The Rokker Company College Jacket – fashion victim

    

Souvenez-vous, la saison passée, nous avions eu la bonne surprise de commencer un partenariat avec la marque Suisse The Rokker Company en vous présentant un jeans, des sneakers et une veste, la Black Jakket. De l’équipement high-tech et haute couture, réservé à des motard(e)s ayant les moyens vu le tarif plutôt élevé.

The Rokker Company College Jacket – fashion victim

Hé bien, pour 2019, la compagnie nous fait à nouveau confiance en nous confiant une nouvelle veste et un pantalon.

The Rokker Company College Jacket – fashion victim

La veste, c’est la College Jacket qui adopte le look des blousons des collégiens aux States, un corps noir et des manches claires. Une large bande élastique à la taille, la même aux poignets et au col de la veste reprennent les couleurs de la veste et juste un petit écusson sur l’épaule gauche en garniture. On dirait presque qu’elle n’attend plus qu’une personnalisation.

The Rokker Company College Jacket – fashion victim

Pas de cuir ici comme on peut en trouver sur certaines manches mais une conception tout en textile mais bien entendu pas n’importe quoi. Elle reprend la même conception que la Black Jacket, donc entièrement en 14 OZ Schoeller-Dynatec, un textile résistant à l’abrasion, au vent et déperlant.

Elle reçoit aussi le traitement Coldblack Technology pour être résistante à la chaleur et aux UV ainsi que la finition Nanosphère pour augmenter sa résistance à l’eau et la poussière.

La College hérite en plus d’un ensemble complet de protections D3O : épaules, coudes et dos.

The Rokker Company College Jacket – fashion victim

Pas de doublure, pas d’aération, la Rokker Company se porte comme une veste classique et de fait, la souplesse du Schoeller Dynatec la ferait passer pour un simple blouson à la mode vintage. Limite, on retire les protections internes et on peut aller se promener comme ça, même si les D3O sont plutôt discrètes.

The Rokker Company College Jacket – fashion victim

Deux poches externes fermées par pression, ça par contre pour rouler à moto, c’est pas forcément le top mais on trouve aussi à l’intérieur une poche téléphone et deux latérales, elles, bien fermées par un zip. Par contre, dans celle prévue pour le GSM, je n’arrive pas à rentrer mon S8 et la fermer, au mieux il rentre dans celles du bas mais en position couchée, pas vraiment l’idéal non plus en fait.

Ça c’est un peu dommage quand-même de ne pas les avoir prévues un peu plus grandes.

Vous vous posez peut-être la question de quand la porter, en effet, pas vraiment prévues pour rouler sous la pluie, pas de doublure thermique, pas de fermeture au col et pas d’aération… 

The Rokker Company College Jacket – fashion victim

La magie est là justement, la Rokker Company College peut se porter presque toute l’année. Suffisamment ample pour enfiler un pull en dessous quand il fait vraiment froid, elle est aussi assez légère et ne donne pas un effet sauna. J’ai même poussé le vice à sortir toute une après-midi par presque 30° lors de l’essai de la Triumph Speed Twin et j’étais moi-même étonné de ne pas retrouver mon T-shirt trempé sous celle-ci. 

The Rokker Company College Jacket – fashion victim

Rokker réussit une fois de plus à mixer le look casual, passe-partout presque, le confort et la protection. Parce que c’est vrai, elle est aussi très agréable à porter sur la moto mais aussi en se promenant à pied.

Bien entendu, il faut aimer son look. Oui elle ne sera pas donnée, on le sait tout comme on sait qu’elle ne présente aucun aspect pratique mais on s’en fout, on l’aime bien.
Après, sommes-nous prêts à débourser les 599 € pour cette veste ?  Mon côté radin et mon budget ne m’y autorise pas mais je dois avouer que sur une moto rétro ou un custom, elle se marie à ravir avec le look qu’on veut se donner.

The Rokker Company College Jacket – fashion victim
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité