Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300

Modernisme ou tradition ?
Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300

Puisque nous les avons eues successivement à l’essai, pourquoi ne pas comparer ces deux Yamaha blanches ? Un travail simple a priori, tant ces deux roadsters sont différents…Différents dans leur approche, différents dans leur comportement et différents dans leur manière d’accueillir leur pilote. Une machine apparue voici plus de dix ans peut-elle vraiment rivaliser avec une nouveauté nantie des dernières évolutions ? Un moulin dérivé de l’ « archaïque » FJ 1200 est-il capable de résister au bloc issu de la redoutable R1 ? Une architecture traditionnelle peut-elle décemment se frotter à un Deltabox soutenu pas des suspensions sportives ? Autant d’interrogations qui n’ont rien de rhétorique et dont les réponses pourraient en surprendre plus d’un..

Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300

Une question de go ût
Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300

Agressivité contre élégance. La FZ1 présente à coup s&ucirc.r une ligne réussie : râblée et tendue vers l’avant, elle n’attend manifestement que d’en découdre avec les autres reines des faubourgs voire avec les chasseuses de chronos. Cette année, nantie d’un sabot moteur pour camoufler son (volumineux) bo&icirc.tier d’ABS, elle peaufine sa plastique. Avec son guidon droit, son optique et son silencieux typés ainsi que son arrière travaillé, la FZ1 impose le caractère trempé d’un bodybuilder sculpté sans être hypertrophié.De son côté, la XJR évolue naturellement dans un registre plus retenu : ses lignes moins acérées lui co&ucirc.tent en agressivité ce qu’elles lui apportent en classicisme. Depuis son passage à l’injection l’an dernier, elle bénéficie d’un nouveau vilebrequin et d’une ligne d’échappement 4 en 1 qui l’affine tandis que l’adoption des feux arrières à diodes, hérités de la R6, lui confère une touche sportive confirmée par les combinés arrière réglables signés Ohlins. On note aussi que le châssis (un classique double berceau en acier) a été légèrement optimisé. Bon, les bandes bleues et rouges sur la peinture blanche nacrée, ça fait tout de même un peu  » bécane de keuf  » . il n’empêche que la ligne intemporelle de la XJR reste diablement élégante. Et puis, sa finition d’ensemble reste légèrement supérieure -parce que moins plastique- que celle de la FZ1.Bilan esthétique : avantage XJR

Une question d’exigence
Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300

Il n’est que de monter en selle pour savoir d’emblée que la XJR est plus conviviale que sa rivale. La FZ1 n’a rien d’un moto confortable . avec sa selle (très) dure, ses platines rehaussées et sa position à mi-chemin entre le roadster classique et l’hypersportive, elle est aux antipodes de la XJR qui, de son côté, sait vraiment recevoir. Le guidon plus large se joint aux pose-pieds plus bas pour définir une position naturelle optimisée par une sellerie de premier ordre qui ne fatigue jamais les fessiers, même si la route est longue. Le rangement sous la selle est plus grand sur la XJR et l’arrimage à l’arrière est également rendu plus simple sur la 1300 par la surface supérieure de sa selle. Du côté des instrumentations, nous dirions que les deux Yam jouent le match nul car les infos présentes y sont, grosso modo, équivalentes et aussi parce que la lisibilité supérieure du bloc de la FZ1 est compensée par l’élégance des compteurs XJR.Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300

Bilan confort et aspects pratiques : avantage XJR

Une question de rigueur
Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300En termes de comportement, les valeurs s’inversent logiquement. Les qualités dynamiques n’ont jamais été marquantes chez les diverses générations de XJR . néanmoins, cette dernière mouture présente un progrès en matière de rigidité : les renforts de cadre n’y sont évidemment pas étrangers. Les combinés arrière réglables de chez Ohlins font bien leur travail, de même que le bras oscillant costaud qui encaisse le gros couple sans sourciller. Au fond, la XJR actuelle continue de pécher, comme toutes celles qui l’ont précédées, par son  » train  » avant. Le vrai point faible d’une XJR reste sa fourche trop molle, et les réglages n’y changent rien . on peut la rendre moins confortable, mais sans améliorer son efficacité pour autant. Remarquez, y remédier serait simple : une huile moins fluide et des ressorts plus fermes (Ohlins) ou progressifs (Hyperpro) amélioreraient forcément le comportement global de la généreuse 1300.Cela dit, soyons équitables : même ainsi équipée, une XJR n’atteindra pas l’efficacité naturelle de la FZ1. Là où il faudra toujours rendre la main au guidon de la 1300 quand le profil routier se dégrade, la FZ1 ne perdra rien de sa superbe et restera plus instinctive et plus susceptible de pardonner une erreur d’appréciation ou un excès d’optimisme. Remarquez que la FZ1 a tout de même tendance à sautiller sur les irrégularités routières, mais sans pour autant devenir floue. L’une est sportive, l’autre pas. L’une entre fort en courbe, l’autre ne peut qu’espérer bien en sortir. Et puis, la sensation de poids (ce n’est d’ailleurs pas qu’une sensation) est largement plus présente sur la XJR, qui s’emmènera donc toujours avec plus de retenue. Pourtant, à l’exception de la présence rassurante de l’ABS bien ma&icirc.trisé de la FZ1, les deux machines font jeu égal au freinage . c’est normal puisqu’elles embarquent toutes les deux du matos griffé R1. Une nuance toutefois au crédit de la 1300 : son frein arrière est un vrai frein alors que celui de la 1000 n’est tout au plus qu’un ralentisseur/équilibreur.Bilan dynamique : avantage FZ1

Une question de vigueur et conclusion
Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300

Mais revenons-en à l’essentiel, le moteur. A l’inverse de sa partie cycle, celui de la XJR enthousiasme ses utilisateurs depuis ses débuts. Et même si le passage à l’injection semble avoir quelque peu lissé son couple proverbial (notre moto d’essai comptabilisait moins de 2000km), il reste une référence dans le registre des 4-cylindres à forte personnalité. Du caractère bien trempé, mais de la douceur pour qui veut . bref, une machine conciliante mais hautement plaisante. Le bloc de la XJR reprend à tous les régimes avec une onctuosité chaleureuse qui se mue en poussée très virile dès qu’on accentue la rotation de la poignée droite : dès 2000rpm, la XJR s’arrache pour dépoter très fort de 4000rpm à la zone rouge sans jamais faiblir ni être trahie par son injection. D’une souplesse hors normes (on démarre en 5&deg.) et d’une allonge irréprochable, le bloc XJR reste une éclatante réussite. Souvenons-nous néanmoins que son appétit a souvent été critiqué avant le passage à l’injection. Qu’en est-il à présent ? Comme souvent, on constate que l’injection n’apporte guère de progrès en la matière : là où une XJR à carbus gobait de 8 à 11 litres suivant conduite, son homologue injectée en ingurgite environ 9 quelle que soit l’allure adoptée. C’est comme qui dirait kif kif…Le propulseur de la FZ1 ne peut, quant à lui, renier son patrimoine génétique fortement marqué par les aspirations sportives. Du fait, il témoigne moins de souplesse que celui de la XJR et il en remplace le couple par une puissance brute qui se manifeste dans une courbe de puissance sans faiblesse, mais dont la linéarité nuit clairement au caractère. On se souviendra des nombreux utilisateurs des premières FZ1 et Fazer qui incriminèrent les problèmes d’injection rencontrés par ces motos (lisez nos essais 2006 à ce propos). Aujourd’hui, ces problèmes ont virtuellement disparu . on sent encore par moments une hésitation du calculateur, mais rien qui gêne la conduite. La FZ1 est-elle plus rapide que la XJR ? Evidemment, avec la moitié de puissance en plus, ce serait malheureux… Est-elle plus amusante ? Non, car elle impose d’aller plus vite pour donner des sensations qui, malgré tout, restent inférieures à celles que distille la XJR dès les basses rotations. Pour conclure ce volet de notre essai, signalons que la consommation de la FZ1 s’est stabilisée entre 7 et 7,5 litres.Bilan moteur : avantage XJR Et alors ?L’une est plus efficace, l’autre est plus amusante. L’une est plus sportive, l’autre est plus confortable. L’une est plus agressive, l’autre est plus classique. Difficile dès lors de trancher. Pourtant nous n’allons pas, comme le font nombre de confrères, laisser les machines à égalité pour ne mécontenter personne. Consensus ne rime pas avec MOTOtest… Alors, nous pensons que la vraie question à se poser consiste à se demander au guidon de laquelle de ces deux Yamaha nous avons éprouvé le plus de plaisir de conduite. Et là la réponse est limpide.Verdict : avantage XJR !

Fiches Techniques
Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300

Yamaha XJR 1300TypeQuatre cylindres en ligne, quatre temps, double arbre à cames en têteCylindrée1.251 ccAlésage x course79.0 x 63.8 mmTaux de compression9.7:1Puissance maxi.71,9 kW (98 cv) @ 8.000 tpmCouple maxi.108,4 Nm (11.1 kg-m) @ 6.000 tpmLubrificationCarter humideCarbutateurInjection électroniqueEmbrayageMultidisque à bain d’huileAllumageTCIMise en routeDémarreur électriqueTransmission5 vitessesTransmission finaleCha&icirc.neCapacité du réservoir d’essence21 litresCapacité du réservoir d’huile4,2 litresEssai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300Partie cycle -CadreDouble berceau en acierSuspension avantFourche télescopique, &Oslash. 43 mmFront travel130 mmSuspension arrièreBras oscillant (amortisseurs &Ouml.hlins)Rear travel120 mmFrein avantDouble disque, &Oslash. 298 mmFrein arrièreSimple disque, &Oslash. 267 mmPneu avant120/70 ZR17M/C (58W)Pneu arrière180/55 ZR17M/C (73W)Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300Dimensions -Longueur hors tout2.175 mmLargeur hors tout765 mmHauteur hors tout1.115 mmHauteur de selle795 mmEmpattement1.500 mmGarde au sol mini.125 mmPoids à sec222 kg

Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300

Yamaha FZ1 ABSType4-takt, 4-cilinder, lijnmotor, vloeistofgekoeld, met dubbele bovenliggende nokkenasCylindrée998 ccAlésage x course77,0 x 53,6 mmTaux de compression11,5:1Puissance maxi.110,3 kW (150 pk) @11.000 tpmCouple maxi.106,0 Nm (10,8 kg-m) @ 8.000 tpmLubrificationWet sumpCarbutateurElektronische inspuitingEmbrayageNat, meervoudige platenAllumageTransistorsysteem (digitaal)Mise en routeElektrische startmotorTransmission6 versnellingenTransmission finaleKettingPrimaire overbrenging65/43 1.521Secundaire overbrenging45/17 2.647Capacité du réservoir d’essence18 liter (3,4 liter)Capacité du réservoir d’huile3,8 literEssai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300Partie cycle -CadreAluminium brugframeSuspension avantUpsidedown voorvorkFront travel130 mmSuspension arrièreAchterbrug met Monocross, schroefveer / gas-oliedemperRear travel130 mmFrein avantDubbele schrijfrem, &Oslash. 320 mmFrein arrièreEnkele schijfrem, &Oslash. 245 mmPneu avant120/70 ZR17M/C (58W)Pneu arrière190/50 ZR17M/C (73W)Essai des Yamaha FZ1 ABS & XJR 1300Dimensions -Longueur hors tout2.140 mmLargeur hors tout770 mmHauteur hors tout1.060 mmHauteur de selle815 mmEmpattement1.460 mmGarde au sol mini.135 mmPoids à sec201 kg
« 

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger. Motard dès l'âge de huit ans et journaliste/essayeur moto depuis 1988. Une expérience tout à votre service...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité