SCOOTER SYM GTS 300i EVO

Prise en mains
Dans quelle galère sommes-nous embarqués ? Aller à Antwerpen pour prendre en charge un scooter et devoir se coltiner une heure et demie d’autoroute pour le retour. Pour quelqu’un qui n’a jamais enfourché de scooter, quelle aventure!Premiers contacts chez l’importateur MOTANA à KONTICH, tout est prêt. Je prends donc possession du SYM GTS 300i EVO, 16.000 kilomètres au compteur, mes prédécesseurs n’ont pas chômé depuis son immatriculation trois mois plus tôt. Le rodage est donc largement passé, l’essai pourra se dérouler sans arrière-pensée.

SCOOTER SYM GTS 300i EVO

En statique
Posons-nous quelques instants pour le décrire et l’analyser. Nous sommes en statique depuis quelques minutes pour prendre une série de photos. Une voiture sportive vient stationner derrière nous. Le conducteur qui en sort avec un large sourire n’est autre qu’une vedette nationale et même plus. Pratiquant le sport moto sous presque toutes ses spécificités, Frédéric,  » le Fio « , vient nous dire un petit bonjour en toute simplicité. Concessionnaire de la marque, notre ami nous fera directement les éloges du modèle, le préférant à un autre modèle SYM équipé de roues plus grandes et pourtant ainsi plus confortable selon lui.A l’arrêt, difficile de dire qu’il ne s’agit que d’un 300 au vu de son gabarit. Il a de la gueule notre scooter et bien conçu à première vue.Le carénage est bien dessiné et équipé d’un pare-brise de belle taille.

SCOOTER SYM GTS 300i EVO

A l’avant, deux phares vous font les doux yeux et les clignoteurs intégrés à la carrosserie surplombent chacun un phare antibrouillard. SCOOTER SYM GTS 300i EVO

A l’arrière, le feu rouge composé d’une vingtaine d’ampoules Led participe à la beauté de l’ensemble.

Mais aussi à la sécurité car il rend le scooter bien visible même de loin.

Assis aux commandes de la machine…
Le tableau de bord est complet.Compteur et compte-tours analogiques encadrent un écran LCD où nous trouvons la jauge à essence, un thermomètre pour la T&deg. d’eau, l’heure et le totaliseur de kilomètres.

SCOOTER SYM GTS 300i EVO

L’écran est surmonté par un 3ème cadran où nous retrouvons les principaux témoins. Les rétroviseurs sont bien intégrés au design.Ils nous feront bien vite déchanter car plus de la moitié des miroirs est occupée par le reflet des épaules et des bras. Je suis large d’épaules, je le reconnais, mais il s’agit là d’un défaut, du scooter bien s&ucirc.r.

SCOOTER SYM GTS 300i EVO SCOOTER SYM GTS 300i EVO

Le guidon tombe bien sous les mains.

Les espaces de rangements
Sous le comodo gauche un bouton poussoir signale sa présence par sa couleur !Il est jaune. A quoi sert-il ? En actionnant le bouton, vous déverrouillez la selle pour avoir accès à l’espace de rangement. Vous y rangerez , sans problème, un casque intégral ainsi qu’un petit sac. D’espaces de rangement, parlons-en.Le constructeur y a pensé, à croire que tous les espaces libres sous la carrosserie ont été équipés d’une trappe verrouillable ou non. Faisons-en le détail. – L’espace sous la selle avec ouverture électrique ou avec la clef. La serrure est placée dans le flanc gauche. En plus, il y a un éclairage intérieur. – Dans le tablier avant, la trappe fermant à clef prend toute la largeur du scooter. Mais dès qu’elle est ouverte, vous déchanterez un peu pour l’espace qu’elle libère. La partie gauche est presque complètement occupée par la batterie. C’est dans la partie de droite que vous trouvez la bo&icirc.te à fusibles ainsi qu’une prise 12V pour éventuellement recharger votre GSM . – Les autres espaces de rangement ne ferment pas à clef. – Nous en trouvons un de petite dimension du côté droit du guidon, près du tableau de bord. – Un autre dans le plancher entre les emplacements pour les pieds. Notre SYM 300 était également équipé d’un petit top case en option, assez bien intégré dans l’ensemble.Particularité de celui-ci, il n’est pourvu d’aucune clef. La fermeture st sécurisée par un barillet à 3 chiffres. Le système n’est pas révolutionnaire mais demande quelques précisions.La manette d’ouverture se place sur 3 positions. Soit vers la droite pour ouvrir le couvercle, à gauche pour enlever le top case et au centre pour verrouiller le tout. Position centrale dans laquelle se trouve donc la manette pour circuler. J’ai pourtant eu la désagréable  » surprise  » de perdre le top case qui contenait alors mon appareil photo…Quelques griffes supplémentaires pour le box qui n’en était manifestement pas à sa première chute, mais heureusement l’appareil n’avait pas souffert.Après analyse de la situation, nous avons compris qu’il fallait obligatoirement verrouiller le barillet parce que, suivant l’état de la chaussée et les chocs endurés, la manette a tendance à partir vers la gauche et déverrouiller ainsi la fixation du top case. Bon à savoir !

Pour quelques clichés de plus…
SCOOTER SYM GTS 300i EVO SCOOTER SYM GTS 300i EVO SCOOTER SYM GTS 300i EVO SCOOTER SYM GTS 300i EVO

Mécanique et confort
De 300, le scooter SYM n’a que le nom. En fait, le monocylindre 4-temps cube exactement 267,7 cm&sup3.. Le gros échappement placé du coté droit rend le moteur assez discret.

SCOOTER SYM GTS 300i EVO

Les 17 Kw qu’il développe sont suffisants et procurent une réelle sensation de  » coup de pied au cul » lors des démarrages. Campé sur ses roues de 13 et malgré ses 190 kilos en ordre de marche, le SYM 300 sera suffisamment agile pour se faufiler en ville. Il n’est pas trop imposant, c’est donc un plus.La selle à deux étages est bien dessinée. Le passager bien assis bénéficie de pose-pieds escamotables. Le pilote pourra se caler le bas du dos pour une bonne position. Mais avec la suspension assez sèche, il lui sera préférable de positionner ses pieds contre le tablier avant pour se  » retenir « , c’est la seule façon de maintenir le popotin bien en place sur la selle car la sécheresse de la suspension a tendance à vous faire glisser vers l’avant sur nos  » belles routes « . Le confort en solo est tout de même correct. Le passager se plaindra des chocs que la suspension lui fera ressentir.Pour arrêter l’engin, vous avez les deux leviers de frein. En actionnant celui du côté droit, la moitié des pistons de l’étrier avant entrent en fonction, cela va vous ralentir. Attention lors de l’action sur le levier gauche. Cela va vous scotcher au sol. Les 2 autres pistons avant se mettent en branle ainsi que ceux de l’arrière. Vous aurez l’impression que le scooter s’assied. A l’arrêt, vous aurez la possibilité d’utiliser la béquille latérale ou la centrale, les deux sont d’origine. Elles sont faciles d’utilisation l’une comme l’autre.Positionné sur le pied central, le scooter est bien stable. Point de vue autonomie, il ne faut pas vous tracasser. Les 12L contenus dans le réservoir vous feront attendre environ 300 km pour le ravitaillement suivant.

SCOOTER SYM GTS 300i EVO

Attention lors du remplissage. Si vous ne pourrez jamais perdre le bouchon qui est maintenu au bout d’une tige, le réservoir à tendance à recracher un peu de son précieux liquide lorsqu’il arrive à son maximum. Au prix du litre c’est un peu dommage.

CONCLUSIONS
Lors de l’essai, le ZYM GTS 300i EVO nous a emmenés sur tous les types de routes que vous pouvez rencontrer en Belgique et dans les différentes situations de circulation. A la campagne, sur les routes virolantes , en ville où la circulation est saturée, sur autoroute aux heures de pointes ou sur les nationales à grand débit, le pilotage de notre scooter nous a procuré un réel plaisir. A l’aise partout et très facile de prise en mains, dès qu’on s’est habitué à sa transmission automatique, le SYM est réellement un engin bluffant, prêt à vous emmener presque partout.De plus, il est économique à l’entretien. Point de filtre à huile à remplacer, juste une crépine à nettoyer lors de chaque vidange. 1.3 L d’huile tous les 3000 km, pas de quoi grever un budget. A l’achat, votre scooter vous co&ucirc.tera 4499 &euro.Du côté négatif, nous retiendrons l’option top case et sa fermeture peu sécurisante, la suspension assez sèche, le réservoir qui « dégueule » lors du remplissage et son look qui n’est pas différent des autres GTS de la marque. 125, 250 ou 300, il faut lire ce qui est marqué dessus pour les différencier.Ah oui, j’allais oublier, ce n’est pas une moto, mais les go&ucirc.ts et les couleurs… Pour moi, tant que je suis capable de changer les vitesses (!), mais de temps en temps, je m’accorderais bien un petit écart pour m’amuser en automatique.Nous le verrions bien entre les mains d’un débutant ou éventuellement pour les déplacements urbains ou encore à la place d’une deuxième voiture. Budget plaisir : 4/5Sport : 2/5Au quotidien : 4/5Duo : 3/5Débutant : 4/5 Big Moustache

FICHE TECHNIQUE
GTS300i EVOMOTEUR1 cylindre 4T – 4VTransmissionvariomatique CVTcylindréee263,7 ccAlésage X course73 x 63 mmTaux de compression10,5 : 1Puissance17,2 kw (7500)AlimentationCVK Keihin 25 mm (Keihin injection)DémarrageélectriqueLubrificationcarter humideRefroidissementliquideBoite de vitesseautomatiqueSuspension avanttélescopiqueSuspension arrièredouble amortisseurRoue avant110/90 – 13″Roue arrière130/70 – 13″Frein avantdisque (240 mm)Frein arrièredisque (220 mm) avec CBSEmpattement1495 mmPoids à sec180 kgRéservoir12 lCouleurs disponibles : Anthracite, blanc, argent Importateur :N.V. MOTANA BELGIUM S.A.Satenrozen 8B-2550 Kontichsym@motana.bewww.sym.be
« 

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité