Ducati MTS 1200 S version 2015: Viaggiare presto e bene!

Grosse mise à niveau en 2015 pour le trail routier sportif de Ducati, la MTS 1200. Au catalogue depuis 2010 déjà, ce nouveau millésime apporte un renouveau à ce modèle aimé des gros rouleurs, bien dépourvus depuis la disparition de la gamme ST. Découvrons ensemble ces évolutions nombreuses et bienvenues quoique superflues pour certaines et indispensables pour d’autres !

Ducati MTS 1200 S version 2015: Viaggiare presto e bene!
une belle moto,fine et élégante.

 

La  Ducati 1200 Multistrada version 2015 est la première Ducati à adopter la distribution variable DVT, qui agit en permanence sur les paramètres de levée des soupapes. Une pièce bascule sous l’effet d’une pression d’huile pour faire varier l’admission et l’échappement selon le régime du moteur et la demande du piloteDucati réduit aussi les émissions polluantes moteur et homologue cette nouvelle mouture à la norme Euro4. Ce moteur gagne en plus 10cv pour atteindre les 160, sacrée santé pour une moto de tourisme. Le twin en L est explosif passé les 6500T/Min mais garde une souplesse et une facilité d’exploitation en dessous de ce régime. Evitez toutefois de passer sous les 3000T/Min, il n’aime pas ça et il faudra jouer de la boîte de vitesse afin d’éviter les cognements ! Un twin reste un twin…

Le côté brutal de la première version a par contre disparu et la MTS 1200 se révèle exploitable au quotidien et en mode tourisme aussi. Les 20 litres du réservoir permettront une autonomie supérieure à 300km, ce qui autorise de belles sorties. Comme on ne peut pas tout avoir, son côté boule de nerfs en haut du compte-tours s’est adouci, ce qui n’est pas plus mal dans le sens où elle va clairement se positionner comme un vaisseau de tourisme rapide et confortable. Sécuritaire aussi vu les aides à la conduite présentes à bord, il en sera débattu au prochain chapitre.

Ducati MTS 1200 S version 2015: Viaggiare presto e bene!
un train avant de folie.

 

Ducati MTS 1200 S version 2015: Viaggiare presto e bene!
Train arrière de toute beauté

 

Les  versions 2010 et dérivées apportaient de sacrées variations d’assiette à l’accélération comme au freinage au vu des débattements, ce qui déstabilisait le pilote et entraînait de la retenue dans les routes sinueuses alors que comme toute Ducati, le châssis de la MTS 1200 se révélait excellent. Pour 2015, Ducati fait fort, très fort même. Les suspensions électroniques équipant la MTS1200 S de notre essai se sont montrées parfaites, offrant de la rigueur et du confort. Elles s’adaptent au mode de conduite choisi ainsi que l’ABS, le DWC (Ducati Wheeling control), le DTC (Ducati Traction Control). Toutes ces aides offrent un package sécurisant et assurant une conduite des plus sereine quelque soit le temps, le revêtement, la charge de la moto et votre envie du moment. Rien de mieux pour le moment, seul bémol : la manipulation de ces aides est un poil compliquée et nécessitera la lecture profonde et attentive des 411 pages du manuel du propriétaire. Une brique à se farcir avant de pouvoir en récolter les lauriers. Un mal obligatoire pour goûter ensuite à un confort de conduite incroyable. Pour les réfractaires au tout assisté, ces aides diverses sont déconnectables mais, soyons francs, à part dans quelques cas bien précis, elles apportent un plus indéniable au niveau sécurité et libèrent votre esprit pendant la conduite vous permettant de vous concentrer sur d’autres choses. Il faut quand même savoir que ces réglages ne se changent pas toutes les 5 minutes et si vous restez en programmation d’usine, les modes de conduites se chargeront pour vous d’adapter le tout de façon cohérente sans vous assurer de maux de tête à chaque départ en voyage et/ou balade. Maintenant si vous vous engagez dans la personnalisation que permet chaque mode, prenez le temps, du recul, quelques cafés et un bloc note car vous allez entrer de plein pied dans un monde où tout, je dis bien Tout, se règle et se combine apportant ainsi un réglage aux petits oignons de votre moto à vos exigences mais gare à vous, la multitude de possibilités entraîne aussi un risque de se perdre dans tout ce système avec les dérives néfastes sur la conduite qu’il pourrait en découdre. Pour notre part, les réglages standard de chaque mode se sont révélés suffisants dans tous les déplacements de notre essai, en solo comme en duo et avec bagages. Bravo Ducati.

Ducati MTS 1200 S version 2015: Viaggiare presto e bene!

 

Un grand guidon bien positionné, une selle confortable (845mm du sol) et réglable (fastidieusement), des repose pieds garnis de caoutchouc absorbant les quelques vibrations moteur, une bulle se réglant en hauteur d ‘une seule main en roulant et assurant une belle protection au pilote face aux éléments, des poignées chauffantes qui chauffent.

 

Ducati MTS 1200 S version 2015: Viaggiare presto e bene!
En bas.

Ducati MTS 1200 S version 2015: Viaggiare presto e bene!
En haut.

La somme des éléments se montre convaincante et conclusion, on peut voyager confortablement en Ducati MTS 1200. Les sourires peuvent s’effacer sur les visages des ingénieurs concurrents, Ducati prouve là encore que la direction donnée à la gamme Multistrada est le tourisme, rapide certes, mais du voyage, du kilomètre seul ou à deux, du petit chemin à côté de l’asphalte (en attendant la version enduro pour 2016 présentée à Milan), rien de tout cela ne vous sera impossible.

Ducati MTS 1200 S version 2015: Viaggiare presto e bene!

L’orientation Premium de la marque de Borgo Panigale se confirme aussi par la qualité des matériaux, des peintures et des accessoires. Intégration des commandes, robustesses des accessoires, tout ceci fait que vous en aurez pour votre argent (à ce prix là, ça peut aussi me direz-vous !) et on verra certainement fleurir des Multistrada sur les routes du monde aux mains de baroudeurs ou voyageurs au long cours.

 

Ducati MTS 1200 S version 2015: Viaggiare presto e bene!
TFT riche d’informations,trop peut être?

Ecran TFT, suspensions semi-actives Skyhook, boîtier inertiel Bosch, ABS Bosch 9.1 (comme chez KTM), SmartKey (plus de clé pour démarrer), modes de conduite paramétrables, interface de communication bluetooth. Tout le meilleur de la technologie est ici réuni. Il n’est pas aisé de savoir à quel point ces technologies sont nécessaires ou pas. Certaines le sont assurément lorsqu’elles vous évitent la chute sur un gros coup de frein en virage suite à la présence inattendue d’un faon sur la route (vécu, chaud….). D’autres sont utiles comme quand Madame se joint à vous pour un weekend en duo avec les valises chargées et que vous arrangez tout ça d’une pichenette sur un bouton au lieu de sortir les clés à ergots et autres tournevis.

Ducati MTS 1200 S version 2015: Viaggiare presto e bene!

Ducati MTS 1200 S version 2015: Viaggiare presto e bene!

L’éclairage à leds : un plus, offrant une visibilité à la moto et assurant un éclairage puissant devant comme sur les bords de la route grâce aux capteurs d’angle incorporés sur la MTS1200.

Ducati MTS 1200 S version 2015: Viaggiare presto e bene!

Les dernières comme la lecture des appels entrants de votre Smartphone sur l’écran TFT pendant la conduite sont inutiles et limites potentiellement dangereuses, cause d’inattention pour le pilote malgré les annonces audios dans votre casque rendues possibles par le système Bluetooth. En conduite moto, l’attention de tous les instants sur la route est primordiale à notre survie, certaines technologies si elles ont le mérite d’exister ne devraient pas avoir leur place sur un deux roues. De même, tous ces systèmes électroniques embarqués sont un risque possible de panne et d’immobilisation de votre chère (dans tous les sens du terme) moto.

 

Conduite.

Un chapitre un poil barbant, la description de toutes les possibilités offertes par la MTS 1200 S. Examinons les ensemble :

 

Ducati MTS 1200 S version 2015: Viaggiare presto e bene!

  • Sport : 160 chevaux délivrés. Anti-patinage sur le 4e niveau, ABS sur niveau 2, anti-wheeling aussi.
  • Ducati MTS 1200 S version 2015: Viaggiare presto e bene!
  • Touring : 160 chevaux sont là, réponse à la poignée plus progressive. DTC sur 5, ABS à son  maximum (3) et le DWC sur le niveau 3 (sur 8). Les suspensions électroniques offrent un compromis confort avec pas mal de souplesse.
  • Ducati MTS 1200 S version 2015: Viaggiare presto e bene!
  • Urban : 100 chevaux.  DTC sur niveau 6, ABS au maximum, le DWC sur 5. Suspensions électroniques au plus souple.
  • Ducati MTS 1200 S version 2015: Viaggiare presto e bene!
    Enduro : 100 chevaux. Anti-patinage est sur niveau 2, ABS sur 1 et DWC déconnecté.

 

 

Pour avoir passé une excellente semaine de test en sa compagnie, cette MTS 1200 s est une voyageuse de grande classe mais laissant aussi à son pilote un grand plaisir de conduite au niveau moteur et châssis. Plus maniable (répartition 50/50 du poids), elle est agiles dans les lacets et stable sur longs parcours autoroutiers. Le passager ne se plaint pas de la selle ni de sa position et les valises proposées par Ducati se montrent assez logeables avec un bémol pour leur forme interdisant d’y placer un casque autre qu’en taille s. Les divers accessoires disponibles en option vous permettront de la personnaliser jusqu’au plus petit détail et si vous ne trouvez pas votre bonheur chez Ducati, les accessoiristes ont bien compris l’importance de cette MTS 1200 et leurs catalogues regorgent maintenant de tout ce qu’il faut pour alourdir la facture et alléger votre compte en banque. Mais bon, un motard qui aime ne compte pas… une chance pour Ducati car le prix d’entrée de cette MTS 1200 S est de 18.990 euros auxquels vous rajouterez facilement +/-2500 euros d’accessoires sans compter les vêtements et autres gadgets dont sont friands les aficionados de la marque. Lourde addition alors, rendue plus légère par les révisions espacées enfin de 15.000km pour les petites et de 30.000km pour les grandes (révisions de soupapes). Que dire, c’est certes une somme importante, un gros budget mais cette Ducati MTS 1200S vous le rendra bien. Carpe diem mais en MTS alors….Ciao !

 

Lolobadboy

Lolobadboy
motard depuis toujours, passionné par la route en mode tourisme longue durée, point de journée moto sous les 400 kilomètres et même en hiver...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,418FansLike
200FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité