Rev’it! Sand 3: gants d’été à usages divers

Depuis 22 ans, les Hollandais de Rev’it! se donnent pour objectif de faire référence en proposant des équipements « innovants, fonctionnels et valorisants » qui leur assurent un beau succès commercial. Pour 2017; ils revisitent leur gamme Sand 3, un best-seller. Commençons par les gants…

Rev’it! Sand 3: gants d’été à usages divers

La marque n’en fait pas mystère: les gants Sand 3 sont des gants d’été ventilés. Ils ne résisteront donc pas à la pluie (sauf éventuellement sur une GT qui protège efficacement) toutefois, leur conception leur donne un confort et des protections qui ne les limitent pas à un usage restreint.

Rev’it! Sand 3: gants d’été à usages divers
Cuir, mesh et TPR. Notez les coutures externes et souvent doublées

 

En statique

Les Sand 3, réalisés en peau de chèvre et tissus stretch ajourés, sont ultra légers: à peine 100g par gant! Avec leur manchette courte, ils sont donc très agréables à porter. Détail intéressant, l’empreinte des deux index est conductrice, ce qui permet de manipuler un écran tactile avec ses gants.

Rev’it! Sand 3: gants d’été à usages divers
L’index conducteur est très pratique pour commander un écran tactile

 

Au niveau des protections, les Sand 3 font largement appel au procédé PWR breveté par Rev’it!. Il s’agit d’une technologie de tricotage spécifique offrant un niveau inédit de résistance aux coupures, aux déchirures et à l’abrasion pour les zones sensibles décrites dans les normes européennes. Pour le reste, les gants hollandais font bon usage du TPR (ou thermo-propylen rubber), un dérivé du caoutchouc qu’on retrouve sur les phalanges, le pouces, la paume et le dos de la main, à hauteur des métacarpiens.

Rev’it! Sand 3: gants d’été à usages divers
La patte de fixation a suffisamment d’aisance pour porter la manchette sur une veste

 

Les Sand 3 se fixent à l’aide d’une patte de réglage velcro à hauteur du poignet où une pratique « lichette » rouge aide à enfiler les gants ou bien permet de les suspendre. Dernier détail, les coutures (doublées pour la plupart) sont externes pour qu’elles ne se fassent pas sentir à l’intérieur des gants.

 

En pratique

En trois mois, nos Sand 3 ont déjà été accommodés à toutes les sauces et ils se sont avérés convaincants dans bien des situations. Si leur appellation (« sand » signifie « sable » en anglais) semble les confiner à un usage aventurier au guidon d’un trail, la réalité est tout autre.

Avant toute chose, il faut souligner le confort de premier ordre de ces gants: ils se font parfaitement oublier sur vos mains. A ce titre, les coutures externes ont incontestablement leur utilité. Un autre élément pertinent en la matière, c’est le TPR: toutes les protections extérieures étant souples, elles épousent les mouvements des mains sans jamais se faire sentir; il y a un monde de différence avec des coques rigides!

Rev’it! Sand 3: gants d’été à usages divers
Grâce aux protections TPR souples, l’élasticité des Sand 3 est très élevée

 

Fins et légers, les Sand 3 assurent un parfait feeling des diverses commandes de la moto, ce qui nous les a aussi fait apprécier sur une hypersportive. D’autre part, il est évident qu’une basique se marie parfaitement à de tels gants ajourés en été. Les filets d’air générés par le tissu mesh assurent dans ces conditions un surcroît de confort réel. A ce point de vue, il faut souligner que les Sand 3 sont bien ajourés mais sans excès. D’une part, on n’a pas les mains gelées si on revient de nuit et, d’autre part, les aérations ne viennent aucunement grever la sécurité puisqu’elles s’intègrent au PWR Shield.

Rev’it! Sand 3: gants d’été à usages divers

 

En GT, les Sand 3 sont tout bénéfice: s’il fait chaud, leurs aérations vous rafraîchissent et s’il fait frais, la protection offerte par la moto les rend confortables. D’ailleurs, avec les poignées chauffantes de notre Pan European, nous les avons portés sans déplaisir par un petit matin de mai où le mercure ne dépassait pas les 6 degrés. Bon, c’est vrai, à ce jour, nous n’avons pas (encore) porté les Sand 3 sur un trail. Mais il ne fait aucun doute que leur grande souplesse leur permettrait d’épouser au plus près les gestes du pilote, notamment en position debout.

Rev’it! Sand 3: gants d’été à usages divers
Le TPR garantit une protection très souple

 

La pluie? Avec un gant d’été ajouré, ne comptez pas résister à une averse; par contre, sur une moto qui protège bien, les Sand 3 s’accommoderont d’une petite pluie. Ceci dit, vous pouvez aussi imaginer de changer de gants s’il se met à pleuvoir, car les Rev’it! tiennent peu de place.

Finalement, ces Sand 3 -vendus 99,90€ nous ont surpris et séduits davantage qu’on ne le pensait.

Rev’it! Sand 3: gants d’été à usages divers
Différents coloris disponibles en Sand 3

 

Testés chez Rev’it! prochainement dans nos colonnes: ensemble veste et pantalon Sand 3 + bottes Discovery Outdry.

 

www.revitsport.com/be_fr/

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger. Motard dès l'âge de huit ans et journaliste/essayeur moto depuis 1988. Une expérience tout à votre service...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité