Kawasaki W800 Special Edition

Old School Rules
Kawasaki W800 Special Edition

Les constructeurs nous ressortent tous des modèles issus de leur passé et profitent ainsi de la vague d’engouement pour le rétro. Kawasaki nous avait sorti la W650 en 1999 inspirée de celle du même nom mais datant de 1966 et elle a connu son petit succès, pas trop sous nos contrées mais en Allemagne et en France, on en voit pas mal. Kawasaki nous la remet au go&ucirc.t du jour mais en 800cm3. Le look est toujours repiqueéde la Kawasaki w650 mais a connu quelques modifications : plus de kick (et c’est dommage), injection électronique au lieu des carbus de 34 et un guidon moins large que celui tant décrié de la W650. Nous essayons la version Spécial Edition qui se teinte d’un beau noir ebony, rehaussé d’une bande de gris et de filets dorés ainsi que de superbes jantes dorées qui captivent le regard. La Spécial Edition passe par la case noir total sur le reste de sa partie cycle et ce jusqu’aux échappements de type 2 en 2 finis par des silencieux  » saucissons  » catalysés.

Kawasaki W800 Special Edition Kawasaki W800 Special Edition                                                                                                Kawasaki W800 Special Edition Kawasaki W800 Special Edition

800cm3 de bonheur  
Kawasaki W800 Special Edition

Ce bicylindre parallèle injecté cube désormais 773cm3, sortant 48 cv (deux de perdus au passage en 800cc) et développant un couple de 60NM à 2500T/Min, soit 3000 tours plus bas que la W650 rendant la conduite plus souple et favorisant les bas et moyens régimes moteurs. Malgré son look rétro et sa superbe distribution par couple conique, ce moteur est doté d’une culasse à 4 soupapes et un simple ACT mais deux injecteurs de 34mm. Il reste un vrai moteur longue course, course plus longue que l’alésage et au calage à 360&deg.. Il est suffisant pour une conduite active dans la circulation et se révèle adapté à un usage quotidien et ce sans crainte d’affronter de l’autoroute comme de la ville. Sa consommation de 5.2l/100km associée à un réservoir de 14 litres vous permettra de belles balades de +/-250km avant de chercher une pompe.

Kawasaki W800 Special Edition Kawasaki W800 Special Edition

Les dépassements se feront sans rentrer un rapport sur la boîte 5 vitesses qui se trouve être souple et précise. Ce moteur accepte de rouler sous 2000 tours en cinquième et de repartir à l’assaut de la zone rouge située à 7500T/Min et ce, de façon vigoureuse et sympathique. Juste un regret pour les oreilles, le son est étouffé par les pots, normes sonores obligent. Les pots Sport Kawasaki se chargeront de ce problème en passant par la case accessoires.

Partie cycle
Kawasaki W800 Special Edition Kawasaki W800 Special Edition

Difficile de faire plus simple. Un cadre en acier à double berçeau, une fourche simple de 39mm de diamètre offrant un débattement de 130mm associée à un débattement arrière de 105mm donné par deux amortisseurs réglables en 5 positions. Montez tout cela avec une jante avant de 19 pouces et une arrière de 18, équipées de pneus de faible section. Secouez le tout et vous obtiendrez une moto agile, à la tenue de route en adéquation avec son look mais garantissant un confort de conduite et des prestations de très bonne facture rendant possible l’usage de la W800 tous les jours, seul ou en duo et pour aller en vacances ou au boulot. La garde est sol est un poil juste mais ces propos n’engagent que moi et ce, au vu de mon gabarit plutôt genre demi de mêlée que ballerine…

Kawasaki W800 Special Edition Kawasaki W800 Special Edition

Seul point d’attention sur cette W800, le freinage. Il est composé d’un disque de 300mm pincé par un étrier double piston et d’un tambour de 160mm à l’arrière. Il est vrai qu’au niveau look, ça le fait et qu’en usage normal, il est suffisant et n’appelle aucune remarque particulière. Il faudra juste bien veiller à associer les deux freins comma à l’époque tout simplement. En conduite plus musclée et/ou en duo, il faudra effectivement bien tirer sur le levier et pousser sur la pédale mais il n’y a aucun danger ni faiblesse, juste une habitude à attraper ou à reprendre pour les anciens… Juste pour info, les membres d’un forum particulièrement actif et les participants à la coupe W800 en Suisse, montent des plaquettes de Kawasaki ZR7 et une durite aviation et à les voir rouler, c’est efficace !

Kawasaki W800 Special Edition

Keep it simple !
Kawasaki W800 Special Edition Kawasaki W800 Special Edition

Un réservoir en acier, une grande et confortable selle biplace, des poignées passager bien placées rendent la W800 agréable lors de roulages seul ou en duo. Des accessoires tels que des valises, un porte-bagage chromé, un pare-brise la rendront encore plus apte au voyage tandis qu’une selle monoplace (374 euros), des pots sport (1247 euros), une tête de fourche délicieusement rétro (498 euros) la rendront adorablement  » crapuleuse « . Les poignées de frein et d’embrayage sont réglables, le rembourrage selle est plus que correct et les repose-pieds garnis d’épais caoutchouc sont biens placés et absorbent une bonne partie des vibrations émises par le moteur. Le poids de 216 kg tous pleins faits et la selle juchée à 790mm du sol permettront à tout un chacun de piloter cette W800.

Kawasaki W800 Special Edition Kawasaki W800 Special Edition                                                                                                Kawasaki W800 Special Edition Kawasaki W800 Special Edition

La béquille centrale vous permettra de vous garer partout et rendra les opérations de graissage de chaîne plus faciles. Il faut reconnaître que Kawasaki a bien équipé cette moto.

Kawasaki W800 Special Edition Kawasaki W800 Special Edition

Le tableau de bord est un bel exemple d’ingénierie . Il combine à la fois deux grands cadrans analogiques informant de la vitesse et du régime moteur. Dans le cadran de gauche, une fenêtre digitale affichera selon votre choix l’heure, le totalisateur kilométrique et un trip partiel. Dans celui de droite, divers témoins lumineux : passage en réserve pour l’essence, l’injection, grand phare, clignos et pression d’huile.

Back on the Road 

Kawasaki W800 Special Edition

Ressortons le casque Jet, les bottines, le jeans (avec Kevlar quand même) et le blouson de cuir et allons user du pneu sur le bitume. Cette W800 est la définition de la moto simple par excellence : deux roues, un moteur, un guidon et une selle…Pas de chichis ou de gadget ne servant à rien, que le strict nécessaire pour rouler en toute simplicité et avec le sourire. Préparez-vous à ce que vos zygomatiques se développent en roulant, préparez vous à siffler sur un air des  » Stones « , cette moto est un antidépresseur permanent. Vous pouvez l’utiliser tous les jours, seul ou à deux. Pour le prix d’un maxi-scoot japonais, vous pouvez rouler en  » vieille  » neuve sans laisser d’huile sur le sol de votre garage, sans sortir la trousse à outils à chaque pause.

Kawasaki W800 Special Edition Kawasaki W800 Special Edition

La tenue de route est plus que suffisante, les suspensions simples mais bien calibrées tiendront leur rôle. Et pas mal d’entre nous ne parviendront pas aux limites permises par cette W800. Testée sur une grosse sortie en Ardennes belges par un dimanche ensoleillé, personne n’aura été ralenti par miss W800. Et aller bosser tous les matins par les petites routes en sifflotant aura été bien agréable. Asseyez-vous, mettez la clé, et en route pour un moment de moto simple mais tellement bon, loin de toute sophistication, insouciant quant aux radars placés le long de nos routes. Même aller chercher le pain au coin de la rue vous donnera du plaisir et permettra de belles rencontres, vous recevrez tôt ou tard la remarque que votre vieille moto est bien entretenue ou restaurée, comme vécu lors de l’essai et le plaisir est aussi de faire découvrir cette W800 aux autres. Tout est prétexte pour aller rouler avec la W800, un cinéma ou un resto, une journée à la côte, elle vous accompagnera partout ! Seul son prix de 9349 euros pourra freiner l’acheteur mais en contrepartie, vous roulerez sur une moto classique et qui tiendra sa valeur les années venues, ce sera donc un achat coup de c&oelig.ur et non pas réfléchi. Posséder un bel objet est aussi un plaisir.  

Kawasaki W800 Special Edition

Lolobadboy
motard depuis toujours, passionné par la route en mode tourisme longue durée, point de journée moto sous les 400 kilomètres et même en hiver...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,372FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité