Permis A2 et sportive, incompatibles ? Non pas avec la Honda CBR 500R

Tu as envie de rouler à moto et ton kiff, c’est la sportive ! On te comprend, même si à l’heure actuelle, on doit se méfier pour le garder, son permis. Mais le look d’une sportive en dit long sur sa personnalité et son pilote.
Seulement voilà, en permis A2, tu peux dire au revoir aux Fireblade, R1, ZX10 ou autres missiles sol-sol.

Et là, tu tombes sur ça :

La Honda CBR 500R est leur proposition pour une moto au look racing et avec un moteur dédié au A2. Enfin, pas la seule puisque vous avez également la CBR 650R, on en reparlera plus tard.
Et côté design, on peut dire qu’il est plutôt bien réussi avec une tête de fourche agressive, un trait encore plus affirmé avec sa bulle noire (en option) et ses feux diurnes LED. Les ailettes sur le bas du carénage à l’avant, une selle pilote séparée, une coque arrière effilée et vous pouvez même remplacer la selle arrière par un capot de selle comme sur notre moto d’essai.
Il n’y a pas à dire, le design fait vraiment sportive et le seul détail qui vous trahira, à part le 500 sur les flancs de la machine, ce sera le seul disque à l’avant même si les deux adoptent la forme « Wave ».

Permis A2 et sportive, incompatibles ? Non pas avec la Honda CBR 500R

Ne vous emballez pas non plus ! L’habit ne fait pas le moine, c’est bien connu. On a bel et bien une moto pour le permis A2, donc une puissance limitée et le bicylindre en ligne de la CBR500R développe juste les 47.5 cv autorisés. Un maximum atteint à 8.600 tr/min associé à un couple de 43 Nm à 6500 tr/min, soit un peu plus haut que sur la CB 500X. Le moteur reçoit lui aussi les nouveaux arbre à cames et système de levée des soupapes pour, selon Honda, augmenter le couple de 3 – 4 % entre 3.000 et 7.000 tours.
Ce qui est surprenant, c’est qu’on a le même moteur (en théorie) que la CB 500X et pourtant, celui de la CBR semble plus nerveux et pétillant.
Il reste lui aussi économe et c’est forcément un bon point.
L’embrayage à glissement assisté fait une fois de plus plaisir : pas de cognement, pas de résistance au levier, le passage des rapports est fluide.

Il n’y a d’ailleurs pas que la partie moteur qui est commune puisque vous retrouvez la fourche avant de 41 mm et l’amortisseur Pro-Link, ici aussi tous les deux réglables en précharge, rare sur une 500.
Forcément, le débattement à l’avant est moins important puisqu’il passe ici à 120 mm (au lieu de 135 mm sur la X), les roues sont plus petites aussi avec deux jantes de 17 pouces, en aluminium moulées. A croire que les réglages étaient eux aussi différents parce que j’ai trouvé l’avant plus précis que sur la X et qui me remontait moins de coups désagréables sur les mauvaises routes, enfin moins ce qui ne veut pas dire que tout est absorbé mais vu l’état de nos routes, pas étonnant.
La position de conduite est naturellement plus sportive, plus en appui sur l’avant et les poignets et si vous avez des soucis de ce côté là, testez la bien avant d’acheter parce que vous sentirez rapidement que vos poignets ne vont pas apprécier.

Permis A2 et sportive, incompatibles ? Non pas avec la Honda CBR 500R


Ceci étant, le travail sur le positionnement des masses et l’équilibre de la moto sont un régal en terme de maniabilité et de facilité de pilotage.
En roulant, un peu comme un goret je l’avoue, je me disais que vu le prix de la moto et son accessibilité, elle pourrait aussi convenir pour débuter sur piste. Oh oui, bien entendu sur les portions rapides et les lignes droites vous serez à la peine mais dans les courbes, vous devriez apprendre rapidement à déhancher et pencher au mieux.
En plus, elle se balance assez facilement d’un virage à l’autre, il y a de quoi s’amuser, même sur route et sans avoir un niveau de pilotage très élevé. Non, on ne se prend pas pour des pilotes de compétition et à vrai dire, je ne roule même pas sur circuit (oui je devrais…)

Ceci étant, nous, nous roulons sur route et c’est bien là qu’on a testé cette moto pendant une semaine, malgré des conditions climatiques pas très sympathiques. L’absence de selle arrière par contre m’a privé de mon photographe cameraman. Enfin, sous la pluie, on ne se plaint pas d’avoir une puissance limitée et une moto facile, pas besoin de serrer les fesses aux premières gouttes d’eau.

Permis A2 et sportive, incompatibles ? Non pas avec la Honda CBR 500R

Ça ne m’a pas empêché d’aller m’amuser du côté de Mettet, en passant dire bonjour à l’événement organisé ce jour là. La CBR 500R n’a pas non plus choisi un freinage très sportif. Un seul disque à l’avant et même s’il passe à 320 mm (310 mm sur la X), il n’utilise qu’un étrier 2 pistons et un 240mm un piston à l’arrière, c’est peu même si la sportive pèse 192 kg tous plein faits, un peu moins que la version trail donc.
Rien de dramatique sur ce point non plus mais il faut en tenir compte si vous commencez à la malmener et la pousser dans ses retranchements.
L’ABS veille au grain sans trop vous ennuyer en usage normal et on retrouve avec plaisir le système de déclenchement des warnings en cas de freinage d’urgence.

Doit on vraiment parler de confort ?
Oui on peut, la selle n’est pas bien épaisse mais reste confortable. L’appui sur les poignets est plus gênant si on n’a pas l’habitude. La protection offerte par la bulle est assez bonne et on ne prend pas trop de vent dans le casque sans pour autant être couché sur le réservoir.

Permis A2 et sportive, incompatibles ? Non pas avec la Honda CBR 500R

Tant qu’on est en position, on a une belle vue sur le tableau de bord entièrement LCD, complet, il ne lui manque rien : vitesse, compte-tour, rapport engagé, jauge, horloge, consommation instantanée et moyenne, trips… un must qu’on aimerait devenir standard.
Il y a même une flash-light paramétrable pour passer au bon moment les rapports, comme les vrais quoi ! Enfin pas que vous soyez faux à son guidon, vous voyez bien de quoi je veux parler.

A vrai dire, je trouve ça même génial de pouvoir se la jouer pilote de GP sur une moto A2, en toute confiance et sans forcément se faire peur dès que les premiers virages arrivent. Alors bien entendu, avec un plus gros freinage, ça serait encore mieux, avec un plus gros moteur aussi mais bon, le permis A2 vous limite en puissance.
Et surtout, elle reste abordable à 6.899 €. Un tarif auquel il faut ajouter les 205 € du capot de selle mais quel look cette CBR500R !
La bulle fumée par contre, on ne l’a pas retrouvée sur le site Honda.

Permis A2 et sportive, incompatibles ? Non pas avec la Honda CBR 500R

Alors, CBR 500R ou 650 R ?
L’avantage de la 650, c’est qu’on peut la débrider pour repasser à 95 cv une fois le précieux sésame en poche. Son coeur, un 4 cylindres au lieu du twin, une fourche inversée Showa et un contrôle de traction mais aussi un prix bien plus élevé puisqu’il commence à 8.999 €. Donc oui, plus performante, débridable mais plus chère, un peu plus lourde… en fait, ça dépend si la 500 vous suffit… ou pas !

Permis A2 et sportive, incompatibles ? Non pas avec la Honda CBR 500R
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité