Shark S-Drak, Le look en force.

Shark S-Drak, Le look en force.

Shark, marque Française de casque moto est connue pour ses casques fort en design. Un casque Shark se reconnaît de loin, genre de signature visuelle de la marque. Au niveau de la technique, les matériaux utilisés pour la conception des casques sont toujours de haute qualité et le design ne masque aucune faiblesse technique.

Shark S-Drak, Le look en force.

Sur la table d’essai ce jour, un casque jet avec écran court et masque de protection, le S-Drak. Disponible en fibre de verre/ Kevlar comme l’exemplaire ici essayé, il est disponible en fibre de carbone qui lui ajoute beaucoup de charisme et lui enlève surtout du poids.

Shark S-Drak, Le look en force.

Le look est primordial pour ce style de casque destiné au juteux marché des casques Vintage, Néo-rétro et tutti quanti. Il faut frapper fort pour se faire sa place et Shark joue chaque fois placé avec le design de ses casques. Calotte bien lisse, écran rétractable intégré dans la coque et masque facial amovible, cela fait presque 3 casques pour le prix d’un. Les plaques latérales au niveau des oreilles créent un look bien spécial.

Shark S-Drak, Le look en force.

Le masque facial amovible permet de rouler en vrai jet ou en semi-fermé au choix du pilote et suivant les circonstances. L’écran rétractable permet de poser un masque cross vintage ou de porter fièrement vos Ray Ban® ou autres lunettes du genre fort à la mode. Il est à constater que le port des lunettes est favorisé par une découpe dans les mousses laissant passer les branches de votre monture préférée, pas mal du tout !

Shark S-Drak, Le look en force.

L’intérieur est amovible et les tissus sont composés de fibre de Bambou.

Doux comme une peau de bébé, votre visage n’en sera nullement irrité. Pour un casque qui sera porté essentiellement en été, les coussins amovibles et lavables seront un vrai plus pour la longévité et l’hygiène.

Shark S-Drak, Le look en force.

L’écran rétractable est joliment galbé et s’intègre parfaitement dans le design du S-Drak mais car il y a un Mais, sa forme si galbée se révèle être une source de distorsion optique, votre vision vers le bas est déformée du fait de cette courbure prononcée. Après avoir lu des essais de confrères, c’est un point qui revient et il ne s’agit donc pas malheureusement d’un fait isolé sur un casque. Dommage, car cet écran protège vos yeux et empêche tout courant d’air porteur de poussières ou insectes d’arriver jusqu’à eux.

Shark S-Drak, Le look en force.

Le masque facial amovible est là principalement pour le look. Niveau protection, au vu de sa souplesse, un contact avec une surface dure apportera son lot de dommages. Il est facilement amovible en tirant juste dessus avec une main et sa remise en place ne demandera aucun effort surhumain. Le souci est qu’après avoir effectué plusieurs cette manipulation, le masque avait tendance à bouger.

Shark S-Drak, Le look en force.

Le Shark S-Drak est prévu pour être pourvu du système Sharktooth®, système de communication propre à la marque française. C’est toujours mieux pour l’intégration quand une telle collaboration se profile. Plusieurs marques ont associé leurs produits dans ce cadre et l’utilisateur final ne peut que profiter de ces avancées.

La sécurité lorsqu’on porte un jet est un point de houleuses discussions sans fin entre pro et contre le port de ce type de casque. Avis perso de votre rédacteur, chacun fait ce qu’il veut, point barre. Je suis un grand fan de casque jet pour le sentiment de liberté qu’ils offrent. Toutefois, je suis conscient que ma belle tronche finira forcément détériorée lors d’un accident tandis que les chances seront plus en ma faveur avec un bon intégral. C’est une vérité vraie, je le concède, je le vis en pleine conscience et je porte avec énormément de plaisir mes casques Jet. C’est juste un point dont il faut tenir compte lors du choix de votre casque. Le risque zéro n’existe pas et le jour où la gamelle se pointera, il est clair que ce type de casque offrira moins de protection qu’un autre.

Shark S-Drak, Le look en force.

En attendant, il n’est de plus grand bonheur que celui de partir rouler la truffe au vent par un beau matin d’été entre les champs fraîchement tondus et de laisser vos poumons s’emplir de cet air frais chargé en odeurs délicates. Votre champ de vision est tout aussi incomparable, un véritable écran 16/9 devant vous, la sensation de ne pas porter de casque du tout vous sera offerte par ce Shark S-Drak. Il est léger, très agréable, aérodynamique. Un régal pour l’amateur du genre.

Shark S-Drak, Le look en force.

Ce casque a été porté souvent sans le masque facial pour ne pas avoir la vue entachée par les lignes et le volume protubérant de ce masque. Combiné avec l’écran, il vous faudra clairement baisser la tête pour avoir une vue sur vos compteurs, c’est dommage. Un masque moins haut et un écran descendant plus bas auraient été plus avisés.

Shark S-Drak, Le look en force.

La pluie est loin d’être aimée par les motards et dans le cas de ce Shark S-Drak, c’est le cas. Peu de buée vu la ventilation forcée mais peu de protection contre les gouttes aussi qui passent joyeusement entre les mailles du filet pour vous attaquer les joues. Les mousses dont est doté ce masque emmagasinent l’eau qui finit par passer outre cette barrière.

Alors, peut-on rouler avec ce casque Shark S-Drak ?

Shark S-Drak, Le look en force.

La réponse est oui et nous l’avons fait. Avec écran ou sans écran, avec ou sans le masque, sur petite route, sur autoroute, en ville, sous la canicule et dans la pluie. Rien ne lui fût épargné. Notre verdict est que le S-Drak est un bon jet moyen de gamme. Porté plus souvent sans ce masque et surtout avec une bonne paire de lunettes de soleil, il se montra un compagnon agréable. Son écran rétractable fût gardé comme dernier recours à cause de cette foutue distorsion visuelle. Pour ne pas en être victime, il vous faudra rouler tête baissée, ce qui n’est ni pratique, ni agréable. Copie non pas à revoir mais mention peut mieux faire. Surtout qu’au prix constaté de 299€, d’autres sérieux concurrents sont présent sur le champ de bataille. Ce n’est pas gagné pour le S-Drak….

Lolobadboy

Lolobadboy
motard depuis toujours, passionné par la route en mode tourisme longue durée, point de journée moto sous les 400 kilomètres et même en hiver...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,375FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité