus de la vitesse élevée de cette étape, la languette à tirer vibre et fait un bruit insupportable. J’ai fini par arracher le premier, qui avait quelques gouttes d’eau et un peu de sable collé dessus et agacé par le bruit je me suis aussi débarrassé du second.Je ne pense pas que les tear offs soient vraiment utiles dans ces conditions de roulage. Ils sont probablement plus utiles dans une course où l’on roule proche des autres concurrents et où l’on a de la boue plutôt que du sable.Le dernier jour il a plu légèrement pendant toute l’étape et très vite je me suis retrouvé forcé de rouler sans masque, car la buée m’empêchait de voir quoi que ce soit. La plupart des autres concurrents ont dû faire pareil, donc je ne pense pas qu’il s’agisse d’une faiblesse de ce modèle.

Verdict

Ce masque de protection est beau et en plus il est très confortable. Son prix un peu plus élevé que les modèles d’entrée de gamme se justifie totalement par la qualité des mousses et son confort. Dans des conditions de roulage par forte luminosité, la visière teintée est un must et comme elle ne coûtent que 11 CHF, il serait dommage de s’en priver. Je n’ai pas vraiment eu l’occasion de tester le système  » tear off  » dans des conditions permettant d’en avoir un jugement pertinent. Dans les conditions où je l’ai testé, le bruit des languettes qui vibrent m’a dérangé. Peut-être y a-t-il un autre moyen pour le fixer qui évite ce désagrément…

Zimi

Essai du masque cross 100% Racecraft
le Racecraft équipé des tears-off

Distributeur Suisse: www.motochic.ch

Zimihttp://www.zimiontheloose.ch
Zimi est un boulimique de la moto et tout ce qui a 2 roues et un moteur doit passer un jour entre ses jambes. C'est également avant tout un aventurier passionné de long voyages dans des contrées reculées et si possible difficiles d'accès. L'aventure commence là ou les routes goudronnées s'arrêtent...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité