Yamaha FZ1

Le ratage et le plumage
Malgré son allure de brute, malgré son excellent châssis, malgré son pedigree mécanique, cette street bike estampillée Yamaha nous a laissés sur notre faim. Analyse d une déception&hellip.Avec sa plastique ramassée et agressive ainsi que sa mécanique de R1 2004  » retravaillée pour délivrer du couple supplémentaire dès les bas régimes  » (à ce que dit le dossier de presse), il est indéniable que la FZ1 s annonçait cet hiver comme une des reines d une saison 2006 pourtant riche de grosses nouveautés. Nous aussi d ailleurs, nous en attendions beaucoup. Trop en vérité.Premier contact : la bête montre les crocs même à l arrêt . trapue et néanmoins généreuse dans ses formes (réservoir large, silencieux), elle évoque un bodybuilder. Esthétiquement, c est une réussite coïncidant parfaitement avec l esprit Street Fighter que partagent également des machines telles que la Z1000 (cible préférentielle de la nouvelle Yam), la Tuono, la Monster voire la Brutale. Nous déplorerons cependant une faute de go&ucirc.t : les rétroviseurs désespérément classiques ne s accordent vraiment pas avec la silhouette futuriste de la FZ1. A cela près cependant, la FZ1 fait l unanimité et on a plaisir à la redécouvrir chaque matin. Seulement, une moto se compare volontiers à une petite amie et, s il est important qu elle flatte le regard, il l est tout autant qu elle parvienne aussi à vous séduire au quotidien. Et là, la FZ1 se plante.

Yamaha FZ1

Dynamique mitigée
Avec son châssis en alu coulé, son bras oscillant proche de celui d une R1, sa nouvelle distribution des masses abaissant le centre de gravité, ses 15 kilos gagnés par rapport à l ancienne Fazer, ses jantes de R1, son moteur avancé et sa fourche inversée (c est à peu près tout&hellip.), la FZ1 avance incontestablement des arguments de nature à convaincre l amateur de gros cubes efficaces. Pourtant, à l usage on n est pas convaincu.Le travail sur le châssis et la géométrie porte ses fruits car la FZ1 est magistralement maniable. Elle se balance d une courbe à l autre avec une facilité déconcertante pour une 1000. même en ville, elle se joue des petits coins avec aisance. Sa maniabilité est donc une de ses qualités marquantes, au même titre que ses freins d ailleurs. Les éléments avant prouvent qu il n est nul besoin de  » tout radial  » pour stopper une moto performante. quant au frein arrière, il aurait pu afficher un peu de mordant supplémentaire mais, tel quel, il a le mérite d être aisément dosable et de seconder efficacement les disques antérieurs.On a donc affaire à un châssis sportif et précis mais dont la stabilité et, dans une moindre mesure, la rigidité sont largement grevées par les suspensions. Ces dernières constituent un des points faibles de la nouvelle Yamaha: tarées trop fermes d origine pour que les réglages puissent vraiment pallier le problème, elles ne permettent pas au pilote de la FZ1 d exploiter son châssis. Tant que le revêtement reste lisse, tout va à peu près bien à ceci près que la remontée d infos en provenance de la route est gommée par cette même fermeté et de la fourche et du combiné arrière, mais dès que les bosses, les fonds ou les ornières sont de la partie, le tableau se ternit considérablement. Catapultée par ses suspensions rigides, la FZ1 rebondit sur les inégalités et voit son guidage compromis d autant. Quel dommage qu un châssis si aff&ucirc.té soit trahi par les suspensions… En pratique, au guidon, on est souvent amené à se battre avec la moto pour la garder sur sa trajectoire, parce que force est de reconna&icirc.tre que les billards sont plutôt rares. Et il faut souligner que la largeur du réservoir ne facilite pas les mouvements et changements d appuis du pilote, ce qui lui complique encore la vie d autant. Pourtant, sur le papier, tout s annonçait bien avec des éléments réglables en tous sens (mais on le répète, les réglages ne modifient pas fondamentalement la donne) et même une fourche inversée équipée, comme celles de Rossi et Edwards, du réglage de compression dans le bras gauche et du réglage de détente dans le bras droit.

Yamaha FZ1

Si le rapport entre les suspensions et la tenue de route est indéniable, il l est tout autant avec le confort. A la lumière de ce qui précède, vous aurez déjà compris que la FZ1 n est pas un pullman… Les suspensions vous font profiter de toutes les irrégularités routières en ne les amortissant qu imparfaitement. ce n est pas bon pour le dos, ce n est pas fameux pour les bras, et c est carrément galère pour le passager, d autant que les poignées de maintien sont réservées à la Fazer, la variante carénée de la FZ1. Soit dit en passant, notre diatribe contre l inconfort de la FZ1 serait évidemment de mise pour la Fazer, ce qui explique la déception des journalistes qui l ont testée en connaissant l ancienne Fazer 1000 qui, justement faisait tout bien. Bref, elle est dure dure la vie en FZ1, mais il est clair qu on le lui pardonnerait comme on le pardonne à une moto italienne si du moins cette dureté n avait pas de répercussions néfastes sur la tenue de route. D autre part, la position de conduite a aussi évolué en regard de la Fazer ancienne génération: la moto étant devenue plus sportive, les pose-pieds sont légèrement remontés et le guidon (qui n est pas si large qu il en a l air sur les photos) remonte vers le pilote qui se trouve donc dans une position plus droite qu avant, ce qui le place idéalement pour souffrir de la pression du vent. Il vous faudra être courageux pour soutenir longtemps ne f&ucirc.t-ce qu un bon 140 au compteur. On se croirait sur une XJR. Yamaha propose cependant un joli saute-vent parfaitement intégré au phare, en même temps qu une gamme d accessoires pour radicaliser le look (dosseret de selle, sabot moteur, …)On évoquait les côtés pratiques en parlant de l absence de poignées de maintien. à l inverse, vous avez droit à un rangement honnête sous la selle passager: il est prévu pour accueillir un cadenas en U de taille moyenne, mais on y ajoutera bien quelques petits objets comme des gants, un pantalon de pluie, un portable, … Pour le reste, vous n aurez guère d alternative au sempiternel sac à dos, car il faut de l imagination pour arrimer des sandows, et le réservoir est en synthétique, ce qui s accommode mal des sacs magnétiques. De son côté le tableau de bord minimaliste d aspect donne toutes les infos utiles, mais certaines en petits caractères, ce qui nuit à la lisibilité. Allez, un dernier mot sur le garde-boue arrière: c est vraisemblablement le plus bel élément de ce type jamais vu sur une moto d origine, ce qui prouve le soin apporté par Yamaha à sa street bike, qui est par ailleurs spécialement bien finie.

Mécanique tarée
Contact: la sonorité du 4-cylindres hypersportif ne laisse planer aucun doute sur les intentions de la FZ1, c est du méchant et le silencieux catalysé grogne dans un registre de graves fort agréable et qui va comme un gant à la gueule de la moto.Et c est quand on roule qu on déchante…D abord, ce moteur si onctueux sur une R1 2004/2005 (dont il est issu) est méconnaissable dans les bas régimes: avant 6500rpm, on se croirait sur une 600, et ce n est pas une façon de parler. c est vraiment creux, même en ouvrant grand la poignée. Rassurez-vous cependant: d abord, un moteur pas très souple et un peu creux en bas, c est comme sur une Z1000 ou sur une Tuono. Ensuite, cette paresse initiale n empêche pas la FZ1 de vous mettre sur orbite entre 6500 et 12000 tours, le tout dans une sonorité d admission sauvage et avec une consommation moyenne raisonnable de 7,3 litres aux cent. Une fois de plus, c est le sport qui prévaut et, dans le cas d une naked bike, c est du reste légitime.&nbsp.Alors qu est-ce qui fâche?Le bo&icirc.tier d injection pardi! Dire que nous avons écrit plusieurs fois dans le passé que Yamaha nous semblait le seul constructeur à ma&icirc.triser pleinement l injection sur tous ses modèles… Avec le millésime 2006, on en est loin car les R1 et les FJR ne sont pas exemptes de tout reproche non plus. Mais celle qui paie le plus lourd tribut à cette injection qui tousse, c est bien la FZ1.

Yamaha FZ1Yamaha FZ1

Des exemples?Globalement, le bo&icirc.tier semble constamment hésiter sur la conduite à tenir dès qu on touche à la poignée droite, et il vous balance de solides à-coups de transmission dès que vous coupez et que vous ouvrez les gaz. On n ira pas jusqu à dire que c est dangereux (quoique nous nous sommes entretenus avec un propriétaire qui disait s être fait peur plus d une fois en courbe…) mais c est exaspérant d être aux commandes d une machine ultramoderne qui ne se conduit pas normalement. Les suspensions ne vous permettent pas de calculer précisément vos trajectoires si le revêtement est bosselé, et l injection ne vous permet pas de doser précisément les gaz. Quel tableau!Tout y passe: vous ouvrez les gaz et il faut un temps de réponse avant que la cavalerie pousse en vous gratifiant d un choc de transmission. vous fermez les gaz et le frein moteur vous semble anormalement brutal parce que lui aussi s assortit d un à-coup. Et, comme de juste, si vous voulez rouler sur un filet de gaz, sans ouvrir ni fermer, le calculateur hésite et vous joue du on/off, ce qui rend difficile le dosage des gaz en courbe et donc le calcul de la trajectoire. Autre effet secondaire  » amusant « , la moto continue parfois à prendre de la vitesse (juste 3 ou 4 km/h) alors que les gaz sont coupés…On a tout essayé: même en passant les rapports avec la prudence d un sioux sur le sentier de la guerre, on n évite pas les phénomènes dont il est question ci-dessus. Il faut dire en plus que l embrayage n est pas un modèle de progressivité. Chez Yamaha Belgique, on est conscient du problème, et au Japon aussi. Il est déjà acquis que la cartographie sera profondément remaniée pour 2007 mais, jusqu ici, le fabricant ne semble pas vouloir rappeler les versions 2006. Ceci dit, il est clair que si suffisamment de propriétaires de FZ1 et Fazer 2006 se plaignaient du problème, Yamaha reconsidérerait certainement sa position.&nbsp.Baume sur coeur meurtriDans l état actuel des choses, on n exagère pas en parlant de ratage. Pourtant, les qualités de la FZ1 sont également indiscutables (freinage, châssis, performances) et il ne faudrait pas grand-chose pour transformer la déception en une sacrée usine à plaisir. A toi de jouer Yamaha San…

Fiche technique
Yamaha FZ1 &ndash. 10.490&euro. en juillet 2006

Yamaha FZ1

EngineType Liquid-cooled, 4-stroke, forward inclined parallel 4-cylinder, DOHC Displacement 998 cc Bore and stroke 77.0 x 53.6 mm Compression ratio 11.5:1 Max. power 110.3 kW (150 HP) @11,000 rpm Max. torque 106.0 Nm (10.8 kg-m) @8,000 rpm Lubrication Wet sump Fuel supply Fuel injection Clutch type Wet, multiple-disc Ignition TCI (digital) Starter system Electric Transmission Constant mesh, 6-speed Final transmission Chain Primary reduction ratio 1.521 Secondary reduction ratio 2.647 Gear ratio: 1st, 2nd, 3rd, 4th, 5th, 6th 2.533, 2.062, 1.762, 1.522, 1.350, 1.208 CHASSISFrame Aluminium die-cast, diamond shaped Front suspension Telescopic upside down forks Front wheel travel 130 mm Rear suspension Swingarm (link suspension) Rear wheel travel 130 mm Caster angle 25&deg. Trial 109 mm Front brake Double discs, &Oslash. 320 mm Rear brake Single disc, &Oslash. 245 mm Front tyre 120/70 ZR17M/C (58W) Rear tyre 190/50 ZR17M/C (73W) DIMENSIONSOverall length 2,140 mm Overall width 770 mm Overall height 1,060 mm Seat height 815 mm Wheelbase 1,460 mm Min. ground clearance 135 mm Dry weight 194 kg Fuel tank capacity (reserve) 18 litres (3.4 litres) Oil capacity 3.8 litres ImportateurD’Ieteren Sport Parc industriel de la Vallée du Hain 37 1440 Wauthier-Braine 02/367.14.13www.yamaha.be
« 

Geoffroyhttp://www.Objectif-moto.Com
Motard et SimRacer passionné, j’aime partager avec vous mes découvertes au travers d’Objectif-moto et Objectif-Racing!

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,372FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité