Nishua Enduro Carbone : un look ravageur, mais encore ?

En 2016 nous avons eu la chance de tester grâce à notre partenaire Louis, le Nishua NRX-1 carbon.
Ce fut l’une des belles surprises de la saison et vous en avez fait d’ailleurs le second test de matériel le plus lu de 2016 sur la plateforme. Des signes qui ne trompent pas !

Louis nous a donc proposé de tester cette fois leur casque Enduro dénommé le plus simplement du monde « Enduro Carbon ». Mais ce dernier arrivera-t-il à nous satisfaire autant que son homologue racing ? La mission s’avère compliquée !

Nishua Enduro Carbone : un look ravageur, mais encore ?

 

Un point non négligeable.

Une fois n’est pas coutume nous allons attaquer l’article en parlant prix. Ce dernier est en effet un élément que l’on se doit de garder dans un coin de sa tête tout au long de la lecture de ce test.
299.90 € et qui plus est pour un casque full carbone ! Autant dire qu’à ce jour, peu de concurrents peuvent se targuer de proposer un enduro aussi light en prix…mais également en poids. Comptez seulement 1090gr pour la taille L !
Pour les vrais enduristes qui soumettent leurs cervicales à rude épreuve lors de leurs sorties, ces quelques grammes de moins sur la balance sont réellement un très gros plus. Ce « manque de poids » en deviendrait presque gênant… à se demander si on a réellement quelque chose sur la tête qui nous protègera en cas de chute…mais rassurez-vous, la conception technique, elle, c’est du lourd !

Nishua Enduro Carbone : un look ravageur, mais encore ?Nishua Enduro Carbone : un look ravageur, mais encore ?

 

Ergonomie au top…mais…

Au premier enfilage, la première impression qui se dégage est qu’il est très confortable ! L’un des plus confortables testés dernièrement…pour deux raisons…une bonne…et une moins bonne…

Nishua Enduro Carbone : un look ravageur, mais encore ?

La bonne ? Le positionnement des mousses est bien agencé. De par sa forme « enduro », on a également un dégagement très important au niveau de la bouche. Pas de mousse à proximité, pas de structure qui nous colle le visage…Tirez la langue autant que vous voudrez, vous ne toucherez pas votre mentonnière.  On a de la place dans le casque et cela se ressent !

La mauvaise ?  Bien qu’issu du même fabricant, l’enduro Carbon et le NRX-1 taillent différemment !
Dans notre cas, le casque était un tout petit peu trop large. Certes pas assez pour nous forcer à passer à une taille en dessous (quoi que ?!), mais suffisamment pour sentir de légers mouvements, absents dans le modèle Racing pourtant utilisé très régulièrement depuis un an.
Heureusement la boucle de fixation avec système D permet de venir serrer et ajuster au mieux le casque et réduire au maximum cette impression.

Nishua Enduro Carbone : un look ravageur, mais encore ?

 

Un look ravageur !

S’il y a bien une chose qui marque sur ce casque, c’est son look résolument agressif et design pour un casque de ce type. Le carbone lui ajoute ce petit côté classe qui n’est pas pour nous déplaire.

Nishua Enduro Carbone : un look ravageur, mais encore ?

Vous cherchez un casque Enduro mais pouvant se transformer en un style plus streetfighter? Rien de plus simple. Ôtez la visière ou casquette comme certains aiment l’appeler et ce dernier répondra à toutes vos attentes esthétiques ! Il n’y a pas à dire, il a de la gueule dans cette configuration !

A y regarder de plus près, l’aspect plastique de la casquette ne rendra pas néanmoins honneur au soin tout particulier qu’a apporté Louis au restant de ce modèle. Elle est belle, fonctionnelle…mais reste en plastique souple ! Néanmoins, n’oublions pas l’argument numéro un cité en début d’article…son prix ! Et rien que pour cela, nous ne pouvons lui en tenir rigueur.

Nishua Enduro Carbone : un look ravageur, mais encore ?

 

Aération à gogo !

S’il y a bien une chose que j’ai appréciée durant ce test, c’était ses aérations ! En effet, durant cette période de canicule que nous venons de vivre en Belgique,…cela fait toujours bizarre d’écrire cela…, l’utilisation du Nishua a été un vrai plaisir ! Entre l’air qui s’engouffrait sous la mentonnière, via les aérations frontales, dessus comme dessous, et ses extracteurs arrière (dont un dans le spoiler), nous n’avons jamais eu le temps d’avoir chaud. Pour les enduristes d’été, foncez !

Nishua Enduro Carbone : un look ravageur, mais encore ?

Pour les enduristes d’hiver par contre…attendez la suite !
En effet, gros point noir du Nishua, il n’y a aucun moyen de fermer les entrées d’air coté mentonnière ! Autant vous dire qu’en hiver, le cache cou sera obligatoirement de rigueur !

Coté pluie, celle-ci pénétrait également parfois par les entrées d’air sous la visière pour ressortir aussi vite par le dessous. Rien qui ne touche la visière ou empêche une bonne visibilité…mais il faut aimer recevoir quelques éclaboussures de temps en temps sur le menton…rafraichissant suivant la période là encore !

Fourni d’origine avec le casque, le pinlock viendra quant à lui vous assurer une route sans la moindre buée. Avec de telles aérations, il nous aurait été d’ailleurs difficile d’en imaginer à l’intérieur du casque !

Nishua Enduro Carbone : un look ravageur, mais encore ?

 

Aéro sur de l’enduro ?

Soyons francs, pour un enduro, le Nishua se veut très aérodynamique….Pour un enduro on a dit !
Il va de soi que si vous roulez la casquette fixée sur le front, un simple tour de tête sur le côté ou en arrière et vous sentirez la prise au vent plutôt importante sur celle-ci. Mais après tout quoi de plus normal !

En mode streetfighter, donc sans la casquette, son comportement est plutôt sain. Certes bien moins optimal qu’un racing, mais si le look compte autant que le côté pratique, le Nishua peut s’avérer un très bon choix et qui plus est original, car très peu répandu dans nos contrées.

Nishua Enduro Carbone : un look ravageur, mais encore ?

Un point décevant ? l’insonorisation !

Ce dernier s’est avéré extrêmement bruyant. De par ses larges aérations, sa grande mentonnière et son saute vent limité sur le dessous, l’air s’engouffre très (trop) facilement dans le casque et viendra constamment jouer avec vos tympans. Un problème de cause à effet logique de par les problèmes d’aérations expliqués précédemment et qu’il sera très difficile de corriger.

 

Dernier point et non des moindres, la visibilité !

Nishua Enduro Carbone : un look ravageur, mais encore ?

Pour le coup, vu la forme de la visière, la visibilité se montre excellente. Le champ de vision latéral et en dessous, pour voir les compteurs de sa monture, sont excellents !
Sur le dessus, nous regretterons néanmoins d’arriver rapidement à la limite du pinlock lorsque nous sommes en position un plus plus « sportive » et d’avoir ainsi une légère déformation de l’image l’espace de quelques millimètres….Mais après tous les vrais enduristes ne roulent-ils pas non-stop debout sur leur moto ? Problème résolu !

A l’utilisation, la visière se manipule très facilement via la petite patte placée sur le côté gauche. Elle se montre un rien moins rigide que sur la version racing mais tout de même suffisamment sécurisante pour une utilisation tout terrain.

Conclusion

L’enduro de chez Nichua a beaucoup de bons points à faire valoir, comme quelques gros  défauts que nous ne pouvons oublier. Son prix, son look carbone, son poids, ses aérations sont clairement des éléments en sa faveur ! Ses aérations, toujours, et son insonorisation seront par contre un frein à nos yeux pour lui permettre de truster les premières places du podium dans cette catégorie.

Envie d’en savoir plus, rendez-vous sur Louis.de

 

 

Nishua Enduro Carbone : un look ravageur, mais encore ?
Geoffroyhttp://www.creatix.be
Motard et SimRacer passionné, j’aime partager avec vous mes découvertes au travers d’Objectif-moto et Objectif-Racing!

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-nous

15,461FansLike
195FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Nouveau site web et journées d’essai chez CFMoto

À partir du mois de mars, CFMoto organise un roadshow où vous pouvez vous rendre chez votreconcessionnaire local pour un essai (gratuit)...

Permis A2 et sportive, incompatibles ? Non pas avec la Honda CBR 500R

Tu as envie de rouler à moto et ton kiff, c'est la sportive ! On te comprend, même si à l'heure actuelle,...

BMW S1000R , pas de quartier !

Pour mon deuxième essai BMW de la saison, je voulais me faire plaisir. Tout simplement, je l’avoue, l’envie de tester ce roadster dérivé en...
Publicité