Dunlop D209 GP Racer

Les dents de la piste

Dunlop D209 GP Racer

Le créneau du pneu bigomme a le vent en poupe. A l’aspi de ses concurrents, Dunlop nous a présenté sa nouvelle gamme Sportmax, destinée à satisfaire les plus exigeants. Et sur un tracé aussi sélectif que celui de Zandvoort, il s’agissait d’assurer… D209 GP Racer MulticompoundLe GP Racer est dédié au pilote amateur de track days, voire de compétition, et remplace le D208RR dont la conception remonte à 2000. Le profil est identique au D209 Supersport, pneu slick 100% racing.Dunlop D209 GP Racer

Le pneu avant repose sur une carcasse à deux plis, renforcée par deux nappes. Ceci garantit un meilleur retour d’informations, et un effort progressif au guidon lors de la mise sur l’angle. La carcasse du pneu arrière est optimisée pour la piste par l’adjonction d’un pli partiel, doublée d’une nappe en aramide à 0&deg. JLB, technologie Dunlop sans joint au bandage pour offrir plus de résistance à la déformation à vitesse élevée, lors des accélérations, des freinages et en virage lorsque la force centrifuge s’applique. Tout ceci contribue à l’amélioration de la stabilité, de la maniabilité, de l’adhérence et du confort. Un soin tout particulier a été apporté à la phase de prise d’angle en entrée de courbe : on se souvient en effet que le D208 avait la réputation de  » tomber  » un peu brutalement sur l’angle, générant une certaine retenue chez le pilote. Plus rien de tel avec la D209 GP Racer : la vivacité typique de Dunlop est restée, mais elle se manifeste désormais plus graduellement.

Dunlop D209 GP Racer

Venons-en aux gommes proprement dites. Le pneu arrière dispose de trois bandes de compound. La bande de roulement est donc plus dure que les épaules, pour une meilleure résistance à l’usure, à l’échauffement, et pour offrir une stabilité accrue lors des phases d’accélération et de freinage. La conception de cette bande de roulement est dite en  » trompette « , car elle s’étend sous la gomme des épaules afin d’obtenir un meilleur contrôle de l’échauffement sur les parties sollicitées en courbe. Les sculptures de ce pneu représentent 6,2% de sa surface, et sont principalement concentrées sur la bande de roulement, ce qui témoigne de son orientation racing. En effet, le GP Racer, bien qu’homologué route, est optimisé pour un usage piste. Qualifier RRCe pneu ne remplace pas le Qualifier sorti en 2005, il s’adresse à un utilisateur sportif exigeant dont le but n’est pas forcément de poser les roues sur un circuit mais qui aime titiller le dernier carat de sa sportive sur route.La carcasse de la semelle avant est la même que celle su GP Racer, quant à l’arrière, le pli partiel y est absent. Nous y retrouvons la même nappe en aramide 0&deg. JLB. Quant à la gomme de traction, soit la bande de roulement, plus dure du pneu arrière est plus large. Au niveau des sculptures, nous trouvons ici un plus grand pourcentage de rainures dans cette zone centrale, afin d’offrir des performances maximales en toutes saisons, le grip sur route humide se voit alors amélioré. Bref, on y retrouve les qualités d’un Qualifier dont on a magnifié le potentiel sportif.

En piste!

Dunlop D209 GP Racer

C’est donc à Zandvoort, aux portes d’Amsterdam, que MOTOtest a pu étalonner les qualités du nouveau D209 GP Racer. Un banc d’essai on ne peut plus rigoureux, car le tracé de Zandvoort est très sélectif. Imaginez-vous des montagnes russes au milieu des dunes, à 200 mètres de la mer. 22 virages dont la moitié sont aveugles, des montées et descentes incessantes, un revêtement très abrasif, de quoi écoeurer plus d’un boudin…Dunlop avait eu la pertinente idée d’amener sur place un échantillonnage représentatif des motos actuelles, depuis les hypersportives (600 et 1000) jusqu’aux roadsters (Fazer 1000, Buell XB12R) . même une Buell Ulysses était de la partie.Après une longue phase d’apprentissage (ce circuit est un des plus difficiles à apprendre que nous connaissions), nous avons pu tout à loisir juger des qualités du GP Racer, successivement en Buell, en CBR 600 RR, en ZX10R et en ZX6R.

Dunlop D209 GP Racer

La première caractéristique qui s’en dégage, c’est qu’il conserve cette  » personnalité Dunlop  » consistant à rendre plus agile la moto en entrée de courbe. Mais, comparativement à l’ancienne génération de produits du manufacturier britannique, le GP Racer ne  » tombe  » plus, il se contente de faciliter la mise sur l’angle. Notons cependant que la CBR 600 RR semblait plus réactive et sensible à ce caractère que les autres machines essayées.Très stable au freinage, le GP Racer met surtout en confiance sur les réaccélérations : que ce soit à l’entame de la ligne droite, ou encore sur l’angle, le nouveau Dunlop nous a bluffés par son aptitude à ma&icirc.triser l’arrivée de puissance (même en ZX10R). Il donne l’impression d’une mâchoire refermée sur le ruban d’asphalte : les dents de la route, quoi ! Nous avons réaccéléré de plus en plus tôt sans jamais percevoir la moindre amorce de décrochage . et c’était pourtant au cours des runs de l’après-midi, avec des pneus qui avaient donc déjà souffert. Poussant un peu plus loin le vice, nous sommes allés jusqu’à monter un rapport en milieu de courbe pour rouvrir en grand sans provoquer aucune réaction parasite. C’est vous dire que ce nouveau Dunlop GP Racer multicompound nous a fait (très) forte impression. Evidemment, les conditions étaient optimales (temps parfaitement sec et piste pas trop chaude en raison de la brise de mer) mais il ne devrait pas en être autrement dans des conditions moyennes. Une dernière info, à prendre avec les réserves d’usage naturellement : à première vue, il semblerait que le GP Racer disposera d’une longévité honnête puisqu’en milieu d’après-midi, ils boulochaient modérément en dépit de la surface abrasive de la piste de Zandvoort.

Dunlop D209 GP Racer

 

Les disponibilités du D209
Dunlop GP Racer &amp. Qualifier RR Dimensions120/70 – 17 soft 120/70 – 17 medium180/55 – 17 medium 180/55 – 17 endurance190/55 – 17 medium190/55 – 17 endurance

Dunlop D209 GP Racer

Importateur : GoodYear Dunlop TiresKernenergiestraat 602610 WILRIJK03/820.32.64 Photos: Sébastian NICOLAY
« 

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger. Motard dès l'âge de huit ans et journaliste/essayeur moto depuis 1988. Une expérience tout à votre service...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité